21/11/2011

LA DIRECTION DU COLLEGE CEVENOL DOIT RENDRE DES COMPTES ET PARTIR

LA DIRECTION DU COLLEGE CEVENOL DOIT RENDRE DES COMPTES ET PARTIR

A la mémoire d’Agnès ! Une société qui ne sait même plus protéger ses enfants n’est pas civilisée, elle n’a pas atteint le niveau de culture suffisant pour être considérée dignement. Le collège cévenol est un établissement de grande réputation et le Chambon sur Lignon jouit aussi d’une bonne réputation car ce lieu fut un refuge et un havre de paix pour les juifs de France, persécutés par les Nazis durant la seconde guerre mondiale.

Nous présentons nos sincères condoléances aux parents d’Agnès et partageons leur douleur. Mais nous avons une grande défiance à l’égard de ceux qui, volontairement ou involontairement, ont menti par omission, caché tout ou partie de la vérité et laissé un animal sauvage, un prédateur ôter la vie à une gracieuse jeune fille, bien élevée, confiante en elle-même et qu’il a tuée de sang froid. Il est vraiment dommage que nos lois ne prévoient plus la peine capitale pour des crimes aussi abjects.

Par ailleurs, la direction du collège cévenol doit partir. La version fournie des  faits est incroyable, au sens propre. Impossible qu’un directeur inscrive un élève dans son établissement sans demander mais pour quelle raison donc l’élève a t il passé quatre mois en prison ? Le père du meurtrier présumé devra lui aussi s’expliquer. Je ne doute pas que sa douleur soit grande après les actes de son fils (suivis d’aveux) mais sa peine n’est nullement comparable à celle des parents d’Agnès.

Quel beau visage, quelle gracieuse jeune fille ! Mais pourquoi donc les méchants finissent-ils toujours par gagner ?

08:02 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Bonjour Monsieur Hayoun,
ne croyez vous pas que la justice française a aussi une grande part de responsabilité dans cette catastrophe, les juges, les psychiatres, ceux qui ont autorisé sa libération et son intégration dans un lycée mixte ?
La justice ne rend plus la justice aux honnêtes citoyens, elle s'appitoie plus sur les assassins que sur les victimes. Les parents de la jeune fille sont condamnés à la perpétuité, les parents de l'assassin aussi, deux familles décimées parce que des gens se croient détenir la vérité, parce ces juges, ces professionnels de la psychiatrie, ne doutent pas de leurs compétences, parque l'on préfère laisser un assassin en puissance en liberté plutôt que de mettre un pseudo innocent en prison. Notre société a perdu ses repères elle n'est plus capable de défendre les honnêtes gens contre les prédateurs qui sévissent dans nos villes et dans nos campagnes.

Écrit par : edmond BILLETER | 21/11/2011

On ne peut qu'approuver ce qui est écrit dans le billet et dans le commentaire ci-avant. Je pense qu'une des causes de cette incapacité à rendre la justice la plus élémentaire vient de la quasi irresponsabilité des acteurs impliqués dans de tels drames. Il n'est pas acceptable que le sort de juges défaillants soit exclusivement dépendant d'un système corporatiste tenu par d'autres juges.
Il y a aussi cette idéologie dévoyée de la présomption d'innocence lorsque d'évidence un délinquant est gravement coupable. La justice ne devrait pas procéder d'un mécanisme aveugle : Il s'agit pour elle de traiter des problèmes humains !

Écrit par : Gérard | 21/11/2011

Les commentaires sont fermés.