17/02/2013

Deux femmes pour la mairie de Paris…

Deux femmes pour la mairie de Paris

La France est hélas un pays toujours pris entre deux élections. Et aujourd’hui on en vient à se demander si dans plus de quatre ans (rendez vous compte : 4 ans) le président récemment battu va se représenter.. C’est dire combien les Français aiment les élections. Dans les débats télévisés, les journalistes exercent leur fine ingéniosité sur les petites phrases, les silences, les comportements… et généralement ils se trompent.

 

Mais pour le poste de maire de Paris, il semble qu’on leur ait tendu une perche dont ils n’ont pas tardé à se saisir. Madame Hidalgo d’un côté, NKM de l’autre promettent de offrir aux Parisiens tout ce qu’ils souhaitent depuis toujours : moins d’impôts, moins de bruit, moins de voiture, bref la tarte à la crème…

 

Il semble que les femmes aient le vent en poupe, il semble aussi qu’il n’y aura pas deux mais trois femmes, même si la troisième honorable ancienne ministre n’inspirera pas confiance aux Parisiens qui souhaiteront probablement élire une personne issue du corps traditionnel français, ce qui signifie quelqu’un comprenant leurs difficultés et leurs aspirations.

 

Peut-on parer les dames de toutes les qualités de la terre ? Il semble, encore une fois, que les hommes ont sorti cette dernière carte pour continuer à tirer les ficelles. AU fond, la cause des femmes ne devrait pas être une mode, on élit une femme si elle a les qualités requises pour le poste en question. Jadis, en France, la fonction créait la compétence, aujourd’hui c’est l’appartenance sexuelle. Voyez le dernier renouvellement des sièges au Conseil Constitutionnel : tois sièges vacants, trois femmes nommées.

 

Pas mal, non ?

21:05 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.