24/12/2010

les télévisions arabes (al-Djazira et al-Arabiya) et l’information sur le proche orient

les télévisions arabes (al-Djazira et al-Arabiya) et l’information sur le proche orient

 

Je souhaitais parler de ces deux organes de presse destinés presque exclusivement au monde arabo-musulman. Je les regarde presque chaque jour en faisant du sport, car les vidéos dont sont dotées les machines nous permettent de regardent des centaines de chaînes tout en nous entraînant. Et aussi parce que cela me permet d’entretenir mon arabe que je ne pratique avec personne d’autre.

Et ce qui me frappe, c’est le sempiternel retour sur les Palestiniens et le conflit israélo-palestinien. Il n’est pas un jour, pas un seul que Dieu crée, qui ne consacre autant de temps à ce conflit : le moindre jet de pierre, le moindre obus tiré contre le sud d’Israël, la moindre déclaration arabe (notamment de leaders extrémistes), trouvent dans ces deux télévisions un large écho. Savez vous, par exemple, que lorsque les journalistes arabes envoient des reportages depuis Jérusalem, la capitale de l’Etat d’Israël, ils conluent toujours en disant : ici, le nom du journaliste, qui vous parle depuis al-Qods al-muhtallah depuis la Jérusalem occupée…

Hier, c’était le chef du Hamas à Damas qui clamait ses convictions, toujours les mêmes, parlant devant les télévisions comme devant un meeting, réclamant la lutte armée, revendiquant l’intégralité de la terre arabe (sic) avec pour capitale, al-Qods… On se croirait en 1950…

Est ce que vous imaginez ce que ressentent les auditeurs de ces télévisions qui ne regardent que ce canal d’informations et rien d’autre ? Qui vivent donc en vase clos, en proie à leurs fantasmes et à leur frustrations ? Imaginez les montagnes de haine et de ressentiment accumulés, année après année, comment voulez vous parvenir à la paix, non point avec des dirigeants qui ne représentent qu’eux mêmes, mais avec les populations, constamment soumises à ce matraquage ?

Et je ne parle même pas des reportages sur Gaza : on oublie d’y dire qui lui fournit l’eau, l’électricité, les centraux téléphoniques, le numéraire, les médicaments et la nourriture … De cela on ne parle jamais. Quel est le pays souverain qui accepterait sans bouger qu’une partie de son territoire soit périodiquement bombardée ? Aucun, il n’en existe pas.

On avait cru, à la naissance de ces deux télévisions, qu’elles ouvriraient le monde arabo-musulman sur le reste de l’univers, qu’elles orienteraient leurs auditeurs sur la voie du progrès et de l’ouverture. Qu’elles promouvraient le dialogue des cultures et aussi interreligieux. Et que voyons nous ? Ce que je viens de vous dire.

Pas un mot de compassion avec les chrétiens d’Orient qui étaient là, sur place, plus d’un demi millénaire avant d’autres religions… Aujourd’hui, les églises de rite syro-chaldéennes ne peuvent même plus fêter Noël dignement, sans sapin, sans messe de minuit, sans rien. Souvenez vous de ce qui est arrivé aux Coptes l’année dernière au Caire, au sortir de la messe de minuit…

Mais ne terminons pas l’année sur un constat d’échec : espérons qu’une minorité d’intellectuels ou d’hommes de bonne volonté, émergeront un jour pour instiller un nouvel esprit… Et surtout pour diffuser un message d’amour et de compréhension. Un message bannissant la haine.

10:15 | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Facebook

Commentaires

Est-ce qu'il n'y a pas un jour où Israël ne pense pas à aller élargir son territoire en implantant de nouvelles colonies dans les territoires palestiniens et à Jérusalem? et en grignotant du terrain palestinien pour faire ses murs?

Écrit par : Marie-France de Meuron | 24/12/2010

"Jérusalem, la capitale de l’Etat d’Israë"
En êtes-vous si sûr?

Écrit par : Naïm | 24/12/2010

"Est ce que vous imaginez ce que ressentent les auditeurs de ces télévisions qui ne regardent que ce canal d’informations et rien d’autre ? Qui vivent donc en vase clos, en proie à leurs fantasmes et à leur frustrations ? Imaginez les montagnes de haine et de ressentiment accumulés, année après année, comment voulez vous parvenir à la paix, non point avec des dirigeants qui ne représentent qu’eux mêmes, mais avec les populations, constamment soumises à ce matraquage ?"

Matraquage inutile car cette haine liée à cette frustration caractéristique est inscrite dans leur ADN donc Al Jazeera ou pas .....

Écrit par : Giona | 24/12/2010

COR/ des téléspectateurs arabes...

Écrit par : Hijazi | 24/12/2010

Pour quoi vous supprimez mon commentaire?

Écrit par : Hijazi | 24/12/2010

Bien dit Giona, mais faut savoir que là nous avons affaire à une antisémite avérée qui étale son ignorance et nous sert encore aujourd'hui que les Juifs sont un peuple déicide:

"Jésus s'en est justement distingué, lui qui a fini par être accusé et condamné par eux."

Et "Les Juifs sont le peuple de Dieu dans la mesure où ils obéissent aux dix Commandements, parmi lesquels se trouvent la non-convoitise et de ne pas tuer."

Je peux vous en citer encore des lignes de ses commentaires antisémites, notamment ceux postés chez ramadan, nos folles de Chaillot islamistes et d'autres.

Elle fait partie des nouveaux pro-palestiniens depuis les Fonds en déshérences..... sans lesquels il n'y aurait pas eu de Rapport Bergier qui est resté en travers de la gorge de nos antisémites.

Écrit par : Patoucha | 25/12/2010

L'ethnocentrisme européen est aveuglant. Des arabes, qui vivent dans des pays arabes, et qui regardent des chaines arabes, vivraient donc en vase clos. Il est bien connu que les habitants de l'Uri passent leur temps à regarder des chaines étrangères. C'est ridicule.
Ensuite, les arabes, humiliés par leurs dirigeants, par l'occident et par Israël, n'ont pas besoin d'une chaine de télé pour savoir qui sont leurs ennemis.
Ensuite, dire qu'Al Djazira ne parle pas des chrétiens d'Orient est un mensonge éhonté. Avant hier encore, j'ai regardé une table ronde avec des représentant des coptes, des maronites, de chaldéens.
Par contre, je ne suis pas très sur que les médias occidentaux soulignent suffisamment qu'à l'époque de Saddam Hussein, les chrétiens d'Irak vivaient en paix.
Bref,

Écrit par : saladin | 25/12/2010

Je viens de parcourir le blog. Ah oui quand même...
Le moins que l'on puisse dire, c'est que c'est un blog engagé, sinon militant.
J'ai longtemps pensé que la presse suisse était fade. Voici un blog qui tord le cou à cette idée reçue. La presse suisse peut parfaitement accueillir des militant de la cause néoconservatrice américaine.
Un petit rappel, aux lecteurs du blog: En Palestine, ceux qui vivent sous les tentes depuis 1947, sont les palestiniens. Tout autre discour est au mieux incomplet.

Écrit par : saladin | 25/12/2010

Ah ben non alors. J'avais mal parcouru. Ce blog n'est pas l'oeuvre d'un néoconservateur, mais bien d'une des parties prenantes au conflit du proche orient.
Je m'en vais vérifier s'il y a des blogs de l'autre partie, histoire de vérifier que la tribune de ne fait pas comme al djazira: vivre en vase clos ;-)
Joyeux Noel quand meme...

Écrit par : saladin | 25/12/2010

Les commentaires sont fermés.