17/08/2012

La Syrie, enjeu régional de premier ordre

La Syrie, enjeu crucial pour l'Iran et l'Arabie Saoudite

Vous connaissez tous la résolution adoptée par l'organisation des pays islamiques: suspendre la Syrie de l'organisation, en dépit de l'opposition acharnée de l'Iran, présent à la conférence en la personne de M. Ahmaninedjad.

On a vu le roi d'Arabie étreindre farternellement l'Irnien et lui donner un siège à ses côtés. Mais ceux qui ne connaissent pas l'Orient pensent de suite que l'Iran et l'Arabie se sont rapprochés. Ce qui constitue une vue de l'esprit. En réalité, les Saoudiens ont une seule idée: faire chuter le régime d'assad qui constitue la porte d'entrée de l'Iran dans la région et qui provoque tant de nuisances au plan régional. Le divorce entre les deux pays est donc consommé.

Pour l'Arabie, alliée indéfectible des USA, qui sont les ennemis jurés de l'Iran, il faut un Iran dé-mollahisé et rattaché au clan occidental. Est ce une vue de l'esprit?

En tout état de cause, le chef du Pentagone suspecte l'Iran de former une milice en Syrie qui jouerait le même rôle que le Hezbollah au Liban. C'est une accusation grave mais qui se justifie un peu puisque la hute d'Assad constituerait un grave échec pour l'Iran. Laissera t il faire? L'avenir proche nous le dira.

07:52 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.