09/02/2011

Les vacances du premier Ministre François Fillon

Les vacances du premier Ministre François Fillon

 

Au rsique de surprendre, on commencera ce billet par une remarque : avons nous encore une presse, d’information ou d’opinion, digne de ce nom ? Formulé autrement : les journalistes font-ils encore leur travail ? S’acquittent-ils vraiment de ce que l’on attend d’eux dans une société démocratique ? Je pense évidemment à la nouvelle qui occupe toutes les rédactions depuis hier en fin d‘après-midi : le Premier Ministre Français Fillon et son voyage sur les bords du Nil.

Curieusement, personne n’a prêté attention au fait que le Premier Ministre a mis son déplacement à profit pour assister à une messe à Louxor, à un moment où les Coptes payaient un lourd tribut pour vivre conformément à leurs convictions religieuses. C’est dire combien une certaine presse, y compris, hélas, les grands quotidiens nationaux, ne s’intéressent qu’à ce qui défraie la chronique.

Mais revenons à cette question si disputée alors qu’elle constitue en fait un non-événement : notre Premier Ministre se rend avec sa famille dans un pays du Proche Orient, en l’occurrence l’Egypte, pour y prendre quelques jours de repos (bien mérité). Après tout, bien que chef du gouvernement, il a lui aussi le droit de se détendre et ce qu’il fait pour l’ensemble des Français le justifie largement. Etant un chef de gouvernement en exercice, la courtoisie intergouvernementale veut qu’il soit, en quelque sorte, l’invité (entre guillemets) des autorités du pays où il se rend, et singulièrement lorsqu’il s’agit d’un gouvernement ami qui nous aide tant dans la politique méditerranéenne et facilite nos relations avec un monde arabe en ébullition depuis quelque temps.

Je précise que François Fillon s’est rendu dans ce pays bien avant les troubles du 25 janvier et que rien , absolument rien, ne laissait prévoir un tel embrasement. Enfin, avant cette date fatidique, le président Hosni Moubarak n’était pas encore considéré comme un pestiféré mais jouissait d’une estime parfaite aux yeux de tous les gouvernements de la terre. Et ce ne sont pas les USA qui me démentiraient sur ce point, même si les récents événements ont quelque peu modifié leur approche…

Que reproche-t-on à M. François Fillon , d’être allé dans un pays dont les autorités l’ont accueilli avec grâce ? Mais feu François Mitterrand avait fait de l’escale égyptienne sa destination de prédilection, et notamment à la même période des vacances de Noël … Et le Maroc ?

J’ai moi-même passé des vacances dans un palace d’Agadir où je prenais mes repas aux côtés d’un ministre français en exercice, porte-parole du gouvernement, d’un autre haut dignitaire et de quelques célébrités (grandes actrices et grand cinéastes)… Et tout ce petit monde festoyait chaque soir, partait en excursion chaque matin, escorté par des voitures de la police locale… Etait-ce choquant ? Pas du bout ! Voulez vous que des membres d’un gouvernement circulent sans sécurité dans de tels pays ? C’est insensé ! Lors de ce même voyage à Agadir, on nous a refoulés à Taroudan lorsque nous avions voulu déjeuner dans ce beau restaurant La gazelle d’or… Savez vous pourquoi ? L’ancien chef de l’Etat s’y trouvait… Personne n’avait alors élevé la moindre protestation !

Il y a peu d’années, une très haute personnalité française s’est rendue à Pétra, magnifique site nabatéen qui vous coupe le souffle lorsque vous arrivez en vue de son temple. La personnalité en question a précisé que c’était le roi de Jordanie qui avait envoyé son avion personnel le chercher pour ce week end passé dans le palais royal au bord de la Mer rouge.

Alors que veut-on ? Economiser de l’argent, montrer que nos gouvernants ne nous coûtent pas un sou ou bien, leur reprocher d’accepter des invitations émanant de gouvernements amis ?

Lorsque tel ou tel chef d’Etat ou de gouvernement vient se reposer ou se faire soigner chez nous, ne sommes nous pas tenus, par courtoisie, d’assurer sa sécurité, de mettre à sa disposition certaines facilités d’hébergement et de déplacement ?

Notre pays devrait se ressaisir. La presse elle-même devrait être plus consciente de ses responsabilités éthiques. Nos gouvernants, quels qu’ils soient, ne sont pas nos ennemis. Nous les avons élus démocratiquement. Cette attitude qui consiste à dénoncer et à flétrir ceux qui nous dirigent relève de la haine de soi. Oui, retrouvons enfin l’estime de nous-mêmes et cessons de harceler un Premier Ministre honnête, courageux et travailleur.

08:47 | Lien permanent | Commentaires (13) | |  Facebook

Commentaires

Excellent article! Cela fait maintenant plusieurs années que la presse française s'est mis au niveau de France-Soir et France-Dimanche. Je suis Franco-suisse.

Écrit par : Darbellay | 09/02/2011

Un petit Rappel
Dans ce contexte, il est bon de rappeler que « ce n'est pas le Droit, mais la décence, qui devrait commander que soit maintenue une ligne de démarcation entre l'exercice de hautes responsabilités d'Etat et des relations privées dans la sphère sensible des affaires internationales ».
HORCHANI Salah

Écrit par : HORCHANI Salah | 09/02/2011

Voici ce qu'écrivait Martin Ferrand en janvier 2008 (déjà!)dans ABC, journal espagnol peu suspect d'ultra gauchisme:

" Sarkozy est – avec Angela Merkel – le dirigeant le plus important,
le plus dynamique et le plus imaginatif de l’Union européenne. Et,
comme expression de notre décadence collective, il se paie le luxe de
jouer les pique-assiettes. Il n’est même pas nécessaire d’y voir le
mal et de supposer que son “protecteur” Bolloré sera récompensé de sa
générosité. Le fait que le chef de l’Etat de l’un des premiers pays
de la planète, berceau des libertés et de la culture, considère ce
grappillage comme une composante de sa dignité présidentielle est en
soi consternant. Ce faisant, il nie et foule aux pieds des valeurs et
des formes que, jusqu’à présent, nous tenions pour fondamentales et
sur lesquelles reposait la liturgie du pouvoir.

En mai dernier, à peine avait-il remporté les élections que Nicolas
Sarkozy se prévalait de la même logique “économe” pour aller prendre
quelques jours de repos à Malte. Cela lui a valu bien des critiques.
Mais, bien entendu, les sondages d’opinion ont dû pousser le premier
des Français à se rendre compte que ses concitoyens tolèrent fort
bien l’outrage. D’où cette récidive que, peut-être comme un effet
supplémentaire de la gueule de bois caractéristique de cette période
de fêtes, je vois et interprète comme un symptôme évident de la crise
que traverse le modèle démocratique européen. Une société pour
laquelle tout est admissible peut être gouvernée par des dirigeants
pour qui rien n’a d’importance. Et ces derniers ne prennent même plus
la peine de sauver les apparences.

Tout y est déjà et il n'y a rien à retirer. Tout au plus pourrait on répèter, concernat les "petits arrangements" avec la morale proclamée (!?) des membres de ce gouvernement ces mots de Guy Debord:
"Tout ce qui n’est jamais sanctionné est véritablement permis. Il est donc archaïque de parler de scandale."

Écrit par : Azrael | 09/02/2011

Merci de ce billet Monsieur Emerach !

Je suis exaspéré par ces incessantes "polémiques" soulevées par des adversaires politiques soi disant sans tache et relayées par des journalistes peu scrupuleux.

Ce qui me parait le plus insupportable de la part de ces derniers n'est pas de relater l'actualité, c'est leur métier. C'est de la présenter de manière extrêmement partiale et de ne pas mentionner tous les éléments qui font que les faits reprochés ne sont finalement que pratiques courantes et généralement acceptées, quels que soient les hommes (ou femmes) politiques aux affaires.

Quant aux foules avides de scandale, je pense qu'elles ne voient pas bien que ce qui "plombe" le budget de l'état se situe bien davantage dans les gaspillages et les excès impensables de la politique dite sociale que dans quelques billets d'avions qui ne sont d'ailleurs pas à leur charge ! Là vraiment, l'arbre cache la forêt.

Et pour terminer je ne ferai que rappeler cette réflexion : Les Français ont la mémoire courte.....

Écrit par : Gérard | 09/02/2011

De deux choses, l'une :
- soit le déplacement d'un membre du gouvernement est un déplacement officiel, un déplacement au titre de la fonction, et il est acceptable que ce(tte) ministre soit l'invité du gouvernement du pays visité
- soit le déplacement est personnel et privé et il est inacceptable que le/la ministre jouisse du moindre avantage de la part du gouvernement du pays visité.

Ici, que voyons nous ?
La famille Fillon se prétend en vacances.
OK.
Elle se déplace dans un avion de l'Etec, à ses frais.
OK.
L'avion reste à disposition pour rapatriement en urgence et des gardes du corps s'occupe de la sécurité.
OK.
"Le Premier ministre a été hébergé lors de ce séjour par les autorités égyptiennes."
Euh... pas OK. Pourquoi ? A quel titre ? En quel honneur ? Il ne s'agit pas d'une visite officielle. Pourquoi M. Fillon et, a fortiori, sa famille, devraient jouir de cette invitation ? Est-ce que ce toute famille française (ou allemande ou vietnamienne) en vacances en Egypte jouit du même avantage ?
Désolé, monsieur Fillon, ministre (premier ou pas), ce n'est pas une sinécure dont on a bien le droit de profiter des avantages tant qu'on peut.
Un peu de dignité, monsieur, un peu de dignité !!!

Écrit par : voilà | 09/02/2011

Il auraient mieux fait d'aller passer leur vacances en Israël !

Écrit par : Corto | 09/02/2011

"Curieusement, personne n’a prêté attention au fait que le Premier Ministre a mis son déplacement à profit pour assister à une messe à Louxor, à un moment où les Coptes payaient un lourd tribut pour vivre conformément à leurs convictions religieuses."

C'est normal à mon avis, s'il est parti pour des vacances de Noël et que l'attentat contre l'église copte s'est passé le 1er janvier... Et ce n'est pas la capacité actuelle de nos dirigeants à anticiper les évènements au Maghreb qui a du le convaincre d'aller passer ses vacances là-bas...

Il y allait moins pour être solidaire de la communauté copte que pour bénéficier de vacances ensoleillées (qu'il aurait aussi bien fait de prendre dans les résidences qu'il a à sa disposition, et dues à sa fonction -la Lanterne à Versailles dans les Yvelines, et le Château de Champs-sur-Marne- mais il aurait certainement eu une météo moins clémente et aurait certainement revu la neige qui lui était si désagréable en décembre)

"avons nous encore une presse, d’information ou d’opinion, digne de ce nom ?"
Quant à votre question ouverte, je vous répondrais par la négative : Non les journalistes ne font pas correctement votre travail d'informations, ils reprennent en chœur les dépêches AFP ce qui donne aux lecteurs, internautes, téléspectateurs et auditeurs (car je parle pour tous les médias) une uniformité de l'information. Qu'apprenons-nous de la Cote-d'Ivoire ou de la Tunisie ces derniers temps : rien comme tous les journalistes se sont maintenant focalisés sur l'Égypte. Qu'entendions-nous dessus avant? Certainement pas toutes les critiques qui ont été largement exprimées après.

A votre autre question "Les journalistes font-ils encore leur travail ? S’acquittent-ils vraiment de ce que l’on attend d’eux dans une société démocratique ? Je pense évidemment à la nouvelle qui occupe toutes les rédactions depuis hier en fin d‘après-midi : le Premier Ministre Français Fillon et son voyage sur les bords du Nil", je vous donnerai mon opinion : les journalistes doivent juste faire le métier pour lequel ils sont payés, ce qui ne doit pas être du journalisme d'investigation (car plus long et donc plus onéreux, encore une fois que de copier une dépêche AFP, solution rapide et donc économique). Du coup, oui il y a reprise par un grand nombre de journaux et journalistes d'enquêtes et investigations que seul un petit nombre de journaux continuent à pratiquer ( et c'est pourquoi vous avez retrouvé dans un si grand nombre de rédactions de journaux les enquêtes du Canard Enchaîné ces dernières semaines)

Pour finir, je trouve la remarque de Voilà tout à fait pertinente, et je rappelle à l'auteur de l'article que
( "Notre pays devrait se ressaisir. La presse elle-même devrait être plus consciente de ses responsabilités éthiques. Nos gouvernants, quels qu’ils soient, ne sont pas nos ennemis. Nous les avons élus démocratiquement. Cette attitude qui consiste à dénoncer et à flétrir ceux qui nous dirigent relève de la haine de soi. Oui, retrouvons enfin l’estime de nous-mêmes et cessons de harceler un Premier Ministre honnête, courageux et travailleur." ) le Président, et le gouvernement avec lui, a promis d'être irréprochable. Cela commence par éviter soigneusement tout conflit d'intérêt en payant soi-même ses résidences de vacances...

Écrit par : zorro | 09/02/2011

"Un peu de dignité, monsieur, un peu de dignité !!!"

En voilà un voilà qui aura perdu l'occasion de se taire! Voici des réactions saines qui en connaissent un bout sur le protocole diplomatique:

Valérie Pécresse, ministre de l'Enseignement supérieur : "La polémique est absurde. "Il s'agit d'un chef de gouvernement qui est en visite privée à l'étranger et, vous le savez, dans ce cadre-là il y a des traditions, des traditions d'hospitalité et de courtoisie, qui sont des traditions du droit international".
"Quand un chef d'Etat se rend dans un pays étranger, quand il se rend en visite privée à l'étranger, il est pris en charge très souvent par l'Etat hôte, et c'est ce que nous faisons, très souvent". "Il y a une différence de nature entre les faits que l'on impute au Premier ministre", et les vacances de la ministre des Affaires étrangères Michèle Alliot-Marie en Tunisie, a-t-elle dit."

C'est le moins qu'on puisse dire!


Xavier Bertrand, ministre du Travail et de la Santé, (UMP) : "Les Français savent bien (...) qu'il y a des règles de sécurité particulières. (Le Premier ministre) ne peut pas prendre un avion comme tout le monde. Il ne peut pas justement se comporter comme tout touriste. Ce n'est tout simplement pas possible". "Il y en a marre des polémiques à répétition. Marre aussi d'une opposition qui passe son temps en permanence à dresser une sorte de rideau de fumée par rapport aux problèmes des Français". (Déclaration sur LCI, mercredi)

Christian Estrosi, ancien ministre et maire de Nice: "Lorsqu'ils voyagent de manière professionnelle ou privée, tous les premiers ministres de la 5e république doivent le faire avec les moyens de l'Etat, les questions de sécurité les en obligeant". "Le Premier ministre a montré l'exemple en réglant lui même ses frais de déplacement et ceux de sa famille". "Lorsque François Mitterrand s'était rendu à Assouan avant la fin de son mandat présidentiel, avec les moyens de l'Etat et sans aucun remboursement personnel (...) Je n'ai pas souvenir d'avoir entendu la moindre protestation socialiste". "Les hypocrites professionnels et autres spécialistes en tartufferie devraient se montrer beaucoup plus discrets". (Communiqué)

Et enfin une déclaration de Robert Badiner,sénateur PS, le seul socialiste qui s'exprime sans hypocrisie, contrairement aux autres:

"... Chacun sait que les Egyptiens sont extrêmement hospitaliers et se formalisent aisément si on leur refuse leurs invitations". "Si vous repreniez la liste complète de tous ceux qui ont été reçus par le roi du Maroc --pas l'actuel, mais son prédécesseur-- pour combien de temps, et dans quelles conditions, vous verriez passer toute la galaxie, ou à peu près, de la vie politique française", a affirmé M. Badinter. (Déclaration sur Canal+, mardi)

Voili, voilà, :))))))

Écrit par : Patoucha | 09/02/2011

tagada tsoin-tsoin !

Écrit par : choupoutou | 09/02/2011

Un accident impliquant plusieurs véhicules a eu lieu ce mardi après-midi à la Bastide-l'Evêque au niveau de la Baraque de Pachins. La D 911 est coupée à la circulation dans les deux sens, le temps de dégager les voitures en cause. Prudence si vous circulez dans le secteur de Villefranche-de-Rouergue et de Rieupeyroux dans l’ouest Aveyron. La route est extrêmement glissante ce mardi soir. Il faut redoubler de vigilance est adapter sa conduite.

Écrit par : corto | 09/02/2011

monsieur Hayoun, brian, Mouchekito (même méthode) alias Rambam, rouletabille,etc etc etc et nouvellement corto choupoutou, poutoucha, (voir vos billets précédents) l'emmerdeur aux recettes, se venge de vous en polluant vos billets pour l'avoir mis dehors de votre blog?! (sic)

Votre blogue servirait de tremplin pour vous ridiculiser Monsieur Hayoun? Vous ne croyez pas qu'il est temps de signaler ce troll comme SPAM?

Écrit par : Patoucha | 09/02/2011

Non monsieur,
La presse en France est devenue une presse aux ordres, et vous le savez très bien. Et ce n'est pas la petite tempête à propos des voyages du premier ministre ou de ses ministres qui vont changer quelquechose.

D'ailleurs vous qui êtes si prompt à prendre exemple outre atlantique, chez vos amis les néoconservateurs, je vous trouve un peu gentil avec le gouvernement français, Un petit biais idéologique, sans doute...

Sur le fond, si vous trouvez normal que le premier ministre de la France accepte des faveurs personnelles des dirigeants d'une dictature...

Écrit par : saladin | 09/02/2011

Peut-être qu'ils auraient dû déclarer à la presse leurs intentions "je pars en vacance en Egypte, mais j'en profite pour aller à la messe chez les coptes et prendre l'apéro chez Moubarak....Le soir j'irais au bal masqué chez les frères et soeurs musulmannes, car c'est la couscous partie chez les Ramadans avec défiléde femmes nues"

Pendant ce temps là les barbus enturbanés d'Iran et leurs potes Libanais, et Palestiniens ou Pakistanais nous préparent la suite...Un beau feu d'artifice nucléaire! Ben Laden "le Jésus du mal Islamique" envoie des messages de dieu du ciel mais pas de la terre....TF1 nous parle du temps qu'il fait à "Trifouillis-les-oies, Fr2 nous parle du dernier disque de Scheila; Fr3 des vignes qui donne du picrate a 7 euros la bouteille! Nous sommes très bien informés en France et très occupés à regarder les innombrables chaînes TV musicales....I TV et Canal SAT ont reçut le T. Ramadan spécialiste universel des problèmes mondiaux amateur d'un islam modéré on ne lapiderait plus gratuitement et en concertation!

NON et NON tout va bien en France, on la la troisième plus grande mosquée du monde A STASBOURG; pour y passez des vacances et des formations sur la charia ou comment tuer les mécréants, ils y penseront la prochaine fois peut-être?
Voilà voilà qu'est-ce qu'on se sent bien en France....Vous êtes jaloux les Suisses hein,,,avouez....

Écrit par : ckoidont | 10/02/2011

Les commentaires sont fermés.