23/12/2009

Natanya

Natanya

Un installateur de chauffage que je connais bien car j’ai eu affaire à lui durant l’été, a bien voulu jeter un coup d’œil sur les réparations de l’été. Ce fut laborieux au début, je m’en souviens, il fallut batailler, comme toujours en Israël ; mais là, tout s’est très bien passé car il adore venir parler avec moi de philosophie juive et allemande. Cela le met en valeur et lui rappelle aussi son adolescence, du temps où il était pris en main par des institutions religieuses. Mais la clause matérielle, comme dirait Aristote, et il a préféré faire fortune dans les installations électriques et autres.

Si je parle de lui ici, c’est parce que nous avons parlé d’Eilat et de la Mer morte où il se rend régulièrement avec son épouse. Mais il m’a dit cette phrase adorable, parlant du climat en Israël : c’est, me dit=il, le meilleur climart au monde… Evidemment, je ne lui ai pas ri au nez mais je suis toujours ébahi de voir ce peuple, exposé à tant de difficultés et de souffrances, s’enorguellir d’être le peuple élu, vivant sur la terre promise, aimé de Dieu qui veille sur lui, dit=on.

Je suis très ému quand j’entends cela. Quel peuple, quelle confiance, quel abandon confiant à Dieu qui aurait tout de même mieux choisir, installer son peuple sur une terre incontestée, et entouré de moins d’ennemis, disons moins implacables.

On dit dans les Evangiles que c’est la foi qui sauve et Israël en a tant besoin. Mais que faire ? Dans l’intervalle, on croit, malgré cet océan de problèmes, en la volonté de Dieu et surtout en son indéfectible protection. Mais quand même ! Tant de peuples, voisins ou frères du peuple hébreu se sont éteints ou ont disparu dans l’histoire et ce peuple est là.

On dit qu’il a plu à Dieu de le distinguer d’une grâce particulière. Nous demandons simplement qu’il lui donne la paix, une paix durable et profonde.

Lo matsati tov le Ysra£ël élla shalom

12:29 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Cher Professeur,

Pourriez-vous nous faire profiter de votre considérable érudition philosophique en nous rappelant, en quelques ligne je ne veux pas abuser, en quoi consiste la clause matérielle d'Aristote ? J'ai eu beau chercher, je n'ai rien trouvé à ce sujet.

D'avance merci.

Écrit par : carlos | 23/12/2009

Les commentaires sont fermés.