20/11/2011

IL N’EST PAS ABSOLUMENT NECESSAIRE D’ALLER VOIR LES INTOUCHABLES AU CINEMA

IL N’EST PAS ABSOLUMENT NECESSAIRE D’ALLER VOIR LES INTOUCHABLES AU CINEMA
Pourtant, hier soir à Deauville, ma femme et moi avons expédié le dîner afin de voir ce film dont on nous dit qu’il bat tous les records d’entrées  en salle… Voire. C’est vrai, Danielle et moi dûmes ^rendre des places séparées tant l’affluence était grand et quand, après près de 100 minutes nous avons quitté les lieux, une file non négligeable attendait la prochaine séance.

Franchement, et sans vouloir gêner les jeunes et talentueux maîtres d’œuvre dont les noms me disent quelque chose (Tolédano et Nakache), le film est tout juste divertissant et mêle quantité de sketchs et de poncifs : depuis le gentil noir au chômage qui croupit en banlieue, a des frères trafiquants de drogue, une mère au bout du rouleau tant elle se dépense sans compter pour faire bouillir la marmite, jusqu’à des paroles soporifiques sur le handicap, on a l’impression d’une mise bout à bout de plusieurs scénettes sans grand importance.

Ma fille est allée le voir et en a été enchantée. J’y suis allé pour lui être agréable. Cela n’en valait pas la peine. J’entends dire qu’il y a des millions de gens qui y vont. Est ce un argument ? On me dit qu’il va dépasser les Chtis, quelle comparaison ? C’est vraiment du même niveau. Mais que faire en ces temps de crise ? Il faut bien que le peuple s’amuse, même si de graves restrictions l’attendent. Cela fait passer le temps.

08:52 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.