04/01/2010

Maurice Ruben hayoun image

hayoun 4.jpgL'auteur de ce blog est régulièrement sollicité par les médias où il intervient volontiers. Les journalistes trouveront ci-dessous quatre photos à leur libre disposition.

hayoun 1.jpg

hayoun 2.jpg

hayoun 3.jpg

hayoun 4.jpg

 

18:02 | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook

Commentaires

Tout d'abord une question : qui est l'auteur du blog, M. MR Hayoun ou M. Pierre Emerhach ? J'ai du mal à m'y retrouver. Seconde remarque : certains de vos articles étant frappés au coin du bon sens j'aurais aimé savoir ce que vous aviez écrit sur le Vel d'Hiv.... et ne parviens à trouver le lien. J'en profite pour noter qu'à propos du Vel D'Hiv, j'aurais aimé voir plus de commentaires dans la presse sur l'utilisation abusive, choquante, du mot "rafle", par de nombreux moralisateurs patentés. Depuis des décennies on entend ce terme en oubliant à quoi il fait référence. A force de parler de "rafle" à propos de tout et n'importe quoi, de la moindre opération de police, fût elle tout à fait légitime, nombre de commentateurs ont galvaudé ce mot, violant la mémoire de ceux et celles qui ont péri lors de la "Rafle.
NB : ce mot n'est pas destiné à être publié sur le blog.

Écrit par : Cendrine Barruyer | 29/03/2010

Bonjour, Madame, vous pouvez retrouver l'article, assez long, sur le Vel d'hiv sous le même titre dans ce blog: Vu de la place Victor Hugo.

Respectueusement,
PE

Écrit par : P.Emerach | 29/03/2010

Pessa'h, la fête de la liberté

La fête de Pessa'h ou Pâque juive a lieu du 15 au 22 Nissan, c'est-à-dire, en 2010, à partir du 30 mars. Pessa'h commémore la sortie d'Égypte du peuple hébreu et sa libération de l'esclavage vers le milieu du 2e millénaire avant notre ère. Après 400 ans d'asservissement en Epypte, le peuple juif conduit par Moïse est enfin libéré. Dix plaies furent nécessaires pour convaincre le Pharaon de laisser partir les Juifs, parmi lesquelles la mort de tous les premiers-nés. Le mot "Pessa'h", qui signifie en hébreu "passer au dessus" fait allusion à cette plaie, puisque la mort épargna les maisons juives et s'abattit uniquement sur les premiers-nés égyptiens.
Les traditions de Pessa'h

Pendant 8 jours, les Juifs ne mangent aucun aliment contenant du levain, d'où la consommation de galettes de pain azyme appelées matsot, et cela en mémoire de la fuite des Hébreux, qui, dans leur précipitation, emportèrent le pain avant qu'il ne soit levé. Les aliments levés, appelés 'Hamets, doivent être éliminés de la maison, ce qui donne lieu à un grand nettoyage.

Lors du repas appelé Séder, on présente différents aliments ayant chacun une portée symbolique très forte. Ainsi l'agneau pascal rappelle le soir de l'exode où les Hébreux avaient sacrifié un agneau en signe de conquête de la liberté. L'agneau, en effet, était considéré par les Égyptiens comme un animal sacré, un dieu. Sacrifier un agneau fut donc leur premier acte d'hommes libres. On trouve également sur la table des herbes amères, afin de rappeler l'amertume de l'esclavage. La cérémonie du Séder est marqué par le rappel de l'histoire de la sortie d'Egypte, où les enfants sont invités à poser leurs questions.

Lien entre Pâques et Pessa'h

Des similitudes existent entre la fête chrétienne de Pâques et la Pâque juive. L'agneau pascal est commun aux deux fêtes, mais on voit également le lien entre le pain sans levain et le pain consacré par Jésus lors de la Cène. En fait, la fête chrétienne de Pâques porte ce nom parce que, d'après les Évangiles, la mort puis la résurrection de Jésus aurait eu lieu durant la période de célébration de Pessa'h.

Écrit par : Patoucha | 30/03/2010

Bonnes fêtes de Pessa'h

Écrit par : Patoucha | 30/03/2010

ومهما تكن عند امرئ من خليقة
وإن خالها تخفى على الناس .. تعلم

Écrit par : Sabbataï Tsevi | 16/04/2010

happy hippo

Écrit par : credit en ligne | 26/11/2010

Thanks for posting this,

Écrit par : backlinks | 06/05/2011

thanks for the great post

Écrit par : handmade beaded jewelry | 16/05/2011

Les commentaires sont fermés.