18/04/2012

Intermède sanglant en Syrie

Intermède sanglant en Syrie

Dans quelques décennies, nous ne serons plus là et les historiens diront que le peuple syrien, dans sa lutté héroïque pour se débarrasser du clan des Assad, a subi une très sanglante répression, au motif que deux puissances, siégeant au conseil de sécurité de l’ONU ont décidé de soutenir leur bourreau… C’est cela la vérité, rien d’autre.

 

Comme chaque jour, j’ai suivi sur al-jazeera et al-arabiya les vidéos filmés dans les rues et les marchés de Damas et des autres villes. J’y ai vu le couple Assad jouant les belles âmes, offrant des paquets à des gens qui les embrassent et les prennent dans leurs bras. Une scène idyllique mais que les télévisions satellitaires arabes font suivre des vrais faits : les bombardements des villes, les incendies des maisons et la mort d’enfants, de femmes et de vieillards.

 

On explique ce regain de tension par de nouvelles et nombreuses désertions de soldats qui retournent leurs armes contre leurs compagnons d’hier : on a donc affaire à une sérieuse partition de l’armée nationale où deux camps s’affrontent, les armes à la main.

 

Les ministres arabes des affaires étrangères se sont réunis mais le Qatar n’est pas d’accord et n’accorde que 3% de chance de succès à l’envoi d’observateurs. Il menace d’aider le peuple syrien à se défendre : en clair, de fournir armes et munitions aux insurgés. Si cela arrivait, ce serait un véritable tournant dans la guerre. Et les jours des Assad seraient comptés.

 

Que va-t-il se passer ? Nul ne le sait mais les espoirs d’un retour au calme s’amenuisent. Il ne fait pas l’ombre d’un doute que les insurgés finiront par l’emporter, mais quand et à quel prix ? Le pays est ruiné, exsangue, je me demande même comment on paie les fonctionnaires…

 

Attendons et voyons. Mais jamais le gouvernement de ce pays ne respectera le cessez le feu…

22:21 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

"J’y ai vu le couple Assad jouant les belles âmes, offrant des paquets à des gens qui les embrassent et les prennent dans leurs bras."

Maurice-Ruben, ne vous fiez pas trop aux images de propagande syrienne, Asma el assad a quitté la Syrie bien avant le début des révoltes avec ses deux enfats vers l'Angleterre, étant de nationalité anglaise elle a fait les démarche pour transmettre la nationalité britannique à ses rejetons.

Concernant les images depuis quelques semaines, deux mois tout au plus, où l'on voit le "couple" faire des apparussions en "public", il faut bien savoir que les images dont vous parlez datent de septembre 2009, lors d'une distribution de cadeaux auprès de "soi-disants" syriens nécessiteux, ce genre de parades étaient très fréquentes et l'on y voit souvent les mêmes figurants.

Quant à Asma, elle n'est jamais revenue en Syrie, ce qui rend le bachar complétement hystérique, il tente même de la faire enlever ou tuer, elle bénéficie de hautes protections des polices britanniques et fréquenterait l'un de ses ex-boyfriend d'origine allemande mais né à Londres.

Elle demeurerait dans une somptueuse demeure le long de Hyde park juste à l'ouest du centre de Londres.

Elle aurait également fait quelques visites en Suisse avec son nouveau compagnon, il semble qu'elle a bien entamé une procédure de divorce depuis l'Angleterre et dans le cadre de cette procédure fait des demandes de séquestre auprès des banques détenant des avoirs de "son mari" ce qui est compatible avec le droit anglais, raison pour laquelle bachar serait en train de vouloir transférer une bonne partie de sa colossale fortune vers la Russie.

Il est a signaler qu'il n'y a aucun mandat d'arrêt (national ou international) à l'encontre du tyran et qu'il se pourrait bien qu'il fasse des visites en Suisse, pays accueillant une grande partie de ses avoirs.

Écrit par : Corto | 19/04/2012

Les commentaires sont fermés.