13/03/2011

La prière du chabbat ce samedi dans un oratoire du XVIe arrondissement

 

La prière du chabbat ce samedi dans un oratoire du XVIe arrondissement

Ce samedi matin, hier donc, j’ai fait une expérience intéressante : je devais rejoindre mon ami Gérard H. dans une minuscule synagogue, non loin de chez moi et de chez lui. Arrivé vers 10h 30, juste au moment de la sortie des rouleaux de la Tora de l’arche sainte, je suis salué par quelques personnes qui m’avaient vu dimanche 6 mars sur France 2 pendant une bonne cinquantaine de minutes exposer les idées de Théodore Lessing sur la haine de soi…

J’ai été ému par la ferveur religieuse, la piété naïve et le zèle sacré de cette petite communauté . On lisait alors les tout premiers chapitres du livre du Lévitique, consacré exclusivement au culte sacrificiel. J’ai pu, dans cette ambiance religieuse, faire une lecture plus fidéiste de ces chapitres qui nous enjoignent quel type de sacrifices on doit offrir (il y en a sept en tout) pour obtenir la rémission de tel ou tel péché. Que l’on me croie ou non, dans cette ambiance, j’ai été plus perméable à la portée symbolique de la prise de conscience du péché et de la capacité à se racheter. Assurément, je ne crois pas à ces actes sanguinolents, à ces partages des parties de la bête immolée, mais j’ai pensé à l’idée qui dit qu’en immolant une bête, c’est la bête en nous que nous supprimons. Et la péricope prophétique, Isaïe chapitre 43, allait dans le même sens, le culte sacrificiel.

Un jour, nous cesserons peut-être d’immoler de pauvres bêtes et de faire couler le sang tout court. Il ne faut pas oublier qu’un homme comme Moïse Maimonide avait écrit dans son Guide des égarés que le culte sacrificiel avait été une concession faite à la débilité passagère d’un peuple d’anciens esclaves, soucieux d’imiter les pratiques religieuses des autres peuples.

C’est le culte intérieur (Avoda shé ba-lev), le culte du cœur qu’il faut promouvoir. Mais cet instant passé rue Saint-Didier m’a bien plus. Pour le reste, cela dépend de la formation de chacun et de ses attentes…

09:32 | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Facebook

Commentaires

un chaud merci pour ce témoignage.
Vous touchez là avec perspicacité la symbolique des contes et autres textes qui nous guident vers une croissance intérieure et qui ne sont pas à prendre à la lettre.
bon dimanche!

Écrit par : Marie-France de Meuron | 13/03/2011

Philon d'Alexandrie pensait aussi qu'il s'agissait en fait d'expériences intérieures. En sacrifiant les sept bêtes qu'on a en soi, on relie l'âme à Dieu.

Écrit par : RM | 13/03/2011

Cela fait deux milles ans que les sacrifices "matériels" ne sont plus pratiqués, mais la question n'est pas de ritualiser ou pas ces holocaustes car de toute façon ces animaux quand il s'agissait d'animaux étaient consommés, la question n'est tranchée comme vos commentaire l'affirment et prouve que le christianisme tente de rejeté le matériel et de vouloir ne garder que le spirituel, la malédiction du corporel, le judaïsme ne se soustrait pas du matériel et ne veut surtout pas prétendre vouloir le faire, se soustraire de la dimension matérielle pour n'accepter que le spirituel est un leurre car cette exclusion est en soi une forme d'holocauste.

Dans la perspective de la reconstruction d'un 3ème temple à Jérusalem, les questions relatives à la reprise de ces holocaustes reste à débattre mais aucune contrindication s'y opposerait de façon automatique.

L'offrande dans le sens judaïque du terme ne se fait pas en donation envers HM mais en donation aux hommes et cela selon des règles très strictes, afin de ne pas banaliser l'action de tuer, la prière faite lors de ce rituel ne va pas dans le sens de tuer pour HM, mais de tuer selon des principes que HM accorde aux humains !

Écrit par : Corto | 13/03/2011

Philon d'Alexandrie était plutôt marqué par la doctrine de Platon, je crois.

Écrit par : RM | 13/03/2011

"Un jour, nous cesserons peut-être d’immoler de pauvres bêtes "

Ce sont des rites ancestraux!

Vous devriez vous convertir au végétarisme!

Comment dès lors, se référant à votre phrase, considérer les abattoirs et la pêche?! N'est-ce pas des animaux qu'on sacrifie?

" et de faire couler le sang tout court."


Je lie ces mots à la tuerie barbare de la famille juive, dont trois enfants de 11, 6 ans et un bébé de 4 mois, assassinée à coups de couteau durant son sommeil Mais vais profiter pour vous faire part de ce qu'en dit un Suisse Catholique:

Légitimisation de la barbarie palestinienne – Michel Garroté à Tel Aviv

Publié le 12 mars 2011 par Michel Garroté

Sur un-echo-israel.net, Jean-Marie Allafort, relatait correctement, ce matin, samedi 12 mars 2011, jour de shabbat, les événements épouvantables survenus dans la nuit (extraits) : « Ce sont (…) deux terroristes palestiniens qui se sont infiltrés hier soir tard dans l’implantation d’Itamar située à Cisjordanie au sud-est de Naplouse (Note de Michel Garroté – Il s’agit du village israélien d’Itamar en Judée-Samarie). Ils ont pénétré dans une maison et ont poignardé les membres d’une même famille dans leur sommeil : les parents, un garçon de 11 ans, un autre de 3 ans et un bébé. Les deux autres garçons de la famille ont réussi à s’enfuir et ont trouvé refuge chez des voisins qui ont donné l’alerte. L’ainée de 12 ans qui n’était pas à la maison à l’heure du drame a également était sauvée. Des forces importantes de sécurité sont arrivées sur place et Tsahal a commencé à fouiller le secteur à la recherche des responsables de cet acte terroriste. Les secours n’ont rien pu faire pour les victimes qui étaient déjà mortes à leur arrivée ».
-
« Des points de contrôle supplémentaires ont été érigés dans toute la région et l’armée a bloqué l’entrée de l’implantation d’Itamar. Le nouveau chef d’état-major Benny Gantz s’est rendu sur place au milieu de la nuit pour diriger les opérations. Il s’agit de l’un des attentats les plus graves dans une implantation ces dernières années alors que la Cisjordanie est une région relativement calme depuis la fin de la seconde Intifada. La localité d’Itamar avait déjà été durement frappée en 2002 lorsqu’un terroriste palestinien s’était infiltré dans une maison et avait ouvert le feu tuant les parents et trois de leurs enfants. Le Premier ministre Binyamin Netanyahu a demandé à l’Autorité Palestinienne de collaborer à l’arrestation des responsables de "cette tuerie odieuse". Malgré le shabbat, et de façon tout à fait exceptionnelle, le chef du gouvernement tiendra un cabinet sécuritaire en milieu de journée » (Fin des extraits de l’information diffusée sur -echo-israel.net par Jean-Marie Allafort ce matin).
-

Ce paragraphe a retenu tout particulièrement mon attention et a fait monter en moi une colère indescriptible quand je pense que tous ces salauds d'"Info-Palestine" justifient les assassins de cet acte abominable parce que des palestiniens? Si cela avait été le contraire - ce qui, un acte pareil, est impensable chez les Juifs - nous aurions eu droit à une intifada et appels au djihad dans le monde entier de la part de ces assassins, je nomme: les "malheureux" palestiniens soutenus par nos racisto-antisémites.

Résultat de cette innommable tuerie: Trois orphelins!!!!!


"En revanche, dans ce tragique contexte, ‘Info-Palestine’ parle incorrectement, aujourd’hui même, de « colons juifs ultra-religieux et ultra-racistes en Palestine occupée », ce qui revient, d’une part, à insulter les victimes de ce samedi en particulier ; et à insulter les communautés civiles juives israéliennes de Judée-Samarie en général. Et d’autre part, cela revient à continuer de prôner la purification ethnique de ces territoires par la terreur et le meurtre ; territoires qui, selon les officiels palestiniens, devraient donc être purifiés de toute présence juive (en clair, purifiés, selon ces officiels palestiniens, en préparation d’un futur Etat palestinien ‘Judenrein’). Des psychopathes palestiniens assassinent en plein shabbat des enfants juifs endormis. Et presque personne ne crie au scandale. C’est le monde à l’envers. Comme d’habitude. A ce propos justement, il serait peut-être temps de changer d’habitude. Et de se montrer plus offensif."
-
Correspondance de Michel Garroté à Tel Aviv
-
http://www.un-echo-israel.net/Attentat-dans-l-implantation

Écrit par : Patoucha | 13/03/2011

Rectification:"....enfants de 11, 3 ans et bébé de 3 mois"

Écrit par : Patoucha | 13/03/2011

En quoi un bébé 3 mois est-il passible de la peine de mort ? Qui sont les gens qui tentent de justifier l'assassinat en enrobant les victimes d'un linceul de mots culpabilisants.

Ces mots sont les signatures de la haine. Que leurs auteurs ne s'étonnent pas du regard qu'on porte sur eux....

Écrit par : gerardh | 13/03/2011

Les rituels sacrificiels humains ont été pratiqués par l'église catholique pendant des siècles, les conquistadors avait édifié un crucifix de 30 mètres de hauteur et à chaque clou, il y avait du sang d'indien qui a coulé pendant plus de 140 ans, ce crucifix a vu plus d'un million de victimes se faire égorger !

Écrit par : Corto | 13/03/2011

C'est la colonisation débridée et sans scrupule qui exacerbe la haine. Merci Obama pour votre encouragement sans faille aux voleurs et aux criminels

Écrit par : sdérot | 13/03/2011

philos et séréna seraient la même personne ?

Écrit par : Corto | 14/03/2011

Les commentaires sont fermés.