04/05/2011

Ben Laden, le Hamas et le Fatah

Ben Laden, le Hamas et le Fatah

Depuis plusieurs le feuilleton continue : la presse et l’opinion publique internationale réclament des photos de la mort du chef terroriste et plus de précisions sur l’assaut mené contre lui dans la ville pakistanaise où il se cachait. Mais il y a un développement absolument singulier qui touche ce sempiternel problème palestinien dans lequel la nation arabe toute entière s’est imprudemment embourbée : elle a tout sacrifié à la reconquête (irréaliste et fort peu probable) de quelques arpents de terre sablonneuse, dont la superficie ne dépasse pas celle de deux départements français de taille moyen et que les juifs considèrent, depuis des millénaires, comme le berceau de leur peuple et le point de départ de leur civilisation…

Et que se passe-t-il désormais, alors que le monde civilisé est soulagé d’apprendre l’exécution de Ben Laden ? Les Palestiniens du Hamas et du Fatah prétendent avoir signé un accord (le troisième) pour leur réconciliation mais chacune des parties poursuit des objectifs contradictoires : comment peut-on être d’accord lorsque Ramallah est pour la paix avec Israël et se réjouit de la disparition du terroriste tandis que le Hamas ne reconnaît pas l’Etat juif et déplore la mort tragique d’un «héros arabe» C’est tout de même assez étrange…

C’est tout de même assez étrange. Tout esprit sain et indépendant, libéré des haines ancestrales recuites comprendra que le printemps arabe n’est pas compatible avec le terrorisme ni avec un conflit israélo-arabe qui perdure. Les Arabes devraient enterrer le conflit en même temps qu’il enterrent la dictature dont ils furent victimes durant plusieurs décennies… Auront-ils assez de lucidité ? Je l’espère. Mais en tout étét de cause, le Hamas qui déplore la disparition du terroriste, a montré son véritable visage : dommage pour le peuple palestinien.

Un dernier point dans lequel nos amis américains, je l’espère, ne verront pas une critique à leur encontre : pourquoi avoir lesté le cadavre de Ben Laden et l’avoir jeté dans les fonds marins ? Je comprends la démarche mais je crains fort que les Arabes y font une forme d’humiliation suprême. Par ailleurs, les versions livrées à la presse sur l’attaque, le rapatriement du corps etc… se sont révélés contradictoires : doit-on ou publier des photographies ? Je pense que non ou, à tout le moins, pas dans l’immédiat.

08:40 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

Commentaires

"Je comprends la démarche mais je crains fort que les Arabes y font une forme d’humiliation suprême."
Ils ont l'humiliation trop facile. Nous assistons à une véritable hystérie de la part de certains, en terre d'Islam comme chez nous. Si les cultures non musulmanes réagissaient de la même manière à ce qui choque leurs sentiments, le monde entier serait sans cesse en guerre. A propos de Ben Laden, se sont-ils sentis aussi humiliés lorsque des porteurs de bombes inspirés par ses paroles et ses actes ont "exécutés" des femmes et des enfants sur les marchés - et parfois même dans des mosquées - de leurs pays?
Il est frappant que des dirigeants musulmans américains aient accepté la manière dont leur gouvernement a agi à l'encontre de Ben Laden. Ce riche fils de milliardaire, qui a pris sur lui de déclarer publiquement une guerre contre l'Amérique, ses amis et ses intérêts partout dans le monde, dont les admirateurs reprochent maintenant aux victimes de son entreprise démente le droit de le traiter comme l'ennemi qu'il a revendiqué être. A ce que je sache, il n'a jamais, malgré sa capacité avérée de faire relayer ses déclarations guerrières par les médias du monde entier au cours des années, remplacées ces dernières par une déclaration de paix ou une demande de reddition.
Il n'a jamais, non plus, revendiqué ce que revendiquent actuellement les populations du Moyen Orient, en particulier la liberté de s'exprimer dont nous jouissons dans nos démocraties, mais l'instauration d'un régime théocratique quasi mythique dont les pratiques seraient tout à fait contraires à cette revendication.

Écrit par : Mère-Grand | 04/05/2011

Cher Monsieur,

Est-ce qu'Israel reconnaît l'Etat palestinien?

Toda raba!

Écrit par : Philon Rusicadensis | 04/05/2011

Comme révélateur, OBL nous rend un fieffé service : regardez ces défenseurs de la démocratie et du bon droit pleurer leur héros ! Puissent nos idiots ouvrir les yeux et enfin voir les choses telles qu'elles se présentent. On ne peut résoudre une équation physique sans avoir une idée des paramètres qui la composent. Nous ne sommes pas dans le domaine des maths purs, mais dans la physique appliquée. "Ils" ont non seulement l'idée trop facile, mais une mauvaise foi blindée et trop d'alliés objectifs ici chez nous. Nous avons eu mille fois raison de leur faire passer le message de l'interdiction des minarets. Encore merci au peuple suisse pour sa clairvoyance !

Écrit par : Géo | 04/05/2011

La maman de la belle fille de Ben Laden est juive selon la TV israelienne

http://www.terredisrael.com/infos/?p=818

Écrit par : Rambam | 04/05/2011

Le Karcher vite fait bien fait pour le Troll pro-terroristes Rambam/ Philon Rusicadensis/Hypolithe le renégat qui ne sait plus à quel saint se vouer:

Reconnaître les terroristes "malheureux" arabes de "Palestine" Ben... vous allez mieux les connaître:
[Vidéo]

L’imam de la mosquée al-Aqsa (Jérusalem) jure de venger Ben Laden
Posted: 04 May 2011 05:48 AM PDT
Ces pauvres Palestiniens, ils ont encore grand besoin d’argent… hé oui, parce qu’il leur faut un Etat, une armée… et l’arme nucléaire tant qu’on y est.



Un imam de la Mosquée Al-Aqsa à Jérusalem a juré dimanche de se venger des “chiens occidentaux” pour la mort du chef d’Al-Qaïda, Oussama ben Laden au Pakistan.

Dans une vidéo mise sur Youtube par l’imam, il déclare:

“Les chiens occidentaux se réjouissent d’avoir tué l’un de nos lions islamiques. Depuis Al-Aqsa [la grande mosquée de Jérusalem] d’où le califat future naîtra avec l’aide de Dieu, nous leur disons : les chiens ne se réjouiront pas longtemps d’avoir tuer les lions. Les chiens resteront chiens et le lion, même s’il est mort, restera un lion. “

L’imam, a ensuite agressé verbalement le président américain Barack Obama en disant: “tu donnes en personne l’ordre de tuer les musulmans. tu dois savoir que tu seras bientôt pendu avec Bush Junior. “

“Nous sommes une nation d’un milliard, une bonne nation. Nous allons vous enseigner la politique et la force militaire très bientôt, avec l’aide de Dieu “, a-t-il promis.

Source : Daily Mail

Écrit par : Patoucha | 04/05/2011

Les commentaires sont fermés.