19/03/2011

Quand le monde arabe s'éveillera, le reste de l'univers tremblera

Libye, Yemen, Syrie : l’implosion du monde arabe

 

J’attends avec impatience que les choses se calment pour pouvoir rester fidèle à la vocation première de mon blog, l’histoire des idées, la recherche philosophique et la critique des traditions religieuses. En gros, la diffusion des ingrédients devant servir à l’établissement d’un dialogue des cultures. Apparemment, nous en sommes encore loin.

J’ai presque envie de changer l’intitulé d’une phrase célèbre en l’appliquant à cette crise terrible qui secoue le monde arabe dans ses profondeurs : Quand le monde arabe s’éveillera, tout le reste de l’univers tremblera…

Comme vous, j’ai écouté attentivement et en direct, le discours du Pr Obama. Deux lignes force s’en détachent : grande détermination et excessive prudence. Pourquoi ? Le président US appartient au parti démocrate et se sent enlisé, d’une manière ou d’une autre, dans deux autres pays musulmans, l’Irak et l’Afghanistan. Il ne convient pas d’y ajouter la Libye dirigée par un déséquilibré qui serait prêt à tout entraîner, y compris son propre peuple, dans sa chute. C’est la raison pour laquelle les USA ont massé des moyens considérables aux portes de la Libye mais ont laissé les franco-britanniques monter en première ligne. C’est du reste ce qui va se passer.

Au moment où j’écris, Kaddafi n’a pas respecté sa parole et a permis à ses troupes de pénétrer dans les faubourgs de Benghazi. Cette erreur lui sera fatale, c’est exactement ce qu’a dit B. Obama hier soir, c’est ce qu’ a répété son ambassadrice à l’ONU et c’est que disent S. Sarkozy et David Cameron.

Le joueur de Poker de Tripoli a joué mais il va perdre car dès cet après midi, toutes ses infrastructures offensives vont être détruites, le vide se fera autour de lui et il devra chercher son salut dans la fuite.

Les Occidentaux ont trop attendu : même hier, les cris de joie des insurgés de Benghazi dénotaient une grande naïveté, ce régime a toujours menti sur tout. Souvenez vous des infirmières bulgares et du médecin palestinien, des attentats de Lockerbie et du Boeing d’UTA…

Mais souvenez vous aussi du Tchad et de la bande d’Aouzou que Kaddafi avait annexé de fait… Ayant construit une longue piste de décollage dans la région afin de ravitailler ses troupes, la France l’avait menacé de la bombarder s’il ne se retirait pas. Le colonel-pokerman avait dit à Roland Dumas : jamais vous n’oserez. La France a osé et Kaddafi est parti, s’est retiré.

Je ne me souviens plus du nom de ce philosophe grec qui avait dit qu’aucun homme ne pouvait lutter victorieusement contre sa nature profonde, son caractère intime : le guide libyen est dans ce cas de figure…

A cette différence près que cette fois ci, il a abattu le seul joker qui lui reste. Les escadrilles de la VIe flotte qui observent le pays depuis si longtemps en rongeant leur frein ne vont pas tarder à entrer en action. Et ce sera la fin.

Mais dans l’intervalle, des civils vont mourir à Benghazi : est ce juste ? Est ce éthique ? Non.

J’apprends aussi ce matin qu’au Yémen plus de cinquante personnes qui manifestaient pacifiquement ont été tuées… Des nouvelles tout aussi inquiétantes nous parviennent aussi de Syrie…

Etrange, tous ces pays qui prétendaient être à la pointe d’un combat pour une cause arabe, mais, qui, au passage, opprimaient, voire martyrisaient leurs peuples respectifs.

Il arrive que même les esprits les plus rassis, les plus structurés se demandent si ce n’est pas une intelligence cosmique qui est à la manœuvre dans ces bouleversements et sur laquelle nous n’avons aucune prise…

Je le redis encore une fois : qui aurait pensé que 2011 marquerait la fin des régimes dictatoriaux du Proche Orient… Et cela ne fait que commencer.

11:33 | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook

Commentaires

"Quand le monde arabe s'éveillera", pour pouvoir se réveiller il faudrait que les arabes aient un modèle. Pour le moment ils passent du sommeil à la mort et rien ne permet de parler de réveil.

Pour rappel, la Tunisie est toujours gouvernée par les mêmes brontosaures ayant été au pouvoir depuis la fin de Bourghiba.

L'Egypte est toujours sous contrôle des mêmes dinosaures qu'il y a 50 ans et que des centaines de milliers de libyens sont en train de se faire découper en rondelles, au Baarain les chi'ites vont se faire liquéfier et un conflit entre l'Iran et le golf est pratiquement en cours, la Syrie voit disparaitre des milliers d'opposants dans les oubliettes de Damas et des autres centrales de tortures ayant déjà broyées des centaines de milliers d'"opposants".

Mais revenons sur terre, nous allons enfin assister aux théâtre de combats air-air, air -sol et sol-air entre les équipements russes livrés à la Libye et l'armada de cette coalition. Il reste un problème, les russes, les iraniens, coréens du nord et les syriens ne veulent pas transmettre les listes d'armements en place sur le terrain.

Des scud d peuvent facilement atteindre des cibles en Sicile, les missiles tantsir ne se sont jamais mesuré aux aéronefs de la coalition, les igla, strella, les systèmes sam, les SA-11 etc.

La russie a armé toutes les dictatures avec des équipements qui vont ou pas faire leurs preuves !

Ah, si la coalition possédait les dernières générations de drones israéliens, ceux qui détectent les radars des bases de lancements de missiles et qui les exploses comme des pétards mouillés ! Ceux que la France souhaiterait obtenir !

Des petits drones qui restent 40 heures en altitude et se déclenche dés qu'ils repèrent des installations de missiles ennemis et qui retournent à leurs bases au cas où ils n'aient rien trouvés, ce qui n'arrivera jamais !

Non le réveille n'est pas prévu au programme !

Écrit par : Corto | 19/03/2011

Discours de Sarko, le nain a dû mettre 90% d'eau dans son vin, ça veut dire qu'il laisse une porte ouverte à gadhafi, ce qui réduit ses efforts à zéro !

Le père de la nation libyenne n'en est pas à un coup tordu près d'une part et il semble que les Rafales français ne sont pas vraiment encore lancés sur les déserts libyens.

Il semblerait que l'occident vienne de tomber dans un endormissement encore plus profond que ne l'est le monde arabe !

Écrit par : Corto | 19/03/2011

Israel aussi tremble et toi aussi

Écrit par : Giona2 | 19/03/2011

Israël, personne n'en parle, tant dans la rue que dans les milieux politiques, c'est étonnant à quel point les israéliens n'en ont rien à battre.
Non pour le moment ce sont les dictateurs ayant promus l'islamisme comme unique alternance qui tremble et la prochaine étape va consister à massacrer les barbus ! Sur ce point il n'y a aucun doute ! D'ailleurs ils se font de plus en plus discrets, ils vont disparaitre dans la même discrétion ! ! !

Les discours de kadhafi prouvent bien que le diable islamiste n'est qu'un fantôme, que la réalité sur le terrain est tout autre, le peuple veut pouvoir élire des représentants les plus démocrates possibles, ils ne veulent pas devenir des succursales de l'iran ou du hezbollah libanais, d'ailleurs en syrie et au liban, le tsunami à commencé et les forces de la coalition s'attendent à plusieurs théâtres opérationnels, ils ne pourrons pas faire justice en libye et ne pas le faire en syrie et au liban !

Nous pourrons enfin parler de 3ème guerre mondiale, l'iran et l'arabie saoudite ne vont pas non plus tarder à se faire du pied à coups d'attaques de missiles, après avoir soutenu les assassins du hamas et du hezbollah, les armées occidentale vont se confronter à la désinformation et aux coups bas faisant partie des arsenaux arabes !

Non Giona2, enfin zakia et fatima les anonymes voilées de la tdg, Israël n'a jamais été aussi fort ! Par contre, le monde arabe va se réduire en ruines comme le firent les grecs et les romains ! C'était écris ! Ktub !

Écrit par : Corto | 19/03/2011

@Giona

Un Troll usurpateur laisse des messages, dont un ici:

"Israel aussi tremble et toi aussi

Ecrit par : Giona2 | 19.03.2011

Et chez l'islamiste propagandiste Ftelina:

"Voilà quelqu'un qui dit tout haut ce que beaucoup pense tout bas.


Ecrit par : Giona2 | 19.03.2011

Vous devriez demander à M. Hayoun, de signaler son IP et son é mail.
qu'il devra confondre avec les IP de briand alias porphyre et d'autres.

Bonne soirée

Écrit par : Patoucha | 19/03/2011

Patoucha, c'est la fête chez les fréros, ça sent la fin des grands discours des anonymes voilées, ils s'envoient des commentaires entre eux et mapute les mets en invités, entre deux cafés avec hani l'agent du Mossad, une petite enveloppe !

Écrit par : Corto | 19/03/2011

Au fait hani, raconte nous sur ton blog, comment les 2 coquins qui avaient voulu descendre un avion ElAl à Genève ou à Zurich se sont fait pincés par des agents israéliens ?

Allez hani, expliques leurs à tes copains barbus !!!

Écrit par : Corto | 19/03/2011

AFP - Des journalistes palestiniens de la bande de Gaza ont protesté samedi contre le mouvement islamiste Hamas, qui contrôle ce territoire, après une attaque des forces de sécurité contre un caméraman.

Une délégation a rencontré le ministre de l'Intérieur du Hamas, Fathi Hammad, après un raid de la police au bureau de l'agence de presse Reuters, dont l'un des caméramans a eu une main fracturée.

Selon les collègues du caméraman, la police cherchait à l'empêcher de filmer les forces de sécurité en train de disperser sur une place proche un rassemblement de jeunes appelant à la réconciliation entre le Hamas et le Fatah du président palestinien Mahmoud Abbas, qui contrôle la Cisjordanie.

L'Association de la presse étrangère, qui représente les journalistes étrangers en Israël et dans les territoires palestiniens, a précisé que plusieurs journalistes avaient été attaqués lors de ce rassemblement.

"Lors d'un petit rassemblement, les forces du Hamas ont frappé un caméraman d'Associated Press et l'ont arrêté brièvement ainsi que son chauffeur", selon un communiqué. "Elles ont ensuite mis à sac le bureau de Reuters (...). Des employés ont été battus et intimidés".

Les bureaux des télévisions américaine CNN et japonaise NHK ont fait l'objet de raids similaires, selon l'association.

A l'issue de la réunion avec la délégation, le porte-parole du Hamas, Sami Abou Zouhri, a qualifié l'agression contre les journalistes d'"inacceptable" et réclamé la création d'une commission d'enquête.

Mardi, des dizaines de milliers de personnes avaient manifesté dans les territoires palestiniens pour l'unité entre Palestiniens. Mais même si les deux mouvements semblent prêts à discuter, le Hamas a depuis eu recours à la force contre les manifestants.

L'organisation Human Rights Watch a appelé samedi le Hamas à punir les responsables de ces attaques. Selon des témoins cités par l'ONG, les forces de l'ordre ont utilisé des matraques pour disperser la foule, ont tiré en l'air et ont roulé en moto sur des manifestants.

Écrit par : Corto | 22/03/2011

Les commentaires sont fermés.