11/01/2010

Les difficultés de la coalition en Afghanistan

Les difficultés de la coalition en Afghanistan.

Ce matin même, pris par une grande surcharge de travail, je pensais consacrer mon article quotidien aux difficultés de l’Etat major US en Afghanistan. Et voici qu’hélas, ce soir, on apprend que les insurgés ont tué six soldats de la coalition dont au moins un Français, capitaine qui encadrait avec un sous officier un groupe de soldats afghans.

Hier, je relisais certains articles du Monde se faisant l’écho de critiques adressées à la stratégie US sur place. On y disait que les soldats US ne développaient pas une stratégie compatible avec le terrain sur place si avec la mentalité de l’armée afghane. Les Afghans, nous dit-on, n’ont pas l’habitude d’être inclus dans d’immenses corps de bataille avec appui aérien, artillerie lourde et haute technologie. Ils ont l’habitude faire partie de petits groupes, un peu comme des clans armés.

Je pensais au président OBAMA qui pensait changer les choses avec des discours au lieu de faire la guerre là où hélés (trois hélas) il faut la faire.

Je crains que les Républicains ne réussissent à retourner l’opinion US contre le président et son parti.

Attendons la suite. Mais il est évident que les soldats de la coalition ne peuvent pas continuer à se faire tuer de la sorte.

22:24 | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : l'afghanistan | |  Facebook

Commentaires

Il y a plus de 30 ans, je m'était promené dans les montagne de ce pays incroyable, alors que je buvais tranquillement un chai avec des villageois dans les montagnes du Balakh, un brave des ces villageois arriva en descendant la pente en riant de tous ses poumons, il vint s'assoir avec l'assemblée dont je faisait partie, en fait il riait parce qu'il s'était pris une balle dans l'épaule, il avait du sang plein la manche, mais à le voir, il n'avait pas souvent été aussi heureux de sa vie, joie partagée avec le même enthousiasme par tous les comparses assis pour le chai.
Depuis ce jour, j'ai compris, que les habitants de ces régions, n'étaient pas tout à fait comme les habitants de la Suisse.

Écrit par : corto | 12/01/2010

Si les américains et les forces de l'otan, qu'est ce qui vont êtres tristes les Afghans, ça faisait des décennies qu'ils ne s'étaient pas autant amusés !

Écrit par : corto | 12/01/2010

Les commentaires sont fermés.