12/09/2012

Spasmes anti-américains au Proche Orient

Spasmes anti-américains au Proche Orient

 

Le monde arabe n’en a pas encore fini avec ses relents anti-américains puisque au début de la semaine, c’est le consulta US de Benghazi qui a été attaqué, causant la mort d’un fonctionnaire américain tandis qu’au Caire c’est carrément l’ambassadeur qui a été la cible de manifestants tr !s violents. Ils sont même réussi à arracher un drapeau américain de la légation..

 

Pourquoi de telles flambées de violences ? Certes, ces actes inqualifiables sont le fait de salafistes qui ne respectent rien, pas même l’inviolabilité et l’immunité des bâtiments diplomatiques. Ces gens semblent ignorer qu’ils s’attaquent à une puissance dont les subsides leur permettent de vivre et  à leur armée de se moderniser à peu de frais : sans l’aide US, l’armée égyptienne serait littéralement obsolète.

 

Les Américains ne savent pas réagir comme ils le devraient devant de telles situations. Car ils sont frappés d’immobilisme et de terreur face au fantôme de l’Iran, lorsque leur ambassade fut attaquée et investie, leurs compatriotes molestés et détenus durant de longs mois. Dès qu’ils voient à la télévision, les foules arabes vociférer sur des places publiques, ils se souviennent de ce qui leur est arrivé à Téhéran.

 

Pour se faire respecter dans de telles conditions, il faut savoir réagir. Autrement qu’avec des paroles. Les USA ont des intérêts dans la région, ils doivent les défendre. Assurément, il y a le soutien indéfectible à Israël que les Etats de la région jugent inacceptable. Et pourtant, c’est ainsi. Les USA n’agissent pas ainsi pour complaire à l’électorat juif du pays, mais parce que l’intérêt bien compris de leur pays le leur impose ; c’est le seul pays démocratique de la région, le seul à avoir une économie saine et florissante et à ne pas être menacé par je ne sais quel mouvement extrémiste prompt à semer l’instabilité. Bien au contraire. En outre, au fil des ans, Israéliens et Américains surveillent la région et observent conjointement les foyers d’où pourraient provenir la moindre déflagration.

 

Mais en tout état de cause, l’Egypte de M. Morsi devrait faire attention. Elle s’engage dangereusement sur la voie de l’instabilité. A trop laisser des foules incontrôlées se livrer à de tels actes, elle peut s’aliéner l’appui des USA. Lesquels continuent d’avoir d’excellents relais au sein de l’armée.

09:55 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.