21/08/2012

Intervention des USA en Syrie?

Les USA interviendront ils en Syrie ?

Ce n’est pas à exclure puisque le régime d’Assad est prêt à tout, c’est-à-dire qu’il ira jusqu’au bout dans l’utilisation de ses armes, quelles qu’elles soient. Y compris les armes chimiques que le régime déplace en vue d’une utilisation éventuelle.

On aurait pu penser le côté corrompu du régime le pousseait à partir en remplissant ses poches pour aller couler des jours ailleurs, à l’abri des poursuites et de la vindicte d’un peuple syrien martyrisé. Il n’en est rien, apparemment.

A la longue, ce sont les insurgés qui gagneront puisque les désertions au sein de l’armée du régulière sont constantes et virent à l’hémorragie. Et ces défections touchent tous les grades, du simple soldat au général de division. C’est donc une indéniable guerre civile, quelles que soient les dénégations du régime.

Nous regardons avec une certaine incrédulité les déclarations du vieux diplomate algérien dont l’expérience devrait lui faire comprendre qu’il n y a plus rien à faire et que la seule issue pour Assad, tant qu’il est encore temps, est de partir. Mais ces chances s’amenuisent.

Est-ce que les USA vont intervenir ? Ce n’est pas à exclure. Mais ce serait aussi une manière indirecte de s’occuper militairement du nucléaire iranien, de neutraliser le Hezbollah et de complire aux demandes d’Israël. Sans oublier le soulagement que cela offrirait aux régimes arabes modérés. Cette menace du président Obama qui veut assurer sa réélection est à prendre au sérieux : il a pris conscience de la volonté des Américains d’en finir avec un Proche Orient qui empoisonne la paix dans le monde. Les USA veulent désormais contrecarrer les ambitions inquiétantes de la Chine en Asie, futur continent leader du monde demain.

Il n’est donc pas impossible qu’Assad mû par le complexe de Hagen commette le faux pas que les USA attendent. Et dans ce cas, il n’est ps esxclu qu’Israël lui-même intervienne. Ce qui ne manquera pas d’attirer les Iraniens et leurs alliés du Hezbollah dans la bataille.

Décidément cette région où naquit le monothéisme ne connaîtra jamais le calme et le repos.

08:06 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.