29/01/2011

LE PRESIDENT HUSNI MOUBARAK VA PARTIR

LE PRESIDENT HUSNI MOUBARAK VA PARTIR

Oui, c’est la question que tout le monde se pose : le raïs égyptien va-t-il devoir quitter le pouvoir, suivi ou précédé par son fils, qui est presque aussi haï que lui ? La situation empire et un vent mauvais semble menacer tous les dirigeants arabes ayant usurpé le pouvoir depuis des décennies, depuis le Maroc jusqu’au Pakistan. Certes, les régimes en question tentent de s’accrocher à leurs positions mais nul ne peut éternellement résister à la pression de la rue. Rien qu’hier soir, près de 20 tués en Egypte, victimes qui portent à 27 le nombre de morts lors des manifestations, ou ne faudrait-il pas dire plutôt les émeutes ?
Décidément l’étincelle tunisienne se révèle redoutable et particulièrement puissante. Qui aurait pu prévoir pareil embrasement ? Des régimes paraissant indéracinables, appuyés par la force armée, s’effondrent comme des châteaux de cartes.
Me reviennent en mémoire les imprécations des grands prophètes d’Israël qui prévoyaient l’effondrement fracassant des anciennes satrapies de l’Orient … Mais que va-t-il se passer ?
Revenons à la situation en Egypte : un fait ne trompe pas et qui se révèle fort inquiétant pour le président Moubarak : quelques scènes, encore rares mais existantes, de fraternisation entre la troupe et les manifestants. N’oublions pas que les islamistes sont présents dans parmi les hommes du rang et les officiers de rang subalterne, ceux là mêmes qui commandements les équipages de chars, lâchés contre les manifestants.
Mon pronostic est le suivant : vu que seule l’armée peut prendre ou rendre le pouvoir à l’armée, il y aura une petite révolution de palais : les généraux et notamment le maréchal qui dirige l’institution militaire demanderont à Husni Moubarak de partir pour raisons de santé. C’est l’unique façopn de préserver l’Egypte. Mais le problème est que des religieux appellent déjà au renversement du pouvoir et à la prise de contrôle par les islamistes qui instaureront un règne de la charia. Et , ajoutent-ils, mettront fin aux régimes corrompus soutenus par les Occidentaux… C’est ce qu’on pouvait entendre ce matin.
D’ici le mois de juin 2011, maints régimes arabes auront disparu sous les coups de boutoir des manifestants. Espérons alors que ce monde arabe, si fâché avec la démocratie depuis des décennies, instaurera des régimes nouveaux, pacifiques et équitables. Et fera la paix avec Israël.

10:15 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

Commentaires

Pour le moment il s'accroche au pouvoir !

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 29/01/2011

si moubarak part inchallah, le peuple va surement pas elire un president qui fera la paix avec isreal apres tout ce qu ils font subir aux Palestiniens.
Le partit Islamique passera!!!!

Écrit par : ak | 29/01/2011

AK, tu te trompes, si Husni quitte l'Egypte ce seront des milliers de "flottilles" qui feront le chemin inverse des "flottilles" "humanitaires" et vous verrez très bientôt des centaines milliers de palestiniens venir supplier Israël de leur ouvrir ses portes, ce qui est déjà le cas, ya rmar !

Ce sont les dictatures qui ont fait monter les mouvements islamistes, les populations arabes ne vont pas remplacer la peste par le choléra et les dollars viennent des USA !

Non, les propagandes islamistes n'ont plus rien à dire et ils se tiennent à carreaux, les arabes veulent vivre dans des démocraties citoyennes et non élitistes et autocratiques, s'en est finit des islamismes, c'est ça la bonne nouvelle dans ce bordel !

Écrit par : Corto | 29/01/2011

Les commentaires sont fermés.