04/07/2012

asser Arafat a-t-il été empoisonné ?

Yasser Arafat a-t-il été empoisonné ?

 

Hier soir, regardant la chaîne satellitaire arabe al-Jazeera, j’ai été stupéfait d’entendre que l’on soupçonnait un empoisonnement de l’ancien leader palestinien. Un poison qui aurait, selon la chaîne, provoqué sa mort. La nouvelle fut répétée à maintes reprises, suivie de nombreuses interviews, y compris de l’épouse du défunt. Les médecins français de l’hôpital militaire de Percy, au nombre de 50, ne parvenaient pas à expliquer la rapide et inexorable détérioration de l’état de santé du leader palestinien. Depuis cette date, l’année 2004, sa veuve n’eut de cesse de chercher à percer le mystère, ce qui est parfaitement légitime et compréhensible.

 

Selon les résultats d’analyses effectuées sur des échantillons biologiques du défunt lui-même et de ses effets personnels, des traces anormales de polonium auraient été découvertes. D’où l’idée de l’empoisonnement. Mais la question qui se pose est évidemment la suivante : qui serait responsable de l’empoisonnement et où donc a-t-il été commis ? A Ramallah ou en France où le leader palestinien avait été admis pour y être soigné ?

 

L’enquête le déterminera en espérant que le gouvernement français ne sera pas mis dans l’embarras. Yasser Arafat avait beaucoup d’ennemis, y compris dans des lieux qu’on ne soupçonnerait pas en temps normal.

 

De multiples questions se pressent dans notre esprit : pourquoi avoir attendu huit années pleines pour obtenir de tels résultats ? Où ont été conservés les effets personnels du défunt avant d’être remis au laboratoire de Lausanne ? Quels médecin suivait cet homme, parkinsonien connu, du temps où il vivait encore à Ramallah ?

 

Cet empoisonnement, réel ou supposé au polonium rappelle ce qui est effectivement arrivé à Londres à un ancien espion du KGB qui avait fait défection. Le monde entier avait pu le voir sur son lit d’hôpital alors qu’il luttait contre la mort. Des accusations convergentes avaient alors été articulées contre le régime russe, donnant lieu à une grave crise diplomatique entre les deux pays. Depuis, aucune preuve irrécusable n’a été apportée.

 

Est-ce une vraie affaire qui mérite des éclaircissements ou s’agit –il d’un coup de pub pour maintenir un feuilleton de l’été ? Voici une affaire à suivre. En espérant que les choses, déjà si compliquées dans cette région du monde, n’iront pas en empirant.

09:03 | Lien permanent | Commentaires (10) | |  Facebook

Commentaires

Pourquoi attendre 8 ans pour faire de telles révélations, est-ce lié aux dizaines de milliards de ce nazi placés en Suisse ???

Écrit par : Corto | 04/07/2012

Le bloc de l'Est, avec l'empire soviét, aidait Arafat par simple antisémitisme exacerbé.
Mais une fois devenu gênant, ils l'ont liquidé.
Tout comme ils ont procédé avec Trotsky.

Écrit par : Victor Winteregg | 04/07/2012

on ne sait pas cependant un autre homme qui lui est resté hospitalisé et dont personne n'a plus rien su c'est à dire Ariel Sharon est-il mort lui? on a parlé soins intensifs ensuite plus aucune nouvelle.Mort il doit l'être sans doute et comme ses actes n'étaient pas ceux d'un enfant de coeur peut-être a-til été enterré sans caméra ou alors trop occupée aux soins d'un proche ai-je loupé l'info!Quelqu'un sait-il?

Écrit par : lovsmeralda | 04/07/2012

Simple pantalonnade des palestiniens, comme d'habitude. Sans doute une nouvelle invention de leur agence de communication. Faire du vente et brasser de la poussière pour aveugler les non avertis et motiver les sympathisants.

S'ils souhaitent la vérité, il suffit de délier l'hôpital et les médecins qui ont soigné Arafat de leur secret de fonction.

Imaginons, juste le temps de lire ce post que polonium il y ait eu... Comment expliquer alors le déclin visible de la santé d'Arafat sur plusieurs années sans que rien ne soit découvert ? Cela signifierait que l'entourage d'Arafat est composé de sous-nuls, que les radiologues qui l'ont examiné ne porte pas de dosimètres, etc.

Qui croit encore cet propagande ? Pourquoi les médias entrent dans le jeu de la propager ?

Écrit par : archi-bald | 04/07/2012

Sharon est un légume depuis le jour de son opération. Les médecins avaient constaté les dégâts irréversibles lors de leur intervention. La famille s'oppose à son débranchement...

Écrit par : archi-bald | 04/07/2012

@archi-bald quand on a travaillé dans les soins intensifs et en psychogériatrie,je préfère ne pas penser au genre de légume qui doit être le sien et à quoi peut donc penser une famille en voyant cette déchéance humaine à moins qu'ils n'aient envisagé une cryogénie!merci pour le renseignement

Écrit par : lovsmeralda | 04/07/2012

Encore une méthode pour révisiter l'histoire. Il ne faut pas oublier que cet homme a été un terroriste actif, donc il devait connaitre et avoir touché pas mal de ces "poisons". Par ailleurs depuis des années il n'était pas difficile de voir qu'il était rongé par un cancer!

Pour Ariel Sharon, il a même été transféré dans sa ferme familiale, auprès de ses proches.

Écrit par : Corélande | 04/07/2012

C'est clair et net, ce sont les JUIFS qui ont assassiné par empoisonnement l'inoubliable Arafat.

Écrit par : YOU PAIN | 04/07/2012

Contrairement à vos "pronostiques", c'est une histoire de banque suisse, car du coté des héritiers, c'est la bagarre, rien que dans la banque Pictet&Cie plus de 25 milliards reposent encore plus profondément que le pédophile ayant sévit à Genève avec la protection des autorités suisses !!

Si l'on déterre ce fasciste mis en place et choisit par amin al husseini alors qu'il était encore pubère, c'est uniquement pour des questions de fric sale !

Et si il a été empoisonné, c'est aussi pour des questions de fric sale, ce salaud avait en plus de mettre des bombes dans des écoles, détourné toutes les subventions allouées à la population arabe musulmane de Judée-Samarie et se les faisaient verser sur son compte à numéro genevois !!!

Ensuite il parait inconcevable que des prélèvements n'aient pas été fait après le décès de ce porc !!

Écrit par : Corto | 04/07/2012

Yasser Arafat a-t-il été empoisonné ? Quelle question bête! Oui a été empoisonné par quelqu'un qui est en ce moment ni mort ni vivant. Peut-être pour mettre fin à ses souffrances souhaite le sort de sa victime. Ou vous faire un dessin Prof de la tromperie?

Écrit par : samy | 05/07/2012

Les commentaires sont fermés.