29/07/2011

Au Néguev

Vers lemochav

Dans le Néguev, il fait toujours très chaud mais au moins le ciel est toujours bleu, pas une goutte de pluie ne vient troubler cette implacable sécheresse qui dure jusqu'au mois d'octobre. Comme chacun sait, le problème de l'eau touchera le proche orient avant toute autre région du monde. Et comme les pays de ce coin ci de l'univers ne s'entdndent guère, on voit le type de difficultés, réelles, auxquelles ils seront bientôt confrontées.

 

Là o*je vais, à neuf km environ, se trouve le lieu où le soldats franco-israélien Gilad Schalit fut enlevé et dont nous sommes sans nouvelles depuis tant d'années. Je redoute un coup de force car ici la patience des Israéliens a des limites. Peut-être le négociateur allemand, réputé pour son habileté et ses contacts, saura trouver la bonne monnaie d'échange. On  l'ignore paffois, mais les ALlemands ont su nouer avec les pays arabes des liens intéressants, notamment avec les forces en présence au Liban.

Je vous souhaite à tous un week end aussi ensoleillé qu'ici. Mais on dit qu'il pleut à PAris? Quel dommage.

 

 

10:03 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.