16/05/2013

La France en récession...

La France en récession… Pour la seconde fois en peu d’années la France traverse une récession. Le président de la république va donner la seconde conférence de presse de son quinquennat. Nul doute qu’il tentera de trouver des solutions à la crise que traverse le pays depuis plus de quatre ans car il serait injuste de lui imputer exclusivement les dysfonctionnements actuels. Des diplomates européens en poste à Paris reprochent à la France de ne pas avoir pris les bonnes décisions il y plus de dix ans alors que d’autres pays, principalement l’Allemagne, l’ont fait, et à vrai dire, sous la férule d’un chancelier fédéral socialiste. C’est la vieille antienne que l’on reprend : les Français si charmants et si attachants, ne travaillent pas assez. Il fait bon vivre en France ma is si les choses restent en l’état, il sera très difficile d’y vivre tout simplement. Prenez l’exemple de ce mois de mai, comme tous les autres mois de mai de toutes les années précédentes : il y a trop de ponts, de viaducs, de jours fériés en tous genres et la production s’en ressent. Les partenaires commerciaux étrangers s’en plaignent constamment et rien ne change. Loin de nous l’idée ou la volonté de priver les Français de leurs chères vacances, mais il faudra bien un jour se remettre au travail. Prenons l’exemple des retraites. Bien sûr, il serait inhumain et absolument cruel de contraindre des gens qui ont trimé toute leur vie de partir plus tard vers une retraite méritée. Mais tous les pays d’Europe allongent et la durée des cotisations et celle des années de travail. UN simple graphique fait comprendre que la pyramide risque de reposer sur sa tête au lieu de s’appuyer sur une base large… Il y a un paradoxe français dont même Georges Pompidou parlait sans pouvoir le résoudre. Est-ce que le pays est fatigué ou bien ses habitants ont ils vieilli ? Réponse, cet après midi lors de la conférence de presse du président de la république…

10:38 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.