29/06/2011

Christine LAGARDE et Dominique STRAUSS-KAHN

Christine LAGARDE et Dominique STRAUSS-KAHN

 

Il faut féliciter Madame LAGRADE pour sa brillante désignation comme nouvelle directrice générale du FMI, à une période fort délicate pour l’avenir de cette institution et surtout dans la passe difficile où elle se trouve.

En ce qui me concerne, tout en ayant pour la nouvelle élue une grande admiration, j’avoue ne pas comprendre son étonnement en relevant que le conseil d’administration du FMI était exclusivement composé d’hommes… Et alors ? Qu’est ce que cela change ? Je ne nie pas que des femmes, méritantes comme Chr. Lagarde puisse figurer avec raison dans cette instance, mais il faut cesser de dire ou même de penser que la femme est la panacée ou comme on le dit parfois avec des accents lyriques, l’avenir de l’homme.

Il est sûr qu’aucun homme accompli ne pourrait vivre sans l’amour, l’aide et l ‘attention d’une femme aimante. Il est évident que la femme est l’autre moitié de l’humanité, mais je ne vois vraiment pas pour quelle raison on devrait avoir autant de femmes que d’hommes dans les instances. Après tout, si les femmes le justifient, elles pourraient être surreprésentées dans les instances : pourquoi pas ? Certaines d’entre elles sont nettement supérieures et plus compétentes que leurs collègues masculins. Mais ce n’est pas ce point que je voulais souligner.

Je salue par dessus la courtoisie de la nouvelle élue qui veut s’entretenir avec son prédécesseur qu’elle connaît et aime bien. Elle va donc se rendre auprès du reclus de NY pour lui dire qu’elle entend poursuivre son œuvre de réforme et de modernisation du FMI. Cela va mettre du baume au cœur de DSK qui, du coup, se sentira moins seul. Rien, dans la justice américaine ne peut le lui interdire, à moins que les autorités de NY décident de pratiquent une justice du Far West…

Selon certaines rumeurs, encore timides, l’accusation serait moins assurée qu’elle ne l’était dans les premières semaines, DSK se trouvant en bien meilleure posture du fait que certains aspects du dossier manquent de sérieux. Les policiers de Harlem, habitués à ce genre de dossiers, sont allés trop vite et ont bâclé certaines procédures… Il faut être très prudent en matière de justice. Exemple récent : José Bovet n’a pas été condamné pour faute de procédure.

C’est ce que je souhaite pour DSK s’il est vraiment innocent. Mais comme je l’ai déjà dit et le répète encore une fois, au plan de l’éthique, ce n’est pas bien. Sa façon de faire est inadéquate (pour reprendre une expression très en vogue aux USA)…

Félicitations à Madame Christine Lagarde

09:07 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.