06/03/2012

Israël, les USA et l’Iran

Israël, les USA et l’Iran

En apparence, mais en apparence seulement, des divergences semblent se faire jour entre la voie à suivre concernant l’Iran. Il n’est pas sûr que cette apparence soit soutenue par des effets solides. Les USA et Israël sont si proches et si solidaires militairement que L’Iran aurait tort de croire qu’il peut mener ses petites affaires à l’abri de toute attaque.

Il faut bien cerner la personnalité de Benjamin Netanyahou. Certes, ce n’est pas un intellectuel même si son père, centenaire, a été un excellent professeur de philosophie médiévale juive. Il a écrit une thèse (encore rééditée) sur Isaac Abrabanel, philosophe juif et homme d’affaires, contemporain de l’expulsion des juifs d’Espagne en 1402. Benjamin Netanyahou est surtout un homme d’action et un militaire, même s’il n’a pas aussi bien réussi dans l’armée que Ehoud Barak.

Il n’est donc pas du tout exclu qu’il se lance seul dans l’aventure, sans l’aval, mais avec l’appui discret des USA, lesquels ne peuvent pas, pour l’instant, déclencher la foudre contre la république islamique laquelle a déjà fait savoir qu’en cas d’attaque, elle s’en prendrait aux intérêts US dans la région.

Alors, à qui a servi cette visite officielle de Benjamin N. aux USA ? Probablement à mettre la dernière main à une stratégie restée secrète qui combinera sûrement des sanctions économiques et des actions subversives.

J’écoutais hier soir une télévision satellitaire arabe qui croyait savoir qu’Israël envisageait de déclencher une attaque grâce à des drones predators. Qui sait ? On sait seulement qu’Israël est très avancé dans ce domaine et qu’il n’a pas tout dit concernant cet aspect des choses..

Attendons pour voir car il n’est pas exclu que les sanctions économiques accomplissent enfin leur effet.

09:26 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Ces pays doivent lancer la dialogue, une simple et seule condition de sortir de cette crise, la situation est très hasardeuse pour celui qui déclenchera le premier l'austérité! Espérons que chacun va considérer avec clairvoyance sa part de responsabilité pour résoudre cette affaire! merci pour le billet

Écrit par : faire part | 07/03/2012

Les commentaires sont fermés.