29/11/2010

Ce matin, les restos du cœur

Ce matin, les restos du cœur

 

Lorsque Coluche avait lancé son mouvement de solidarité avec les plus démunis et les économiquement faibles, il pensait que cela durerait une année ou deux. Or, cela fait à présent plus de vingt ans que cette assistance est apportée aux victimes de la crise et du chômage. En écoutant ce matin les informations et en parcourant la presse, je relève que les volontaires s’attendent à un afflux toujours plus grand de demandeurs d’aide d’urgence qui ont besoin de ces restaurants du cœur pour survivre.

Il y a aussi les rigueurs hivernales et l’ambiance de sinistrose que la presse encourage, qu’elle le veuille ou non. La baisse des températures, le caractère interminablement sinistre de ce mois de novembre, les routes enneigées ou simplement impraticables, tout ceci contribue à créer un climat, peu propice aux forces de la joie et du bonheur.

Sans même parler des sondages dont on nous gave jour et nuit : le dernier, celui de ce marin, nous informe que 53% de Français ont décidé de réduire leurs dépenses pour les fêtes de fin d’année. Mais comment en être sûr ? Les magasins sont de plus en plus bondés, les étalages de plus en plus fournis.. Qui croire ?

En tout état de cause, il faudrait que les files d’attente devant ces restos du cœur diminuent au lieu de progresser. Le problème est qu’un telle demande est condamnée à rester à l’état de vœu pieux. La crise, le chômage, le découragement…

Jadis, la religion voliat au secours du pouvoir en donnant un sens à la vie, en insufflant l’espoir de jours meilleurs. Aujourd’hui, nous n’avons même plus cette béquille pour avancer, que dis-je, pour tenir debout. Faut-il tout réinventer ? Oui, mais comment ?

En tout état de cause, ces restos du cœur ont le mérite d’exister. Quand je pense que c’est un saltimbanque qui en eut l’idée et non un énarque…

09:01 | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook

Commentaires

Je préfère que cela soit l'humoriste Coluche qui soit à l'origine des restos du coeur, afin de nourrir les plus démunis. Un énarque ne l'aurait pas fait avec la même sensibilité et modestie...

Écrit par : Chappuis Jean-François | 29/11/2010

Il est qu'après avoir ciré les pompes de l'ump, ça fait drôle de voir Pierre faire des éloges aux restos du coeur !

Écrit par : Corto | 29/11/2010

Ainsi c'est donc ça, Pierre, vous avez "ciré" les bottes de l'UMP" !
Et par contre coup il serait étonnant que vous ayez une bonne opinion d'une oeuvre caritative remarquable, les resto du coeur.
Tout le monde le sait bien Corto, car c'est vous que je vise, l'UMP ou ses sympathisants sont des affreux totalement dépourvus de la moindre charité !
Eh bien, dans votre commentaire Corto, je trouve que vous faites preuve de mauvais esprit et que vous faites là un procès d'intention. Je le regrette car le sujet du billet ne devrait vraiment pas susciter une polémique.

Écrit par : gérard | 29/11/2010

gérard, je ne suis pas de gauche, quand à polémiquer sur les propos de Pierre, ça n'a rien à voir avec les restos !
Ce que e sais, c'est que les resto du coeur vont distribuer plus de 120 millions de repas pendant l'hiver à venir, que sarko que Pierre chérit tant qu'il le peut dans l'unique but de bien se faire voir quand à obtenir un poste en France et que Sarko n'a pas octroyé un millionième de ce qu'il a accordé sans broncher aux banques lors de la crise des sub-primes !
C'est étonnant, c'est tout !

Écrit par : Corto | 29/11/2010

Gérard lui ne cessera jamais de cirer les pompes de Pierre!

Écrit par : Kalo | 29/11/2010

Corto,
Alors si votre commentaire n'avait rien à voir avec les restos, ce n'était pas là qu'il fallait placer votre critique.
Quant à ce que "Sarko" a accordé aux banques je rappelle qu'il s'agissait de prêts producteurs d'intérêt (Que les bnques se sont empressées de rembourser dès que possible).
J'ajoute que ces prêts, que d'autres gouvernements ont aussi accordé à leurs établissements bancaires, ils ont évité une débacle financière et économique dont vous mêmes auriez été victime.

Kalo,
Vous pouvez bien chercher, Kalo, vous concluerez que gérard n'attend de Pierre aucun avantage particulier.
Si vous aviez suivi le blog depuis longtemps vous sauriez que "je ne cire pas les bottes de Pierre" à tout propos. Lorsque mon opinion diffère de la sienne il m'arrive de faire des commentaires contradictoires, par exemple au sujet de Monsieur Tapie ou de Monsieur Georges Bush.

Écrit par : gérard | 30/11/2010

Bravo Gérard. Votre attitude et votre comportement me plaisent.

Écrit par : Pierre Emerache | 30/11/2010

Gérard, avez-vous vu l'inflation qui a eu court entre l'emprunt et le taux actuel, c'est ainsi que les banques on remboursés une partie de leurs créances, en achetant du $ et faisant baisser l'euro, ce qui affaiblit le pouvoir d'achat des français et rend leur situation encore plus précaire !

C'est pour ça que je faisait remarquer à Pierre qu'on ne peut pas cirer les pompes de l'ump et passer une couche de brillant sur les restos !

Écrit par : Corto | 30/11/2010

Les commentaires sont fermés.