16/09/2012

La violence aura t elle une jour une fin ?

La violence aura t elle une jour une fin ?

 

C’est peu probable. Si l’on remonte au texte sacré le plus ancien de notre civilisation judéo-chrétienne, on relève que Dieu lui-même regrette, dès les premiers chapitres de la Genèse d’avoir mis au monde l’homme dont le cœur est habité par de mauvaises pensées depuis son enfance. Freud a dû applaudir des deux mains, lui ne comprenait pas que l’on nous demande une chose contraire à notre nature profonde, aimer son prochain comme soi-même. A cela Freud répondait en substance : mais mon prochain, je voudrais plutôt le tuer…

 

Allumez une télévision, ouvrez un journal ou branchez votre radio : toujours les mêmes horreurs, les mêmes vilénies, les mêmes atrocités. C’est si terrible que plus personne ne parle de changer la vie ou de changer le monde.

 

Comment en sommes nous arrivés là ? J’avoue que je l’ignore.

Mais regardez ce simple détail : étant à Paris ce samedi, nous sommes allés voir le fameux film hommes sans loi (Lawless). Je croyais que c’était un beau film des années vingt… Certes je ne dénie pas à ce film des qualités, mais pourquoi des scènes abjectes d’une violence  aussi bestiale qu’inutiles. Et si je vous disais comment les télévisions et les journaux en ont parlé, le couvrant d’éloges…

 

Alors, nous sommes encore très loin du compte.

00:04 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.