25/04/2011

LA FRANCE ET L’IMMIGRATION DE TUNISIE ET D’AILLEURS…

LA FRANCE ET L’IMMIGRATION DE TUNISIE ET D’AILLEURS…

M. Henri Guaino, le conseiller spécial du Président Nicolas Sarkozy a explicité la position de la France quant au respect des accords de Schengen : il ne s’agit pas d’en suspendre l’application mais d’en préciser les modalités dans des circonstances exceptionnelles. Henri Guaino a nettement expliqué la position de la France.
La question qui demeure est, cependant : que pouvons nous faire pour ces hommes, ces femmes et parfois aussi ces enfants qui bravent une mer déchaînée pour rejoindre des rivages devenus inhospitaliers ? A l’évidence, nos pays ne peuvent plus, ne veulent plus accueillir une émigration qui fait peur, nourrit (à tort ou à raison) l’insécurité et complique la vie des nationaux dans les pays concernés.
Mais alors n’existe-t-il qu’une solution, à savoir le rejet, le renvoi de ces victimes de la misère et de la tyrannie ? Non point, il nous faut trouver une autre solution qui permette de maintenir tous ces gens chez eux. Comment ? En généralisant l’ingérence humanitaire soutenues par des interventions armées… Il n’est pas normal, par exemple, que l’ONU intervienne en Libye et pas en Syrie où le même phénomène existe : un régime autoritaire et corrompu tue sa propre population. Depuis hier, l’armée syrienne se comporte chez elle comme sur un champ de bataille à l’étranger. Elle a investi Dera’a avec des blindés et des chars d’assaut, arrête les opposants à tour de bras et ne s’embarrasse guère  du respect des droits de l’homme. Pourquoi laisse-t-on le régime de Bachar al-Assad agir de la sorte ? On nous répond que ce pays agressif dispose de maints leviers régionaux qui assurent sa survie…
Ce raisonnement relève de la Realpolitik et tourne totalement le dos à l’éthique la plus élémentaire. Au nom de ce même principe cynique, on a laissé la Syrie occuper le Liban pendant plus d’un quart de siècle. Allons nous continuer dans cette voie ?
La force éthique doit primer sur tout le reste. Ce n’est pas un rêve. Les Suisse eux même le savent bien, eux qui abritent le centre de la Croix Rouge et jadis la Société des nations. Eux aussi s’inquiètent à juste titre des dangers d’une immigration incontrôlée…

10:25 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook

Commentaires

http://www.tunisienumerique.com/2011/04/jeunes-avocats-un-raz-de-maree-d%E2%80%99ennahdha/

et voilà...

cela vient d'un site d'info tunisien...

les avocats tunisiens ont voté en TOTALITE pour les islamistes d'Ennahdha!!!

c'est-y pas génial???
et la France qui donne de l'argent à ce pays de raciste!!

ah oui, mais c'est vrai que le racisme dans le monde arabe, c'est autorisé : on peut le financer sans cas de conscience...

p... d'occidentaux et leur naiveté - ou plutôt leur cynisme (car je ne crois pas qu'ils soient si naïfs) sans borne

Écrit par : gabriel | 25/04/2011

de même concernant l'ingérence humanitaire : je ne suis pas contre et il faudrait aussi penser au Soudan, aux minorités en Asie persécutées (Karen, hmong etc) eux nombreux chrétiens persécutés...

avant tous ces pays arabes qui demandent de l'aide (et qui crient à l'ingérence quand on le fait) je pense qu'il y a des problèmes qui ont la primauté chronologique : les hmong par ex. sont persécutés depuis environ 40 ans par le Laos et le Vietnam pour avoir été alliés des USA

Écrit par : gabriel | 25/04/2011

Mais alors, gabriel, s'ils ne sont pas si naïfs quel est le but de la France? Islamiser tous ces pays qu'ils "aident" allant jusqu'à les bombarder?!!!!!

Écrit par : Patoucha | 25/04/2011

La TdG enterre les commentaires et billets du blog de Corto! Qui se venge donc aussi bassement et pourquoi? Décidément, a voir ce comportement, il n'y a plus à se demander de ce qui ne va pas dans ce monde!

Écrit par : Patoucha | 25/04/2011

L'immigration en France est décidément bien difficile à comprendre pour les québécois.

Écrit par : Immigration Québec | 25/04/2011

Poux et ripoux

Des poux, y en a eu et y en aura toujours, même là où ils ne sont pas censés y être, sur la tête d’un chauve. Comment vous l’exprimez sans façons ni contrefaçons ?
Ce sont de petits insectes parasites invisibles à l’œil nu, mais qui passent leur temps à gratter à la porte de nos deux hémisphères, à empêcher notre conscience de dormir sur ses deux oreilles.
Mais pour les dénicher sur la tête d’un chauve il faut s’accrocher… toutes ces polices qui fouillent et farfouillent à chaque coin et recoin, exécutant des ordres insensés et une sale besogne pour accomplir proprement leur tâche…tout en sachant qu’ils ne vont pas en ramasser des masses… ni venir à bout de cette irréversible menace :
Quelle idiote ! Ce ne sont pas les poux qu’ils cherchent mais les chauves… parce que les poux, y en a à peu près sur toutes les têtes, mais les chauves eux, ne courent pas les rues.
Il faut donc aller les chercher, leur donner libre accès avant de leur courir après. Les capturer et les reconduire en dehors de nos tracés, parce qu’ils n’ont toujours pas saisi tout le fossé qui sépare deux verbes-clés : cueillir et accueillir.
Ça y est !
Je crois que j’y suis… les chauves ne désignent pas ceux qui n’ont pas un cheveu sur la tête mais tous ceux qui n’ont pas la tête qui nous revienne…
La thèse est balèze : même avec rien sur la tête, on leur cherche des poux. Pour reprendre un dicton qui dispense de tout commentaire : il faut les pourchasser, si vous ne savez pas POURQUOI… Eux, ils le savent. Ils ont des têtes à avoir des poux. Les chauves sourient…et ils ont bien raison de sourire… l’Italie nous renvoie ses chauves et nous demande de leur trouver des poux. En échange de quoi, on leur renvoie des poux pour qu’ils les incrustent sur la tête de leurs chauves. Parce qu’avant d’être européens… nous sommes avant tout chauvins!

http://www.lejournaldepersonne.com/2011/04/poux-et-ripoux/

Écrit par : le journal de personne | 25/04/2011

Pour ceux qu'ils veulent connaître la culture Hmong
http://peuplehmong.blogspot.com/

Écrit par : lmp | 27/04/2011

Les commentaires sont fermés.