29/11/2009

L’EUROPE ET L’IMMIGRATION

L’EUROPE ET L’IMMIGRATION
Il y a différentes façons de traiter de l’immigration. Une approche nettement politique avec des démarches qui ressemblent plus à des slogans qu’à des arguments mais qui emportent généralement l’adhésion du plus grand nombre ; et une approche plus nette, plus philosophique, qui va au fond des choses mais qui n’a, de ce fait, aucune chance d’aboutir, c’est-à-dire de trouver une traduction politique  concrète.
Mes lecteurs ne seront pas étonnés de découvrir que c’est la deuxième solution que je choisis : c’est qu’on se refait pas à son âge.
L’immigration nous confronte à peu de choses près à la même problématique que celle qui se profile derrière la question des minarets en Suisse (ou ailleurs, car les Helvètes ont eux, au moins, le courage de poser le problème et d’appeler un chat un chat).
Il des décennies, Georges Pompidou, alors président de la République, avait énoncé un principe qui me paraissait alors ( j’allais avoir vingt ans en ce temps là) nettement conservateur : parler des problèmes, c’est les créer. Eo ipso, ne pas en parler c’est les nier. Mais aussi leur tourner le dos, sans aucune chance de les résoudre ou simplement leur apporter un semblant ou un début de solution.
Pour l’immigration, l’Europe chrétienne ou même judéo-chrétienne dévoile ses intentions en posant ce problème : elle en parle, elle en fait un problème. DXe son point de vue, il est légitime de poser ce problème. Du point de vue de ceux qui veulent immigrer chez elle, c’est injuste. Où est la vérité ? Probablement, c’est eux et chez nous. Comment ?

Lire la suite

12:09 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

28/11/2009

CHARLES AZNAVOUR, UN EXEMPLE D’INTÉGRATION RÉUSSIE

CHARLES AZNAVOUR, UN EXEMPLE D’INTÉGRATION RÉUSSIE
Aujourd’hui, je ne vous parlerai pas des sans abris, des sans domiciles fixes, ni des trains qui déraillent (hélas entre Moscou et Saint Petersbourg : trente morts !) ni de la     folie d’achats qui s’emparent de tous nos concitoyens  à l’approche des fêtes de fin d’année. Non, je souhaite dire de la très belle interview accordée hier soir par le grand chanteur franco-arménien Charles Aznavour sur Antenne 2.
J’ai rarement vu pareille bonté et gratitude dans la voix et le regard d’un homme qui clame respectueusement sa reconnaissance à son pays d’adoption, la France. Et qui déclare urbi et orbi sa joie et sa fierté d’être français.

Lire la suite

08:44 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook

27/11/2009

LES ELECTIONS CONSISTORIALES DE DIMANCHE 29 NOVEMBR

LES ELECTIONS CONSISTORIALES DE DIMANCHE 29 NOVEMBRE
Institution d’origine napoléonienne qui a fêté récemment son bi-centenaire, le Consistoire de Paris est le plus important consistoire du Consistoire Central de France qui en compte un peu plus de 230 en France métropolitaine et à l’outre-mer.
En institutionnalisant la vie religieuse des citoyens français de religion juive, l’Empereur Napoléon entendait les intégrer pleinement à la Nation et réglementer aussi leur culte, faute de quoi ils n’auraient pas dépassé le stade que connaissent aujourd’hui les musulmans de France qui ne parviennent toujours pas à dépasser leurs querelles identitaires, entravant ainsi gravement la légitimité de leurs représentants… Les juifs firent jadis preuve d’une grande sagesse en suivant l’Empereur qui leur témoigna une grande mansuétude, sachant bien que leur ingéniosité exégétique proverbiale, aiguisée par un exil bi-millénaire, leur ferait trouver une place convenable dans le cadre des institutions de la France impériale. Et même au-delà… Il ne s’est pas trompé dans son calcul. Qui pourrait en toute légitimité parler au nom des juifs, en l’occurrence au plan religieux ? Car c’était bien de cela qu’il s’agissait du temps de Napoléon ; c’est le problème qui se pose encore de nos jours, bien que l’appartenance religieuse s’estompe dans le cadre de la République qui se veut avant tout laïque, tout en reconnaissant de manière absolue la liberté de conscience et de culte…

Lire la suite

18:56 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

26/11/2009

Le cas gilad schalit…

Le cas gilad schalit…

Libéré, pas libéré ? Bientôt ou jamais ? Qui croire ? Un débat fait rage en Israël où les gens se demandent s’il convient de faire du cas Schalit une affaire de portée nationale : doit-on tout faire, tout consentir pour libérer un seul soldat ? Si oui, n’est ce pas un encouragement aux terroristes qui sauront pour la prochaine fois la recette à utiliser pour obtenir ce qu’ils veulent ?

Lire la suite

08:22 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

LA VIOLENCE FAITE AUX FEMMES

LA VIOLENCE FAITE AUX FEMMES

Les chiffres portés à la connaissance du public concernant la violence faite aux femmes sont proprement sidérants : tant d’êtres humains battus, parfois à mort, par leurs conjoints ou encore victimes de viols, partout dans le monde !

Ce qui m’intrigue, ce n’est pas que des hommes se montrent violents lorsqu’ils sont des reproches graves à faire à leurs conjointes. Evidemment, je condamne cette violence et la réprouve absolument, mais au moins elle n’est pas gratuite. Elle semble motivée même si elle demeure inadmissible.

Lire la suite

08:02 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

24/11/2009

L’Iran et la démarche exégétique

L’Iran et la démarche exégétique

Nous revenons sur cette question emberlificotée du nucléaire en Iran bien que nous ayons, par le passé, déjà appelé l’attention sur la mentalité iranienne, sur cette capacité à multiplier les manœuvres dilatoires, à diffuser des nouvelles fausses pour tester le vis à vis et tenter de l’embrouiller au mieux. Il faut avoir étudier les subtilités de l’exégèse religieuse perse pour comprendre les méandres de la diplomatie iranienne de nos jours. Il n’est pas certain que nos diplomates européens soient parvenus à le faire, à la grande joie du régime des Ayatollahs qui ont déjà gagné plus de quatre années au cours desquelles les centrifugeuses tournent sans discontinuer.

Lire la suite

09:15 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

ENCORE UNE GRÈVE DES ENSEIGNANTS EN France…

ENCORE UNE GRÈVE DES ENSEIGNANTS EN France…

La France semble depuis la fin de la seconde guerre mondiale souffrir d’un mal chronique qui se perpétue en dépit des générations qui changent : déjà, à l’époque, le président Georges Pompidou stigmatisait cette délectation morose qui semble être devenue une seconde nature de ce peuple. Pourtant, il a toujours fait bon vivre en France : bon climat, bon système de santé, bons services publics, bonnes écoles, bonne chère, belles femmes, etc… Et pourtant.

Et quand on entend ce matin sur les radios et les chaînes de télévision les annonces de grève et les motivations fournies par les intéressés on reste songeur.

Lire la suite

08:42 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

22/11/2009

L’Afrique, la surpopulation et l’insuffisance alimentaire…

L’Afrique, la surpopulation et l’insuffisance alimentaire…

J’ai déjà eu l’occasion de parler de l’augmentation préoccupante de la population en Afrique en raison de l’incapacité momentanée de continent à assurer une suffisance alimentaire. Or, la dernière réunion de la FAO en Italie illustre, une nouvelle fois, l’actualité de cette inquiétude.

Fermer les yeux sur la responsabilité des Africains eux mêmes dans ce qui leur arrive est une attitude empreinte de démagogie et de paternalisme. En plus, cette conduite n’aide pas les Africains à voir clair. Alors comment s’expliquent la persistance de tous ces maux et déséquilibrent qui s’abattent sur un continent, poursuivi par une sorte de malédiction chronique ?

Lire la suite

07:02 | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook

21/11/2009

L’éthique et le sport

L’éthique et le sport

La main de ce pauvre Thierry Henry, baptisée pompeusement la main de Dieu (mais la Bible parle du doigt de Dieu) n’en finit pas de faire parler d’elle… Que faire ? Il paraît qe le principal intéressé aurait même proposé de rejouer le match, ce que la Fifa et la majorité des Français refusent. Il est vrai que les précédents ne manquent pas : on évoque souvent, film à l’appui, le cas de Mardonna qui offrit la coupe du monde à son pays à peu près de la même manière…

Lire la suite

09:10 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook

20/11/2009

Le procès AZF de Toulouse : que peut faire la justice ?

Le procès AZF de Toulouse : que peut faire la justice ? La relaxe générale accordée à tous les accusés du procès AZF de Toulouse a soulevé une émotion considérable. Au terme d’un procès qui a duré presque 8 ans, les familles des victimes se disent effondrées par le verdict qui ne répond pas à leurs attentes : ayant perdu des proches, elles réclamaient des sanctions, même symboliques, mais des sanctions quand même. Faute de quoi, elles auraient l’impression que leurs proches sont morts pour rien.

Lire la suite

07:34 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook