14/08/2012

La femme, égale de l'homme ou complémentaire?

Le femme, l'égale de l'homme ou simplement un appoint pour lui?

Le problème auquel sont confrontées les femmes en Tunisie vient de loin, ce n'est pas un hasard si les islamistes, une fois au pouvoir, s'en prennent en priorité aux femmes alors qu'ils pourraient en faire leurs alluées pour sauver leur pays de la ruine et du déclin. Mais pourquoi cet acharnement dans tous ces pays contreles femmes? Toute la biologie enseigne, depuis des décennies, que dans l'homme qui vient au monde, masculin ou féminin, il y a 50% qui ressorrtit au mâle et 50% à la femelle: alors pourquoi cette volonté insensée de domination?

Je n'arrive pas trouver une raison unique, mais un faisceau de raisons. En revanche, je puis dire que déjà dans la Bible, on a choisi une expression assez énigmatique pour désigner la relation homme / femme. Le texte hébraïque dit ézer ké negdo, une phrase difficile à traduire et dont le rendu détermine telle chose ou son contraie.

Mot à mot cela signifie: une aide contre lui ou face à lui. Est ce à dire que la femme s'oppose à l'homme ou simplement qu'elle lui correspodn? Si c'est le second cas, alors on peut parler d'une égalité. Si c'est le premier, alors il convient d'évoquer une sorte de dualité virant au dualisme.

Mais dans la tradition juive, on n'a jamais cherché à inféoder essentiellement la femme à l'homme, même si celle ci a mis des siècles à devenir enfin un sujet éthique autonome au lieu de se soumettre alternativement à la loi du père e ensuite à celle de l'époux.

Mais aujourd'hui, le droit religieux a dû s'adapter. Ce qui rend d'autant plus étonnant es les velléités de rétrograder les femmes. Ces gens ne réalisent pas que leur pays et leur cicilisation feraient un grand bond en avant s'ils étaient partisans de solutions un peu plus ésuilibrées.

08:24 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.