10/04/2012

TURQUIE-SYRIE : L’IMMINENTE CATASTROPHE

TURQUIE-SYRIE : L’IMMINENTE CATASTROPHE

CELA ETAIT PREVISIBLE, CELA PARAISSAIT INELUCTABLE, CELA S’AP^PELLE LA FUIT EN AVANT DE TOUS LES REGIMES AUTORITAIRES QUE NE PEUVENT SE MAINTENIR QU’EN ACCELERANT TOUJOURS UN PEU PLUS DANS LA REPRESSION, CAR ILS N’ONT GUERE D’AUTRE PERSPECTOVE. LA SYRIE DE BACHAR A ATTAQUE CE MATIN LA PRINCIPALE VILLE DE SYRIE APRES DAMAS, ALEP. FOIN DE L’ULTIMATUM DE L’ONU, FOINT DES MORTS ET DES BLESSES. BACHAR DEVELOPPE L’ARGUMENTATION SUIVANTE : PAS DE TREVE TANT QUE LES REBELLES N’AURONT RENDU LES ARMES ET NE SE SERONT PAS ENGEGES PAR ECRIT A NE PLUS TROUBLER L’ORDRE PUBLIC.
ON CROIT REVER ! AUTANT DEMANDER A L’ARMEE SYRIENNE LIBRE DE PLACER DOCILEMENT SA TETE SUR LE BILLOT ET DE RENTRER SAGEMENT CHEZ ELLE OU LES SBIRES DE BACHAR VIENDRONT LUI OFFRIR DU LAIT ET DES DATTES COMME LE VOUDRAIT LA LEGENDAIRE HOSPITALITE ARABE.

MAIS CE N’EST PAS TOUT. DURANT LA NUIT, LES FORCES SYRIENNES ONT BLESSE DEUX SYRIENS ET DEUX TURCS EN TERRITOIRE TURC, C’EST UNE GRAVE VIOLATION DES FRONTIERES, REPONDU M. ERDOGAN, DEPUIS LA CHINE O`IL EST EN VISITE. ALLONS NOUS VERS UNE CONFRONTATION ARMEE ENTRE LES DEUX PAYS ? ON ESPERE QU’IL N’EN SERA PAS AINSI, MAIS LES CONFLITS NE NAISSENT PAS DE LA VOLONTE DES HOMMES MAIS DE LA RUPTURE D’EQUILIBRE. M. ERDOGAN QUI NE PLAISANTE PAS AVEC LA NOTION D’INVIOLABILITE DES FRONTIERES A MENACE D’INSTALLER UNE ZONE TAMPON EN TERRITOIRE SYRIEN OU VIENDRAIENT SE REFUGIER LES FUYARDS ET LES OPPRIMES DU REGIME. CETTE ZONE SERAIT D’OTEE D’UNE EXCLSUION AERIENNE, CE QUI POURRAIT FONDAMENTALEMENT LA DONNE. CAR DES BRIGADES ENTIERES DE SOLDATS,N DESIREUSES DE FAIRE SECESSION, AURAIENT ENFIN UNE PORTION DE TERRITOIRE OU L’AVIATION DE BACHAR NE POURRAIT PAS LES ATTAQUER. MAIS COMME BACAHR EST ACCULE ET DONC PRET A TOUT, IL SE POURRAIT QU’IL BRAVAT L’INTERDIT, CONDUISANT TOUT DROIT A UNE GUERRE REGIONALE.
LA GRANDE QUESTION EST ALORS LA SUIVANTE : QUE FERAIT ISRAËL ? L’ETAT HEBREU SE TIENT COI CAR LA STATU QUO JOUE EN SA FAVEUR. IL EN EST DE MEME DES MINORITES NON MUSULMANES SUR PLACE, QUI REDOUTENT QUE LA CHUTE DE BACHAR N’OUVRE LA VOIE AUX ISLMAISTES QUI RENDRAIENT LE PROCHE ORIENT CHRISTENREIN (VIDE DE TOUTE PRESENCE CHRETIENNE) ALORS QUE C’EST DANS CES MEMES PAYS QUE LA RELIGION CATHOLIQUE A FAIT SES PREMIERS PAS…
MAIS LE PLUS INCROYABLE DANS TOUTE CETTE AFFAIRE, C’EST LA BEVUE DE KOFI ANAN QUI A VRAIMENT CRU QUE BACHAR LUI DISAIT LA VERITE.
ET D’AILLEURS, SOMMES NOUS SURS QUE C’EST BIEN BACHAR QUI DECIDE A DAMAS, AUJOURD’HUI ?

09:22 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

Commentaires

Votre sujet est très intéressant Mr Hayoun, mais trop difficile à lire..

Bien à vous.

Écrit par : Pierre NOËL | 10/04/2012

Oui, Pierre, il faudra achetez un Whisky de meilleure qualité à Maurice-Ruben, il m'était aussi arrivé une fois de boire un de ces Whisky bas de gamme, mais laissons au moins 24 heures à notre chantre pour qu'il puisse contempler les dégâts !!! (HIHIHIHI)

Écrit par : Corto | 10/04/2012

L'actualité du jour n'est pas anodine, l'Egypte vient d'interrompre le processus électoral et comme je le disais hier ;


En Egypte, les effectifs militaire sont en état d'alerte, des manoeuvres ont été signalées par les observateurs occidentaux, les transports de troupes et d'armements d'artilleries et de blindés se concentrent autour des agglomérations égyptiennes et semble t-il, les milices salafistes sont partantes dans ce qui va bien devoir prendre la tournure d'une guerre civile de grande ampleur dans ce pays à bout !

Ecrit par : Corto | 09.04.2012


Et ce matin le "breaking News" confirmant mes dires d'hier, mais avec une allure surprenante et la TSR ne titre rien à ce sujet !!

Pourtant, cette fois les militaire égyptiens ont bel et bien décidés de remettre un peu d'ordre dans ce chaos programmé !!!

Quant aux infos provenant de Syrie, ne jamais se fier aux médias officiels, l'armée de libération est de mieux en mieux équipés, elle donne des coups fatals au régime d'el assad, certes l'armée d'assad se venge envers les plus petites villes, mais Damas est à feu et à sang et les désertions sont de plus en plus nombreuses au sein de l'armée d'assad.
Ce qui semble de plus en plus évident, c'est tout le monde tire sur tout le monde, il ne serait pas étonnant que ce soit des rebelles qui tirent sur les camps turques, afin d'attiser les tensions, je le sais, je ne devrais pas faire ce genre de déclaration, mais la Syrie a définitivement entamée une guerre civile de grande ampleur, il ne s'agit plus de deux camps se battant de façon bien définie, mais de quantité de groupuscules flous quant à leurs réelles appartenances, s'en prenant à quantités de communautés bien distinctes et l'armée d'assad ne fait pas exception dans ces carnages bien conscrits, depuis déjà plusieurs mois, des divisions de l'armée d'assad prennent pour cibles des quartiers communautarisés avec une minutie peu commune, même contre des bastions allaouites, c'est à dire de la minorité des assad !

Et la première question à se poser est : L'armée des assad est elle encore sous contrôle des assad ? Je dirais avec insistance que non ! Au contraire, si assad doit prochainement tomber, il tombera sous les obus de ses "propres" milices !

Sans parlez des combats opposants des éléments de la même armée "officielle" et non retransmis par les médias misant très clairement pour le camp assad, comme ils l'ont fait pendant les 40 dernières années.

Donc le désordre tout azimut s'est confortablement installé en Syrie et les nombreuses milices terroristes ont pris part à cette guerre, rien de plus que civile dans tous les sens du terme !

Maintenant Erdoyan sait très bien que ce cancer est très contagieux et profite avant tout aux kurdes, kurdes maintenant largement soutenus par Tsahal et sa logistique, peut être nous assistons à l'accouchement douloureux d'un nouvel et futur état kurde, rien de plus !!!

Écrit par : Corto | 10/04/2012

Le rêve de la clique Barzani ne se réalisera pas.
On voit mal qui voudrait intervenir dans la poudrière qu'est l'Irak, la Turquie, la Syrie et le Liban...
Les patriotes turcs se font un honneur de liquider des kurdes sur le sol européen tout spécialement en Allemagne et parfois en Suisse, mais chez nous de manière plus discrète.

Écrit par : Hypolithe | 10/04/2012

Hypolithe, Barzani est un peu resté sur le bas-côté depuis les dernières élections pour laisser la place à Goran, mais quoi qu'il arrive, poudrière ou pas, le processus a largement débordé des frontières syriennes.

Il ne faut jamais oublier que Kamal Ata Turk avait avant tout réussi à unifier les sunnites et les courants chiites à l'époque bien moins nombreux.

Aujourd'hui le pouvoir islamistes sunnite n'a pas apparu sans faire grincer plus de 30% de chiites en Turquie, si l'on ajoute 14 millions de kurdes sunnites, on est pas loin d'un conflit civil sans comparaison avec celui en cours en Syrie.

La Turquie du sunnite d'Erdoyan est prise en sandwich entre l'Iran, la Syrie et sa population chiite et kurde, sans parlez de sa croisade sunnite dans le monde arabe, maintenant vouloir dirigé une politique ouvertement sunnite dans un pays aussi divisé et aussi dépendant de l'Iran et de la Russie au point de vue énergétique et économique, tout en restant sunnite islamiste, la Turquie ne peut plus que rêver des grands conquérant de son passé lointains et révolus et cette fois sans Suleiman et avec un leader amoindri par un cancer peu négociable, risque bien de finir dans un retournement à la Syrienne puisque la Turquie n'est plus un modèle pour aucun dans cette région.

Écrit par : Corto | 11/04/2012

Les commentaires sont fermés.