26/10/2010

Un pays où coulent le lait et le miel

Un pays où coulent le lait et le miel

Je me présente dans un café où l'on sert des jus de fruits naturels, pressés sous vos yeux, sur la grande place de Natanya. Je demande à un monsieur que je ne connais pas comment ça va. Il porte ses doigts à sa bouche en guise de dévotion, lève les yeux au Ciel et dit: Grâce  soit rendue à l'Eternel pour la terre d'Israël.

Je jette un coup d'oeil sur le meuble réfrigéré: mangues, papayes, melon vert, noix de cocos, figues fraîches ( j'adore), bananes, tous les fruits exotiques que l'on ne trouve à Paris que chez Fauchon ou Héduard. Ici pour moins de deux euros.

Je comrpends ce que m'a dit le Moniseur: le pays où coulent le malit et le miel...



17:57 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Mr, Hayoun, c'est quoi cette vilaine manière de fermer les blogs, voulez-vous encore assoir votre autorité ?
Ou est-ce par susceptibilité ?

Comprend pas tout à fait !

Concernant les prix des jus en Israël, ça commence à devenir de plus en plus cher, ce qui ne m'empêche de m'en prendre 2 ou 3 par jour, mais c'est plus 50 centimes !

Vous avez oubliez mon préféré en cette saison ; Rimounim, mais c'est un fruit explosif !

Écrit par : Corto | 27/10/2010

Les commentaires sont fermés.