10/09/2012

La situation en Irak est au bord de la guerre civile

La situation en Irak est au bord de la guerre civile

 

La situation dans pays de Saddam Hussein est très préoccupante. En une fin de semaine, près d’une dizaine d’attentats et pas moins d’une centaine de morts qui s’ajoutent aux  quatre cents du mois de ramadan, revendiqués par Al-Qaida. Cette flambée de violence s’explique certainement par la condamnation à mort du Vice président irakien en fuite al-Hachemi, accusé de meurtres.

 

M. Nouri al-Maliki, l’actuel premier ministre chiite qui s’accroche au pouvoir  grâce à une coalition assez hétéroclite, bloque le système politique actuel et s’entête à donner à sa communauté une position dominante. Ce qui permet de penser que sa base ira en se  rétrécissant et que ses jours sont comptés. En outre, avoir poursuivi de sa vindicte al-Haché mi était une erreur. Tous les partis de l’opposition lui reprochent d’être un autocrate. Mais il y a plus.

 

Tant les sunnites que les Américains lui reprochent de jouer double jeu et de tisser avec l’Iran voisin, chiite comme lui, des liens inavouables. Les USA en sont conscients et, si je puis dire, Al-Quaida aussi.

 

Par ailleurs, le départ des soldats américains laissé tout un pan du système sécuritaire à nu et les attentats se multiplient car l’armée et la police irakiennes ne sont toujours pas en mesure de se gérer toutes seules sur ce plan. Mais M. Al- Maliki, n’écoutant que ses amis iraniens, a insisté pour que les USA fassent plus nette.

 

Que va devenir l’Irak ? On a déjà dans la région une instabilité, voire une terrible guerre civile en Syrie. On a aussi la menace d’une intervention israélienne en Iran. C’est trop pour une seule et même région. Mais que faire, tout cela ne date pas d’hier.

08:59 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.