31/08/2010

Et Nietzsche a pleuré, de Irving YALOM, 2010

Et Nietzsche a pleuré, de Irving YALOM, 2010

 

Lire la suite

11:07 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

La France en Afghanistan

('engagement de la France en Afghanistan.

 

La presse s'en empre et l'opinion commence de s'interroger: que fait la France en Afghanistan. Vous vous souvenez du mois d'août il y a deux lorsque j'avais rendu hommage aux dix jeunes soldats français tombés sur ce théâtre d'opération. Depuis le nombre des victimes a augmenté, et on a atteint presque le chiffre de cinquante.

La France est en Afghanistan suite à un mandat de l'ONU et parce que la sécurité en Europe se défend d'abord à Kaboul. Ce matin encore, on a parlé de terrorisme éventuel suite à l'arrestation de deux Yéménites partis des USA vers le Yémen et Amsterdam. Dans les bagages on a découvert des objets hautement suspects.

La coalition occidentale, USA en tête, est largement en mesure de neutraliser les Talibans mais ce qui la freine considérablement, c'est la corruption de certains dirgeants afghans et les incpacaités de l'armée afghane, en dépit des millirads de dollards injectés pour la former et l'équiper.

La France doit donc rester en Afghanistan mais elle doit, aux côtés de ses alliés, forcer le Pakistan a changer franc jeu et ne plus être obsédé par la menace indienne qui lui fait considérer le pays afghan comme une zone de repli, une profondeur où elle pourrait manuvrer en cas de confrontation avec son puissant voisin.

Or, la publication de certains documents US classifiés a montré que les services secrets de l'armée pakistanaise jouent double jeu.

Ce double jeu doit prendre fin.

 

08:22 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

30/08/2010

Eric Woerth, encore accusé

Eric woerth, une incoryable chasse à l'homme

Où s'arrêteront ils? Nulle part? Cela ne suffit pas que chaque jour que Dieu fait, une nouvelle accusation, toujours fausse, s'abat sur ce pauvre ministre du travail. Je ne crois pas qu'il y ait jamais eu, depuis des lustres, pareille chasse à l'homme. Aujourd'hui, une ancienne ministre, actuelle députée européenne, prétend faire comparaître M. Wpoerth devant la haute Cour de justice. Cette cour censée juger les ministres ayant commis des délits ou des crimes dans l'exercice de leurs fonctions.

En fait, c'est de la communication pure et simple: il s'écoulera beauccoup d'eau sous les ponts de la Seine avant qu'une telle accusation ne puisse prendre forme. Mais entre temps le mal est fait. Le soupçon aura dévoré la carrière d'un homme qui aurait pu aller plus haut encore.

Mais que faire? La vie politique est ainsi faite.

22:10 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook

Le France, ingouvernable?

La France, ingouvernable?

Lorsque vous êtes parti en vacances, loin de chez vous, pendant plus de quatre semaines, même si, dans cet intervalle, vous avez lu les journaux nationaux, suivi l'actualité sur internet et regardé parfois les châines de télévision françaises, vous vous défendez mal, au retour, d'un sentiment d'étrangeté, pour ne pas dire d'extarnéation (Entäusserung).

Quand vous revenez etreprenez vos habitudes, enseignement, articles de journaux, émissions de radio (France culture, radios libres), vous vous posez la question suivante: mais que se passe t il? Sommes nous dans un état préinsurrectionnel? Mais pourquoi donc le pays est il vent debout alors que la solution serait de s'unir, de se retrousser les manches e d'aller de l'avant?

Le gouvernement actuel est courageux et entend lutter contre des années de laxisme et de laisser aller. La France, avant 2007, ressemblait à une belle endormie. Je ne dis pas que tout est mieux aujourd'hui, mais il faut voir l'état des finances publiques et du pays en général après toutes ces années d'assoupissement.

Je me souviens d'un entretien avec une dame, aujourd'hui dispaur, qui était très proche de Raymond BArre. Elle me disait que, faute de réaction, la France deviendrait le département de la Creuse, une sorte de parc d'attractions de l'Europe.. Vous rendez vous compte?

Il est temps de se remettre au travail.

08:34 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook

Netanyahou, Abbas, Obama

Isrzël et la Palestine: quelles chances d'aboutir?

Descartes disait que le bon sens est la chose au monde la mieux partagée. On peut dire ce matin que le pessimisme est très bien représentée tant chez les Palestiniens que les Israéliens, avant ce 1er septembre fatidique qui verra s'ouvrir des négociations directes entre deux ennemis qu'oppose une une haine recuite. Certes, le foyer de tension n'st plus comparable à ce qu'il était il y a vingt ans, mais tout de même!

Ce qui me frappe, c'est  le peu d'enthousiasme qui anime les protagonistes, tant du côté israélien que palestinien. Même le comité exécutif  de OLP n'avait pas le quorum pour voter le reprise des négociations directes avec Israël. La plupart des membres étaient absents et seul un quarteron de fièles d'Abbas ' 4 ou 5) ont voté.. On imagine d'ici les cris de joie du Hamas. Co^té israélien,, nul n'a perdu de vue les réactions très distantes et déabusées d'Avigdore Liebermann, le ministre des affaires étrangères, qui parle d'illsuion et de mirage. Il n'est d'ailleurs, même pas du voyage... C'est dire.

Le grand responsable d'un échec quasi certain n'est autre que le Pr Obama qui s'effondre dans les sondages, est très mal en point quant aux intentions de vote demi mandat et sur la personnalité duquel de plus en plus d'Amércains émettent les doutes les plus sérieux. L'homme a salement besoin d'un succès de quelque nature que ce soit, alors il s'accroche. C'est dommage car tant en Irak, en Afghanistan qu'ailleurs, il a besoin d'un succès pour redorer son blason: pas plus tard qu'hier, 7 pauvres soldats américains ont perdu la vie là bas, loin de chez eux.

Mais pour en revenir au Proche Orient: on connaît mon point de vue. Quelques arpents de terre sablonneuse accablés l'été par un soleil de plomb, dont la superficie ne dépasse guère celle de deux département français de taille moyenne.. Je rappelle qu'il y a plus de trois mille ans y réganit David et sa dynastie. Et voila que pour cela  les gens s'entre déchirent. C'est inouï.

Des fois je pense à la doctrine chrétienne de la grâce: être touché par la grâce... Dans l'araméen de Jésus Hinna we-hisda, en hébreu Hen wa-héséd.. Oui, être touché par la Grâce, mais quand?

07:22 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

retour à Paris

Retour à Paris,

Je suis heureux de rentrer à Paris et de revenir à Genève pour effectuer la remise à mon ami éminent ami, le professeur Cahrles MELA des insignes de chevalier de la Légion d'honneur. Par courtoisie je ne puis publier le discours que je proncerai; il me faut attendre la cérémonie elle-même. Notre ancien Doyen Charles MELA fait vraiment honneur à l'université et mérite assurément cette haute distinction de la République françiase.

Je publierai aussi dans les jours qui viennent un long compte rendu d'un livre de Irving YALOM, Et Nietzsche a pleuré, qui m'a passionné.

00:09 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

26/08/2010

Chroniques israéliennes: suite et fin

Suite et fin des chroniques israélienne...

Il n'est pas de bonne comapgnie qui ne se quitte! Les vacances touchent à leur fin et Paris commence à me nanquer. J'ai emmagasiné tant de choses ici. Tout avance, se renouvelle, évolue. Le temps n'a pas la même consistance ailleurs, ce n'est pas PAris ni Genève où les instants s'égrènent différemment.

Je voudrais enrichir ma chronique récente portant sur le bien vivre dans ce pays. Il y a deux ou trois soirs, nous avions dîné dans un restaurant du kikar de Natanya à côté d'une tablée de juifs russes: deux hommes, une dame qui était leur mère et une jolie jeune fille.

Nous parlions en français lorsque le Russe d'à côté nous dzmande si nous venons souvent en Israël. La conversation s'engage et le jeune Russe qui nous parle habite Moscou et se trouve en visite en visite chez sa mère et son frère qui se sont installés en Israël depuis 13 ans.

Je saisis cette opportunité pour m'adresser ce jeune homme et lui demande comment il se sent sur place. Il répond avec vivacité: très bien, très bien. Je lui demande de m'indiquer les raisons qui font qu'il se sent bien en Israël. Il mé repond verbatim ceci: je suis juif, ma mère est juive. C'est notre pay...

06:34 | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Facebook

25/08/2010

Des imams américains à Auschwitz

Des imams américains à Auschwitz

 

Mon ami le vénérable professeur de philosophie caholique Leonard SWIDLER de Temple University à Auschwitz me prie de rendre compte de la visite mémorable d'imamas américains dans le camp de concentration d'Auschwitz Birkenau.

Du 4 au 11 août 2010 huit imas américains parmi les plus importants sont conduits à Auschwitz en présence de deux ambassadeurs US choisis par le Pr Obama: Hannah Rosnthal et Rashid Hussein. Le voyage commence par une viste du camp de Dachau, tout près de Munich. Et le jour suivant fut exclsuivement consacré à la visite du camp d'Auschwitz.

Selon ce que je lis, les imams furent littéralment bouleversés par ce qu'ils virent et ébranlés au plus profnd d'eux mêmes par les témoignages de deux rescapés judéo-polonaisnonagénaires, l'un exhibvant son tatouage sur l'avant bras et l'autre relatant  qu'il dut prendre en photo les pauvres jeunes filles juives, servant de cobaye à Mendele, le sinistre médecin du camp.

Les visiteurs posèrent des questions du genre: 1/ Avez vous vraiment assisté à la mise à mort de membres de votre famille? 2/ Quand avez vous pris conscience de l'existence de fours crématoires dans le camp?

Au terme de la visite, tous les membres de la délégation ont récité des prières. On me signale trois réactions des imams:

1/ Un imam, coutumier de déclarations anti-holocauste, et père de quatre enfants, fond littéralement en larmes quand on lui montre le lieu où l'on confisqauait les jouets aux enfzants et les dépouillait de leurs habits pour jeter dans les chambres à gaz.

2/ Un autre imam, sollicité par la TV polonaise, est soudain incapable de produire le moindre et part en courant, en proie à des sanglots.

3: Un troisième refuse de manger à l'heure du repas expliquant qu'il n'avait pas le moindre appétit après ce qu'il avit vu et entendu

L'ensemble des musulmans a reconnu n'avoir eu de la Sjoah qu'une notion des plus abstraites.

Je propose d'envoyer ces imams US recontrer le président iranien à Téhéran

17:05 | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook

Une lourde erreur politique du Président OBAMA

Lourd erreur politique du Pr Obama

Il semble que ce soit, cette fois ci, la goutte d'eau qui fera déborder le vase. En soi, l'initiative de faire construire un lieu de culte de quelque religion que ce soit n'aurait jamais fait problème puisque les hommes, peu importe leur appartenance confessionnelle, se réunissent pour prier Dieu et pour s'élever. Mais dans ce cas précis d'une moquée près de ground zero, la nouvelle a déchaîné une tempête de protestations qui ne sont pas prêtes de s'arrêter. Et M. Obama qui est américain et qui sait ce que l'Amérique profonde ressent à l'égard de l'islma depuis le 11 septembre a tout de même jugé d'aller plus avant. Ce que même les leaders de son parti lui reprochent vertement, élections de mi mandat obligent.

Inconscience? Manque de jugement politique? Piège tenu par des conseillers qui auraient reçu pour intsruction de plomber le président afin d'empêcher sa rélection, qui est de toute manière assez compromise? J'avoue que je ne sais pas. J'ai  lu les commentaires indgnés de la presse et les réactions de simples citoyens: c'est la catastrophe...

Je le répète: cet homme m'intrigue. Dépourvu de toute expérience internationale, ne disposant pas d'une vision suffisant ni porteur d'un projet digne des USA, il fut élu par défaut, les gens n'ayant qu'u une idée en tête: chasser Georges Walker Bush. Aujourd'hui, la comparaison entre les deux hommes s'est totalement inversée. Et les problèmes se sont accumulées. L'homme s reculé sur tous les fronts: le proche orient, la Turquie, l'Irak, l'Afghanistan etc..

Mais la question que je me poserai toujours, encore et encore: mais que font ses conseillers?

07:44 | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook

24/08/2010

Rsahal a un nouveau chef d'Etat major

Tsahal a un nouveau chef d'Etat major, Yoav Galant

En dépit des manuvres, des dénoncuations et des coups en douce, le ministre Ehoud Barak a fini par imposer son poulain à la te^te de l'Etat major. On l'ignore parfois, mais même les généraux de Tsahal sont hommes qui ne contrôlent pas leurs passions, leurs aversions, leurs détestations etc..


Une sombre affaire avait tenté de compliquer cette nomination qui a fini par intervenir. L'officier généarl choisi est âgé de 51 ans. Brillantissime, c'est lui qui a conèu l'opration plomb durci contre Gaza. Il avait regretté qu'on ne l'ait pas laissé aller jusqu'au bout. Son plan était de déraciner le Hamas à Gaza, mais les politiques en ont décidé autrement. Ils aiment tellement la Palestine qu'ils sont ravis d'en avoir deux, comme Jean Genet qui adirait l'ALlemagne au point d'en vouloir deux.


D'après les commentateurs, le nouveau pomu constituerait une sérieuse mise en garde à ces trois grands amis d'Israël que l'Iran, la Syrie et le Hamas. Mais que va faire Gaby Ashkénazy après le mois de février? Attendre trois années réglemntaires pour se présenter ensuite contre son vieil ennemi Ehoud BArack et lui ravir la présidence du parti travailliste.


On verra bien.

19:50 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook