11/01/2013

Titre de la noteUn mariage homosexuel ?

Un mariage homosexuel ?

 

Une telle mesure risque d’être clivante, exactement ce que l’actuel président de la République reprochait vertement –et avec raison- son prédécesseur. Il faut y réfléchir à deux fois avant d’introduire de telles mutations sociales qui risquent de contrarier les Français, mais aussi les autres.

 

Mais pourquoi donc le gouvernement s’est )il à ce point lié les mains ? Pourquoi mettre en avant de tels problèmes sociétaux au lieu de se concentrer sur la lutte contre le chômage, la relance des investissements et la préparation de l’avenir de la France ? Les mauvais langues disent que c’est pour masquer une impuissance caractérisée sur d’autres thèmes. Et maints mauvais esprits ne demandent qu’à les croire.

 

Quand on demande pour quelle raison le gouvernement y tient il tant la réponse est généralement parce que le président de la République en fait une promesse de campagne… Mais le président, avec tout le respect, n’est pas couvert par l’infaillibilité présidentielle et les cimetières des promesses non tenues est aussi vaste que le monde du bon Dieu.

 

Personnellement je pense qu’il faut respecter les gens et ne pas les juger selon leur orientation sexuelle. Je pense aussi que les homosexuels doivent avoir la même place au sein de la société, et c’est déjà le cas. Mais le mariage reste une affaire entre un homme et une femme. Et la famille encore plus : certes, certains m’en voudront mais je ne tiens pas ce blog pour plaire.

 

Pour élever des enfants il faut des hommes et des femmes. On doit pouvoir dire papa et maman dès sa plus tendre enfance. Et je salue la sagesse du groupe socialiste à l’Assemblée Nationale qui a retiré l’amendement concernant le procréation médicalement assistée.

 

La question est très complexe et je ne voudrais pas trop m’y étendre tant les passions sont fortes. Attention, trois fois attention car le gouvernement pourrait se retrouver en difficulté et ne pas pouvoir  se sortir d’une affaire qui le dépasse.

 

Au fond, tout bien considéré, seul un référendum pourrait apaiser la société, tant les pro que les contra.

 

09:05 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.