28/02/2011

Que se pqsse t il en Libye?

Que se pqsse t il en Libye?

DE là où je me trouvais, j ai pu prendre connaissance de l'intégralité des discours fous du colonel Khaddafi. Je l'ai suivi alkors qu'il haranguait les foules, menaçait ses eenmis, traiter de chiens les jouranlistes qui disaient qu'il s'était enfui. C'était assez surréaliste: dire, tout comme son fils, que tout  va bien alors qu'il ne contr^ole plus que Tripoli et encore, est assez effarant.

La seconde fois, il a parlé devant une foule peu nombreuse, pour ne pas dire clairsemée, invitant ses auditeurs à chanter, à danser et à être heureux... Absolument incroyable, du jamais vu!

La télévision israélienne qui n'en demandait pas trant a fait passer une large rétrospective des excentricités du colonel: on le vit traiter les membres de l'Asemblée générale de l'ONU d'endormis (kullekoum naimin) et leur jeter le texte de son discours, sans même parler de son algarade avec l"un des traducteurs en arabe.

Mais aujourd'hui, le problème n'est pas cela, c'est la folie meurtrière d'un homme qui n'a rien vu venir, qui est rejeté par son peuple et qui n'en continue pas moins de prétendre que tout va bien ( kol schi bi-khir)

Combien de temps va t il encore tenir sans ravager toujours plus son pays? C'est là tout le problème.

>Ce qui m' a frappé, c'est le demande réitérée de vétérans de l'indépendance de tous ces pays, jadis colonisés, qui demandent à cor et à cri une intervention de ces mêmes puissances qu'ils chassèrent il y a quelques décennies avec une attaque armée, rejetant notre culture, nos traditions et notre système politique...

Juste retour des choses? Je ne sais. Mais ce fait méritait d'être relevé

11:19 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

C'est la grande contradiction! Après une étude très longue au travers d'une petite collection de timbres, je me suis posé cette question: "pourquoi tous ces pays que nous avons colonisé nous ont éjectés quasi-militari?"

Une autre question, en Afrique du nord, Assi-Mésahoud par exemple nous leur avons donné nos savoirs et quitté le pays?

Je suis allé dans les revues historiques et maintenant le WEB.

Je me suis souvenu aussi le jour ou, à Skikda ancienne "Philippeville" ou j'ai pris un grand appart en centre ville, lorsque que j'ai vu l'état, le propriétaire m'a dit ceci: "C'était aux Français ils l'ont laissé comme ça!"

C'était en 1970! Je lui ait demandé de refaire un coup de propre, de peinture quitte à rehausser le loyer? Eh bien non il m'a dit que ce qui avait appartenu aux Français portait malheur...Dans les souks ils vendaient tous les livres d'écoles Français...

En réalité j'ai pu constater que ces pays ne faisaient quasiement peu d'eux-mêmes! Ils n'ont pas la culture de l'instruction et du développement personnel. S'il n'y avait pas eut les énergies fossiles, ils seraient retombés dans le système tribal. C'est un peu caricatural mais c'est cela.

Un autre fait que j'ai découvert c'est qu'ils sont prisonniers de leur bouquins religieux et ça, je l'avait vécu,personnellement, mais aujourd'hui il faut le constater, avec la haine des non musulmans.

Ils sont sur des idéologies dangereuses pour nous, mais néfastes pour eux également.

Le problème du futur de la Lybie est lié à tous les pays Arabo-musulmans. Vont-ils établir une -démocratie laïque- digne de ce nom en écartant des pouvoirs les religieux? Je ne le pense pas, et les conséquences pour nous comme pour Israël, c'est le conflit armé. La crise économique mondiale dans laqu'elle nous nous enfonçons progressivement, contrairement à ce que nous racontent les économistes de la pauvreté et les politiciens de misères, ne va pas arranger la situation internationnale!

Écrit par : Pierre NOËL | 28/02/2011

@ Pierre NOËL, vous évoquez Philippeville, d'oú connaissez-vous cette viile? et de quel quartier au centre ville parlez-vous?

Merci et bien à vous,

Rubis

Écrit par : Rubis | 28/02/2011

Les commentaires sont fermés.