16/03/2011

Mourir à Benghazi ?

Mourir à Benghazi ?

On assiste à un incroyable retournement de situation. Il y a encore quelques jours, les grandes puissances, USA en tête, donnaient à Khadafi le choix entre une triste fin sur place et un exil doré, quelque part dans une monarchie du Golfe ou au Venezuela. Aujourd’hui, le dictateur libyen lance une contre offensive contre les insurgés et chaque jour qui passe le rapproche de la place forte des rebelles de Benghazi.
Que s’est-il passé ? C’est tout simple : les grandes puissances, à l’exception de la France, se dérobent à leurs engagements moraux envers les combattants de la liberté libyens et préfèrent sauvegarder l’approvisionnement en hydrocarbures (plus la digue contre l’immigration et l’expansion d’al-Quaida) au lieu de s’engager dans une aventure militaire en Afrique du nord. C’est, à peu de termes près, ce que vient de dire le ministre allemand des affaires étrangères… C’est là un cynisme politique inacceptable… Et il ne faudra pas s’étonner que les masses arabes, frustrées d’une victoire assurée en Libye, nous en tiennent rigueur et stigmatisent notre attitude : le pétrole d’abord, les libertés des masses arabo-musulmanes après.

La France et la Grande Bretagne avaient préconisé l’instauration d’une zone d’exclusion aérienne, un peu comme en Irak à l’époque, pour préserver les zones du Kurdistan. Les généraux, sollicités sur la viabilité de l’opération, ont indiqué qu’il fallait, au préalable, assurer la sécurité des aéronefs susceptibles de faire respecter cette non fly zone en détruisant les batteries anti-aériennes libyennes, clouer au sol les quelques avions en état de voler et neutraliser les sites de missiles, pouvant être lancés contre les avions occidentaux… Donc, des actes de guerre caractérisés avant même que de faire respecter l’exclusion aérienne. Ceci a fait réfléchir, voire reculer les Allemands.

Pour obvier à cette situation, les Français ont changé leur fusil d’épaule et se sont rabattus sur une solution a minima : neutraliser l’armée de l’air libyenne par quelques frappes ciblées… La question sera débattue devant le Conseil de sécurité de l’ONU. Et pendant ce temps, Khadafi avance inexorablement.

J’avoue ne pas comprendre cette attitude : le monde entier est en délicatesse avec le dictateur libyen, ses avoirs ont été gelés partout lorsqu’on a pu les identifier, même la Ligue arabe a contesté sa légitimité à représenter le peuple libyen, MM Obama et Sarkozy et Cameron lui ont dit de partir, et malgré tout cela, on se prépare à assister, les bras croisés à la chute de Benghazi…..

Ce n’est pas bien. Souvenez vous de ces pauvres chiites d’Irak lors de la première guerre du Golfe : on les poussa à se soulever contre Saddam et ensuite on les laissa choir, les exposant à une sanglante répression des troupes du dictateur… Les peuples ont la mémoire longue.

Mourir à Benghazi ! Quel drame et quelle honte pour nous, alors qu’en quelques heures, nous pouvons retourner la situation…

Ce n’est pas bien, ce n’est vraiment pas bien. Il faut un peu d’éthique dans les relations internationales.

08:17 | Lien permanent | Commentaires (17) | |  Facebook

Commentaires

Les insurges libyens n'ont pas encore rendu les armes et il y a eu, une première attaque-suicide contre le pouvoir de Kadhafi hier avec un pilote qui a lancé son avion.

Ceci étant dit il n'y a pas que les chefs d'états occidentaux qui peuvent âtre critiquer et l'on peut commencer par certains présidents d’Amérique latine, comme Fidel Castro et Hugo Chavez qui soutiennent Mouamar Kadhafi.

Ce qui n'est pas étonnant puisqu'ils sont, tous les deux mais aussi Evo Morales ( Bolivie ) et Daniel Ortega ( Nicaragua ), les lauréats des "Prix Kadhafi".

Tout comme Nelson Mandela, Tayip Recep Erdogan, ...

Écrit par : Thomas Bishop-Garnier | 16/03/2011

"les grandes puissances, à l’exception de la France, se dérobent à leurs engagements moraux envers les combattants de la liberté libyens et préfèrent sauvegarder l’approvisionnement en hydrocarbures (plus la digue contre l’immigration et l’expansion d’al-Quaida) au lieu de s’engager dans une aventure militaire en Afrique du nord."

Je sais, j'ai certainement l'esprit tordu mais je n'ai jamais cru une seule seconde à autre chose qu'à un calcul politique cynique voir putassier et je m'explique.

Vous ne croyez pas si bien dire en faisant une analogie avec l'Irak, au moment ou Villepin-de-la-Mancha donnait sa représentation anti-Bush dans l'enceinte de l'ONU. Quel risque prenait-il alors sachant que d'une part GWB avait déjà signifié qu'il interviendrait quelque soit l'issu des palabres ONUsienne et que d'autre part Chirac avait prévenu qu'il ferait usage de son droit de véto dans le cas ou le projet de GWB venait à être approuvé.
Personnellement je pense que l'attitude Française a été criminelle et dictée par la trouille que les cow boys ne tombent sur les archives du Ministère du pétrole Irakien et que l'on découvre les preuves accablantes de l'implication de l'Etat Français et celle des plus hautes instances de l'ONU dans le pillage des ressources Irakiennes qu'ils ont méticuleusement organisé dans le cadre du programme "Pétrole contre nourriture".

http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_P%C3%A9trole_contre_nourriture

Ainsi donc j'estime que, par son véto, la France a été directement responsable de la souffrance supplémentaire infligée au peuple Irakien qui n'aura pu bénéficier, et pour cause de détournement de fonds par la BNP, entre autres, d'un approvisionnement complet en médicaments et nourriture et, tout comme la Suisse, par son activité de courtier en or, matières premières et œuvres d'art, aura permis au régime nazi de prolonger la guerre, la France aura fait de même en Irak car Saddam, et à juste titre, aura entendu le discours de Villepin comme étant le discours d'un pays ami qui l'invitait à se maintenir au pouvoir plutôt qu'à accepter l'ultimatum que lui avait donné GWB pour quitter l'Irak.

Aujourd'hui et après le fiasco calamiteux de la diplomatie Française en Tunisie et en Egypte, Sarkozy adopte une tac tic diamétralement opposée à celle adoptée par la France en 2003. Sachant qu'aucun pays ne souhaite intervenir militairement contre le fou de Lybie, quel risque prend t-il en demandant de bombarder les positions de ce dernier ? Aucun si ce n'est celui de tenter ultérieurement d'usurper le statu de héros des causes libératrices des peuples arabes. Il y a quelque chose d'aussi pathétique que Lawrence d'Arabie en cet homme et quelque chose d'aussi fourbe que la posture adoptée par De Gaulle en 1967 et là, ce n'est vraiment pas un compliment de ma part.

Si Sarkozy avait voulu être cohérent avec lui même, que n'aurait-il intimé l'ordre à ses fameux Rafales de liquider le job en quelques heures ? La neutralisation de la Lybie de Kadhafi serait un objectif hors de portée de La France ou bien tel n'est pas le but de ces gesticulations grotesques ?

"Mourir à Benghazi ! Quel drame et quelle honte pour nous, alors qu’en quelques heures, nous pouvons retourner la situation…"

Cela dit, mourir pour Benghazi, pour de du pétrole, je n'en vois pas l'utilité, c'est une affaire arabo-arabe et d'ailleurs la rue arabe n'a eu de cesse que de le brailler sur tous les tons en Irak mais libre à Besancenot d'y aller pour y vivre l'action en pratique, c'est autre chose que le grand soir théorique.

Écrit par : Giona | 16/03/2011

Vous demandez de la morale en politique? Chaque fois que les Americains ont avancé des arguments moraux pour défendre leur politique, tous les partis de gauche du monde et la presque totalité du monde musulman les ont traité de menteurs, si ce n'est pire. Même leurs interventions dans les deux guerres mondiales n'ont pas échappé à ce phénomène.
De manière semblable et tout à fait symétrique, tout argument moral avancé par un révolutionnaire ou un gouvernement de gauche socialo-communiste, a subi le même sort de la part de leurs opposants politiques, qu'ils représentent une opposition pratique ou théorique.
Il semble donc bien qu'en en politique il n'existe que des intérêts: libre à nous, qui n'avons aucun pouvoir d'envergure d'y voir de la lâcheté, de l'hypocrisie et de la cécité historique de surcroît.

Écrit par : Mère-Grand | 16/03/2011

La morale politique ? Un oxymore...

Écrit par : MIchel Sommer | 16/03/2011

"Que s’est-il passé ? C’est tout simple : les grandes puissances, à l’exception de la France, se dérobent à leurs engagements moraux envers les combattants de la liberté libyens et préfèrent sauvegarder l’approvisionnement en hydrocarbures..."

Je crois aussi qu'on a compris que le conflit n'oppose pas un dictateur à "son" peuple, mais que ce qui se déroule en Libye est un conflit tribal qui ne peut que déboucher sur un mer...ier à l'irakienne en pire. Quelle qu'en soit l'issue !

Écrit par : Scipion | 16/03/2011

Ce que beaucoup oublient, c'est que nous sommes tous reliés les uns aux autres.
Ainsi, ce que nous croyons éviter d'un bord nous sera rendu par l'autre bord.
Par conséquent, plutôt que de faire des calculs politiques, il vaudrait mieux se référer à la justice universelle.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 16/03/2011

M-F parle de "justice universelle", imaginez un peu ce que pourrait ressentir un habitant de Bengazi opposant à khadafi en lisant de telles saletés !

M-F. que vous ayez systématiquement soutenu les alliés du hamas comme l'est encore khadafi secondé par des centaines militants venu de gaza pour faire la fête avec lui, vous donne t-il le droit de venir tenter de nous encenser avec vos "justices universelles" ?

Votre camps, les assassins du hamas alliés de khadafi sont simplement en pleine représentation de ce que vous avez soutenu, mais cette fois avec comme ennemis des arabes que vous semblez soutenir, mais pour quels arabes êtes-vous, pour ceux qui ont tirés des milliers de missiles sur les populations civiles israéliennes pendant presque 10 ans ?

Plus de 3'000 membres du hezbollah et hamas ont débarqués en Libye depuis un mois, ce sont eux que les libyens appellent des "syriens", car il est vrai que ces mouvements sont financés par l'Iran via la Syrie, et ce sont eux que M-F. n'a cessé de soutenir à chaque fois qu'ils s'en prenaient à Israël. Et bien maintenant ils massacrent d'autres arabes, des travailleurs qui ont en assez de la dictatures sanguinaire de khadafi, équivalente à la dictature de el assad !

Voilà qui vous êtes M-F. de Meuron, une pro-fasciste antisémite !

Écrit par : Corto | 16/03/2011

Qui est le responsable de ce massacre ?

Les banques avec les centaines ou milliers de milliards de $ ayant résidé des décennies en Suisse et partiellement exilés vers d'autres paradis ?

Qui aurait pu bénéficier de cette tentative de coup d'état déguisé en révolution ?

A khadafi ? Je ne le pense pas !

Aux banquiers qui n'ont pas transférés tous les avoirs du lion des bacs à sable ?

Assisterions-nous à une autre révolution, celle des banques chinoises (Singapour) contre les banques suisses ?

Car ce marché colossal n'est pas resté sans laisser de marbre les puissances de l'est, c'est ce qu'il y a de dangereux avec des économies aussi futiles.

Eh oui, tous les jours, des milliers de clients quittent les établissement bancaires helvétiques pour aller flirter avec les établissements de Hong-Kong, Singapour, Taïwan, Macao, Corée du sud et même la Thaïlande et le Vietnam se tire la bourre dans ce secteur "financier" avec des avantages certains en comparaison des offres helvétiques, en quelque sorte la fin d'un règne !

Raison qui auraient pu pousser certains mafieux suisses vers des vengeances inutiles ! En tout cas les vols privés entre Genève et Tripoli avec des clients suisses a fait monter les prix des locations de jet !

Écrit par : Corto | 16/03/2011

Mon pauvre Corto, vous mélangez vraiment tout!
Il est temps d'aller vous coucher!

Écrit par : Marie-France de Meuron | 16/03/2011

Je vois que les vieux poncifs totalitaires font surface, à l'époque les gens comme vous ne disaient pas toujours "allez vous coucher", c'est une forme très soft !

Mis à part vos éructations, vous ne tenez pas dix mètres dans un blog non censuré, alors retourner dans votre micro-dictature de blog, mais de grâce épargnez moi la mise à mort de votre caricature rampante.

M-F. que font vos amis du hamas et du hezbollah en Libye ? ils se couchent ?
Vous avez depuis des années défendu les thèses fascistes de vos protégés parce qu'il tuaient des Juifs et maintenant vous parlez de coucher avec la "justice universelle", ma pauvre, restez debout, ne vous couchez plus, vous risqueriez d'avoir des pensées contradictoire dans votre petit cerveau de fasciste antisémite !

Je ne vais allez puisez dans vos saletés émérites vides de sens, mais votre morgue refoule la crasse, vous venez d'écrire avant de conclure avec la plus patente imbécilité ceci ;

"Ce que beaucoup oublient, c'est que nous sommes tous reliés les uns aux autres.
Ainsi, ce que nous croyons éviter d'un bord nous sera rendu par l'autre bord."

Non, nous n'oublions pas et comme nous n'oublions pas nous ne pourrons jamais nous relier à des criminels sanguinaire qui eux souhaitent sans cesse se faire oublier !

Il n'y a pas de bord, les bords sont peur ceux qui croient pouvoir en changer selon les vents, en fait, il n'y a que des droites et des courbes, vous êtes dans la courbe, très courbe et sur c, je vous laisse dans vos ronds de sang qui vous semble si familiers.
Et taisez-vous, cachez-vous !

Écrit par : Corto | 17/03/2011

Qui est le responsable de ce massacre ?

Les banques avec les centaines ou milliers de milliards de $ ayant résidé des décennies en Suisse et partiellement exilés vers d'autres paradis ?

Qui aurait pu bénéficier de cette tentative de coup d'état déguisé en révolution ?

A khadafi ? Je ne le pense pas !

Aux banquiers qui n'ont pas transférés tous les avoirs du lion des bacs à sable ?

Assisterions-nous à une autre révolution, celle des banques chinoises (Singapour) contre les banques suisses ?

Car ce marché colossal n'est pas resté sans laisser de marbre les puissances de l'est, c'est ce qu'il y a de dangereux avec des économies aussi futiles.

Eh oui, tous les jours, des milliers de clients quittent les établissement bancaires helvétiques pour aller flirter avec les établissements de Hong-Kong, Singapour, Taïwan, Macao, Corée du sud et même la Thaïlande et le Vietnam se tire la bourre dans ce secteur "financier" avec des avantages certains en comparaison des offres helvétiques, en quelque sorte la fin d'un règne !

Raison qui auraient pu pousser certains mafieux suisses vers des vengeances inutiles ! En tout cas les vols privés entre Genève et Tripoli avec des clients suisses a fait monter les prix des locations de jet !

Écrit par : Corto | 17/03/2011

"M-F parle de "justice universelle", imaginez un peu ce que pourrait ressentir un habitant de Bengazi opposant à khadafi en lisant de telles saletés !"

Peut-être M-F fait-elle preuve d'une subtilité quasi insoupçonable chez elle et ainsi donc fait-elle référence à la cruelle injustice dont a fait preuve à l'encontre de ses concitoyens juifs ce même peuple Lybien qui aujourd'hui appelle à l'aide ? Allez savoir !

http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_des_Juifs_en_Libye

"Durant l’occupation britannique de 1943 à 1951, les Juifs eurent à subir de nombreuses exactions de la part des Arabes. Les boutiques juives étaient pillés régulièrement, des Juifs étaient molestés, mais plus grave : plusieurs centaines furent mis à mort et de nombreuses synagogues brûlées. L’armée britannique ne parvenait pas à protéger les Juifs en partie du fait que beaucoup de soldats de cette armée dans la région étaient eux-mêmes arabes et certains se joignaient même aux émeutes.

Écrit par : Giona | 17/03/2011

Que signer, que faire, comment peut-on agir pour faire flancher les dirigeants le plus rapidement?

Écrit par : Gallinato | 17/03/2011

Que signer, que faire, comment peut-on agir pour faire flancher les dirigeants le plus rapidement?

Écrit par : Céline | 17/03/2011

Si nous étions reliés les uns et les autres l'être humain ne serait pas ce qu'il est! Le monde serait différent, c'est bien ce que nos ancêtres Pharaons et prêcheurs ont voulu nous faire croire.

Tout cela pour dominer les peuples et en faire un fond de commerce, cela n'a pas changé...Médiums, Mme Soleil, Irna, Horoscope, numérologie, ondes, Marabouts, sorciers etc...Mais ça fait marcher le commerce!

C'est donc des activités économiques puisque des gens y croient! Au même titre que l'alcool, la drogue, les femmes, les hommes, les cabarets, le cinéma, la politique, les rituels...

La prohibition aux USA à d'ailleurs effondré l'économie Américaine au début du 20ème siècle! Donc ne rien interdire mais tout contrôler afin d'éviter l'obscurantisme et les horreurs.

Interdire, c'est ne pas tenir compte de l'histoire économique du monde.

Quant aux conflits à venir je signe et je persiste. Au point ou en est le monde....Mais soyez sûr comme pour les évènements du Jappon, l'ânnerie de dieu est celle des hommes....Le nucléaire. --Les autres phénomènes ne sont que naturels et le dieu humain ni peut rien!

Bien à vous.

Écrit par : NOËL Pierre | 17/03/2011

Ce qui se décide pour la Lybie, est valable pour toutes les monarchies des Emirats Arabe, le Yémen, la Chine, la Birmanie, et tous les pays sanguinaires ou les femmes n'ont aucun droits, également vers les pays ou les appels aux meutres ne manquent pas contre les Juifs, les mécréants, les apostats, les homos sesuels, les handicapés enchaînés comme en indonésie, la Russie corompue, et Monaco!

Pour les autresz ce sera la faillite économique qui va faire le reste

Écrit par : NOËL Pierre | 18/03/2011

Des dizaines, voir des centaines de morts à Daraa : un massacre est en cours en Syrie. Sonnera-t-il la fin du régime ?

Des appels des familles et des tribus, lancés aux militaires, les invitent à la désertion

Les forces parachutistes du régime syrien (garde présidentielle) ont réalisé deux opérations héliportées et ont parachuté des unités à Daraa et à Deir Ezzor. A Daraa, ils auraient commis un massacre avec au moins 54 morts.

Ces informations sont relayées par l’opposition syrienne, alors que des fonctionnaires du ministère des Télécommunications affirment avoir reçu l’ordre de couper les téléphones fixes et mobiles pour traiter la situation à huis clos. La télévision « Al Arabiya » affirme à l’instant que des manifestations sont organisées ce soir à Damas, à Alep, à Homs, à Qamichli, et à Baniyas... Plusieurs appels ont été lancés par les familles et les tribus, demandant à leurs enfants de quitter l’armée et les forces de l’ordre, et à rejoindre le peuple. Au moins, il leur est demandé de ne pas tirer sur les civils.

Si ces informations se confirment, elles attestent que le peuple syrien refuse d’accorder son immunité au régime sanguinaire et s’accroche à ses droits les plus élémentaires. Ces informations signifient aussi que le début de la fin du régime sanguinaire syrien a commencé.

Quand à tout ce blabla envers la Libye, n'est pas pour occulter les événements en Syrie, pas un mot sur la ce pays, alors que plus de 3'000 syriens ont disparus depuis deux mois.

Rappel, plus de 200'000 syriens ont disparus dans les oubliettes ¨ba'athiste depuis de début sont arrivée au pouvoir en 1970.

Écrit par : Corto | 19/03/2011

Les commentaires sont fermés.