31/03/2009

DAVID ET SES DÉMONS LA CREATION D’UN MODELE BIBLIQUE

DAVID ET SES DÉMONS
LA CREATION D’UN MODELE BIBLIQUE

Introduction :
Mais qui était David, le fils de Jessé, celui dont la Bible hébraïque et plus tard, la tradition orale juive, fit l’ancêtre du Messie, le fondateur de la dynastique judéenne et de sa capitale, la ville de Jérusalem (qu’il ravit aux Jébuséen) et qui devint, par la suite, la cité du roi David ?
Le personnage a une carrière plus que sinueuse : d’abord berger, ensuite musicien (puisque c’est ainsi qu’il approche Saül dont il calme les crises de déprime par sa harpe), puis preux qui affronte Goliath, le géant philistin en combat singulier, Puis, car ce n’est pas fini, de gendre du roi, il devient son rival et doit fuir loin de la cour et du palais du roi. Là il devient pendant quelque temps, l’allié des Philistins (jusqu’à assurer la garde rapprochée de leur monarque et de résider parmi eux, dans une de leurs cités… Il devint aussi chef de bande et assassine allégrement quiconque s’oppose à lui.
A la mort de Saül que le prophète Samuel avait préalablement disqualifié en raison de sa désobéissance aux ordres de Dieu (ne laisser aucun survivant des Amalécites ; ni homme ni animal), David s’installe à Hébron où il régnera pendant six ans et demi. Il y enfantera aussi 6 enfants avec des concubines car son beau-père, le roi Saül, avait donné son épouse Michal à un autre homme…
Enfin, lorsque les circonstances lui seront plus favorables, cet homme issu de la tribu de Juda, remplacer enfin son ancien beau père, issu de la tribu de Benjamin. Il fondera l’Etat judéen, s’installera à Jérusalem, fondera une administration et jettera les bases d’un Etat.
Mais, entre-temps, dans sa vie privée, il aura commis un terrible méfait, un adultère sanglant puisqu’il ravit l’épouse légitime de l’un de ses officier, Urie le Hittite.  Bethsabée, car c’est d’elle qu’il s’agit, était une très belle femme qui se laissera facilement séduire par le roi. Mais lorsqu’elle s’aperçut qu’elle était enceinte de ses œuvres, elle le fit savoir au roi qui organisa alors le meurtre du mari trompé. Cet acte inqualifiable coûtera cher à David d’abord en perdant le premier enfant de Bethsabée et enfin par la traîtrise de son fils bien aimé Absalon qui se dressera contre son père et s’appropriera ses concubines.
Le coup d’Etat d’Absalon fut terrible pour David puisqu’il fit trembler le trône du roi. Là encore, David fut victime de sa nature oublieuse et de sa confiance. Alors que Absalon avait traîtreusement tué son demi frère Ammnon, coupable d’avoir violé sa demi sœur Tamar, il rentra de nouveau en grâce après un exil da quelques années dans le royaume du Golan, dépendant de son grand père maternel. Reçu à la cour de Jérusalem, il fut confiné dans ses appartements. Mais ayant ourdi un complot contre son père, il fit mine de se rendre à Hébron, afin de réaliser un vœu. En fait, c’est  pour mettre à exécution son projet de coup d’Etat. Une terrible bataille s’ensuivit qui finit par la mort du fils… David  eut de la peine à s’en remettre au point que son général Joab ben Serouya dut le contraindre à sortir saluer ses troupes revenues victorieuses du combat. Elles qui avaient sauvé le trône de David, méritaient mieux que des gémissements et des pleurs.
I. On développera les points suivants :

a)    L’historiographie des livres de Samuel, du livre des Rois et des Chroniques : chroniqueurs royaux œuvrant à la cour du roi ou de ses descendants ne pouvaient pas présenter le roi sous un mauvais jour.
b)    Comment a-t-on pu faire d’un tel aventurier le plus grand roi d’Israël, le fondateur de la dynastie davidique ?
c)    Comment a-t-on pu en faire aussi le Messie, roi d’Israël ?

Certains aspects de cette vie tumultueuse doivent être examinés :

a)    David et Saül
b)    David et les Philistins
c)    David  et les prophètes Samuel et Nathan
d)    David et Jonathan (dont il commença par être l’écuyer)
e)    David et Bethsabée  (assassinat d’Urie le Hittite)
f)     David et Absalon

II. COMMENT A-T-ON PU ATTRIBUER À UNE TELLE PESONNALITÉ LA PATERNITÉ LITTÉRAIRE DES PSAUMES, LE LIVRE LE PLUS VERTUEUX ET LE PLUS RELIGIEUX DE LA BIBLE :
a)    probablement pour mettre en valeur le rôle de la repentance, de la teshuva
b)    pour donner aux Yahwistes la possibilité de rallier à leurs idéaux le plus puissant roi d’Israël, bien qu’il fût issu de la tribu de Juda.
c)    Rendre éthique la royauté et le régime politique d’Israël : la théocratie biblique.

Lire la suite

19:20 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

LA LOI ET L’ÉTHIQUE

LA LOI ET L’ÉTHIQUE
Ce matin, ce deuxième terme, éthique, revient sur toutes les lèvres à propos du décret visant à moraliser ou à réguler le recours aux stock-options et aux bonus de tous ordres, si libéralement distribués aux chefs d’entreprise. J’ai déjà eu l’occasion de dire dans un précédent billet qu’il ne fallait pas soupçonner, ni, surtout, criminaliser les dirigeants économiques mais simplement veiller à une répartition plus équilibrée, plus éthique, des charges et des contraintes : en d’autres termes, on ne peut distribuer des gratifications à des dirigeants qui licencient ou ferment l’entreprise alors que celle-ci vient de recevoir des aides de l’Etat.

Lire la suite

09:18 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

30/03/2009

Tout attendre du G 20 ?

Tout attendre du G 20 ?

Le président Sarkozy l’a dit et redit : la réunion du G 20 n’a pas droit à l’échec. L’économie mondiale attend et des décisions claires et énergiques devront être prises pour que cesse la crise et que l’économie mondiale reparte. Tout le monde, oui, le monde entier attend.
Sans faire de catastrophisme, il faut bien reconnaître que chaque jour apporte son lot de licenciements, de fermetures d’usines, de dépôt de bilan d’entreprise, étranglées par l’absence de crédits ou simplement l’effondrement de la demande et de la consommation. Quand on regarde autour de soi, seule l’industrie des vacances, rem !de contre la déprime générale, marche encore. Heureusement, sinon que faire ?

Lire la suite

05:36 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

29/03/2009

AlAIN JUPPE, Je ne mangerai plus de cerises en hiver… (Plon, 2009)

AlAIN JUPPE, Je ne mangerai plus de cerises en hiver… (Plon, 2009)
Tel est le titre évocateur que l’ancin premier ministre de Jacques Chirac a trouvé pour son livre-confessions, ou plutôt catharsis. Car c’en est une et elle est réussie. Frappée du sceau de l’autenthicité et en quelque sorte du repentir, de la confession des fautes et péchés commis, mais le ton est si sincère, l’ouverture du cœur si totale que le lecteur est conquis et dévore ce petit livre de la première à la dernière ligne.   Pour reprendre un dicton de la sagesse orientale : les paroles qui sortent du cœur touchent le cœur.

Lire la suite

10:48 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

28/03/2009

L’IRAN, LES USA ET L’AFGHANISTAN

L’IRAN, LES USA ET L’AFGHANISTAN
C’est une excellente initiative et un très bon augure que de voir l’Iran accepter d’aider les Occidentaux à combattre le terrorisme, au moins en Afghanistan. Ce premier pas, qu’on espère suivi par d’autres dans la bonne direction, laisse-t-il augurer un changement dans la politique  de ce pays ? C’est ce qu’il faut espérer. En acceptant de participer à cette conférence aux côtés des USA qu’ils houspillaient depuis des décennies, les Iraniens (je veux dire leur direction politique) se sont probablement rendus compte qu’ils ne pourraient pas subir éternellement (sans graves dommages pour eux) les sanctions économiques et financières de l’ONU. Et les rodomontades du président actuel n’y changeront rien : même lorsqu’il affirme haut et fort que l’Iran n’a rien à craindre même d’un baril de brut à 1 $, personne ne peut ni ne veut le croire.

Lire la suite

09:04 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

27/03/2009

Que se passe-t-il en France ?

Que se passe-t-il en France ?
Tout le monde ne parle que de cela. Il ne s’agit pas  de telle ou telle démarche propre à la politique étrangère, au G 20 de Londres, à la politique intérieure proprement dite, à l’Université, au chômage ou autre, non, tout le monde dénonce les bonus, les stock options et les gratifications de toutes sortes que l’on découvre et qui suscitent l’ire et la rancœur de tous.
Des entreprises qui ont dû recourir aux aides parfois massives de l’Etat, c’est-à-dire des contribuables, procèdent à des licenciements secs, parfois recourent au chômage partiel et n’en distribuent pas moins des rentes à leurs dirigeants alors qu’elles ont reçu des subsides de l’Etat. Comment admettre pareille chose ? Et la protestation est devenue une véritable lame de fond puisque même une entreprise, pourtant bénéficiaire et qui n’a rien à se reprocher a vu ses deux dirigeants renoncer volontairement à leurs gratifications pour ne pas être la cible des journaux ni être jetés en pâture à l’opinion publique. Laquelle est très remontée, c’est le moins que l’on puisse dire.

Lire la suite

09:43 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

26/03/2009

La paix entre Israël et l’Egypte : trente ans déjà !

La paix entre Israël et l’Egypte : trente ans déjà !
Entre les soixante ans de Paris Match et les trente ans de paix entre Israël et son grand voisin arabe, c’est évidemment le second que je choisis de traiter tout en souhaitant, du fond du cœur , un très bon anniversaire à Paris Match qui fait pratiquement partie de notre vie et que l’on trouve partout, dans les kiosques, dans les salles d’attente, sur les écrans de télévision, à la radio. Partout. Bon anniversaire et longue vie, donc.
Ce 26 mars 1979,  Jimmy Carter était le président des USA et on l’a vu, parapher, aux côtés des défunts hommes d’Etat Anouar al-Sadate et Menahem Beguin,  l’accord de paix entre les voisins ennemis. Ce courageux pas effectué par le président Sadate allait d’abord entraîner l’isolement grandissant de son pays, son exclusion de la Ligue arabe puis coûter la vie à son chef lors d’un affreux attentat. Mais l’Egypte a tenu bon et le successeur de Sadate, le général Husni Moubarak tiendra fermement le cap et la barre. Même si la paix a connu des hauts et des bas, jamais l’armée égyptienne n’eut de velléités agressives à l’égard de l’Etat juif. Certes, c’est une paix froide, sans chaleur ni effusion, mais au moins les ambassadeurs ont été échangés et les relations commerciales s’amplifient.

Lire la suite

08:45 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

25/03/2009

EUX QUI FURENT IRRADIES LORS DES ESSAIS NUCLEAIRE

CEUX QUI FURENT IRRADIES LORS DES ESSAIS NUCLEAIRES
J’ai longuement réfléchi afin de choisir le sujet de mon papier de ce matin, j’évoquerai ultérieurement les progrès réalisés dans la formation du gouvernement Netanyahou en Israël ainsi que le discours cadre du président de la République française à Saint- Quentin.
Tout le monde se souvient des essais nucléaires français à Hammaguir, non loin de Colomb Béchar, dans le Sahara algérien et plus tard, en Polynésie française. Certes, il faut féliciter l’Etat d’avoir enfin reconnu les souffrances de ceux qui furent jadis irradiés. Mais il faut aussi tenir compte de l’état des connaissances de l’époque : nul n’avait vraiment conscience des dangers et de la nocivité des essais de ce temps là

Lire la suite

09:50 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

24/03/2009

Les ondes électromagnétique : un danger de santé publique majeur ?

Les ondes électromagnétique : un danger de santé publique majeur ?

Après une longue semaine de grandes turbulences –et ce n’est pas peu dire- (ceux qui lisent la presse genevoise ou regardent ou écoutent els émissions radiophoniques et/ou télévisuelles de Monsieur Pascal DECAILLET me comprendront), je reprends graduellement le rythme normal de mes activités.
Je me demandais ce matin de quoi j’allais vous entretenir. J’ai commencé par envisager la question des cures d’amincissement en écoutant des publicités sur les bienfaits réels ou imaginaires des eaux minérales. Il est vrai que l’été approche à grands pas et que les dames (et pas seulement elles) commencement à se soucier de leur silhouette, des maillots de bains à porter sur les plages et des dîners aux terrasses des plus beaux restaurants de Paris, de Genève et d’ailleurs.

Lire la suite

09:26 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

22/03/2009

LE PAPE BENOÎT XVI ET L’INTERNET

LE PAPE BENOÎT XVI ET L’INTERNET
L’utilité, la performance, voir le caractère indispensable de l’inernet ne sont plus à démontrer : le dernier exemple en date en est, je pense, le discours du président Obama adressé à l’Iran par le truchement de l’internet. Plus qu’une simple lettre officielle ou une intervention télévisée, le passage par l’Internet touche le monde entier. J’ai bien dit le monde entier.
A contrario, lorsque le saint Père a commis cette incroyable bévue (révérence gardée) dans l’affaire Williamson, il a reconnu dans la lettre aux évêques du monde entier que s’il avait recouru à ce moyen de diffusion mondiale, il aurait été au courant des idées négationnistes de ce prélat.
Mais venons en au fond des choses, si je puis dire, car communiquer est bien, mais encore faut-il avoir des sujets sur lesquels on veut communiquer.

Lire la suite

08:57 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook