17/12/2012

Titre de la noteLe cas Gérard Depardieu...

Le cas Gérard Depardieu...

On peut dire que la France entière est en émoi, tout le monde en parle et pourtant c'est une chose qui se produit tous les jours dans notre monde de libre circulation des hommes et des idées. Mais cette fois ci, la presse a donné ce non événement un retentissement sans pareil. Gérard Depardieu s'en va en Belgique, nous dit on, car il estime que la pression fiscale est devenue véritablement confiscatoire.. C'est son point de vue et il faut le respecter comme on doit respecter les opinions adverses.

 

En revanche, les échanges verbaux, par presse interposée, sont un peu excessifs. Même M. Depardieu est allé trop loin en parlant de rendre son passepart. De l'autre côté, le gouvernement aurait l'ignorer superbement au lieu de réagir de cette manière.

La sitaution économique est délicate, un certain nombre de gens ayant de hauts revenus (ce qui est légitime) parlent de payer moins de taxes en se réfugiant dans les pays voisins. On a eu l'exemple d'une immense capitaine d'industrie qui emprunte le même chemin fiscal et chercherait même à troquer sa nationalité d'origine contre la nationalité belge. Est ce un crime? Non, mais dans la période actuelle, cela fait d"sordre, au moment où l'on demande à tous de faire un effort.

Nous connaissons tous des gens qui partent pour toutes sortes de raison. Mais, je le répète, c'est la résonnance donnée qui a fait le débat. Si personne n'en avait soufflé mot, on ne se serait aperçu de rien.

08:38 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.