21/04/2012

L’ECHEC DE LA MISSION ANAN ET LA VRAIE NATURE DU REGIME SyRIEN

 

L’ECHEC DE LA MISSION ANAN ET LA VRAIE NATURE DU REGIME SyRIEN

ON LE SAVAIT DEPUIS DES DECENNIES. ON AVAIT MEME MIS LA SYRIE AU BANC DES NATIONS. ON L’AVAIT ACCUSE DE TOUS LES MAUX, DE TERRORISME D’ETAT, DE MLEURTRES D’OPPOSANTS, DE PRATIQUES VIOLEMMENT ANTI-DEMOCRATIQUES ETC… RIEN N’Y FIT. ENSUITE, ON ESSAYA UNE TOUT AUTRE METHODE, CELLE D’INTEGRATION, DE L’ACCUEIL, PENSANT QUE CELA ADOUCIRAIT LE REGIME, LE FERAIT REJOINDRE LE GIRON DES NATIONS DEMOCRATIQUES. AU POINT DE L’INVITER A LA MEME TRIBUNE, LORS DU DEFILE DU 14 JUILLET, QUE EHOUD OLMERT, LE PREMIER MINISTRE ISRAELIEN.

UN SEUL HOMME, SIFFISAMMENT ANÏF OU SIMPLEMENT VANITEUX, KOFI ANAN, A CRU POUVOIR RAMENER LE REGIME SYRIEN DANS LES CLOUS/ IL A CRU EN MA SIGNATURE D’UN HOMME QUI SIGNE TOUT MAIS N’APPLIQUE RIEN. CETTE FORMULE N’EST PAS DE MOI MAIS D’UN GRAND AMBASSADEUT QUE J’AI RENCONTRE ET QUI A ETE SOUVENT EN POSTE DANS CES PAYS.

LE PLAN ANAN ETAIT IRREALISTE ET AURAIT DU METTRE LA PUCE A L’OREILLE DE CELUI QUI A OSE LUI PRETER SON NOM ! RENDEZ VOUS COMPTE ! MAIS QUI AURAIT CRU QUE LE REGIME SYRIEN AURAIT RESPECTE TOUS CES POINTS LESQUELS ORGANISAIENT SA MORT…

EVACUATION DES ARMES LOURDES DES CITES SYRIENNES, CESSATION DES BOMBARDEMENTS, FOURNITURE D’AIDE ALIMENTAIRE AUX ZONES SINISTREES, LIBERATION DES PRISONNIERS POLITIQUES, LIBERFTE DE REPORTAGE POUR LES JOURNALISTES, DIALOGUE POLITIQUE, DROIT DE MANIFESTER LIBREMENT ET PACIFIQUEMENT…

COMMENT Y CROIRE ? ON DEMANDAIT AU REGIME SYRIEN DE SE RENIER SOI-MEME, NI PLUS NI MOINS. ET L’ANCIEN DIPLOAMTE GHANEEN Y A CRU. QUELLE NAÏVETE. SAVEZ VOUS COMBIEN DE MORTS ON A COMPTE EN SYRIE DEPUIS CE FAMEUX PLAN ?

08:55 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.