LES ELECTIONS EN IRAK ET EN ISRAÊL : ÉTUDE D’UN CONTRASTE

Imprimer

LES ELECTIONS EN IRAK ET EN ISRAÊL : ÉTUDE D’UN CONTRASTE
A très peu de semaines de distance, un pays comme l’Irak, tout juste dégagé de la tyrannie de Saddam et enfin libéré de la terreur d’Al-Qaida et de ses affidés, se prépare à voter après une campagne électorale relativement normale. Il y eut quelques attaques, quelques morts hélas, tant parmi les forces de sécurité que les membres de la commission électorale, mais on peut dire que cela ne compromet pas vraiment la régularité de la consultation. Il ne s’agit en Irak que des conseillers provinciaux, mais c’est déjà un pas considérable.

LES ELECTIONS EN IRAK ET EN ISRAÊL : ÉTUDE D’UN CONTRASTE
A très peu de semaines de distance, un pays comme l’Irak, tout juste dégagé de la tyrannie de Saddam et enfin libéré de la terreur d’Al-Qaida et de ses affidés, se prépare à voter après une campagne électorale relativement normale. Il y eut quelques attaques, quelques morts hélas, tant parmi les forces de sécurité que les membres de la commission électorale, mais on peut dire que cela ne compromet pas vraiment la régularité de la consultation. Il ne s’agit en Irak que des conseillers provinciaux, mais c’est déjà un pas considérable.
L’élément le plus innovant et qui compte dans un el pays arabo-musulman, c’est la place accordée réglementairement aux femmes : elles seront présentes dans les assemblées car la loi leur réserve un quota minimum. C’est une très bonne chose. Deux éléments indiquent que l’on va dans la bonne direction : le recul des partis religieux et, comme on vient de le noter, la place de la femme dans la gouvernance. Deux maux qui affectent depuis si longtemps ces sociétés traditionnelles et qui sont, peut-être, en voie de résorption.
A qui donc devons nous en attribuer le mérite ? Au peuple irakien lui-même qui a su s’élever au-dessus de tant de contingences, mais aussi à un certain président américain qui sut tenir fermement la barre, croyant à juste titre que la cause de la démocratie est plus défendable que celle de la tyrannie.

En Israël, pays démocratique s’il en est, le seul, même, de toute la région, les choses se présentent tout autrement. Ce ne sont pas les mêmes problèmes qui se posent : bourrage des urnes, mépris des droits de l’opposition, assassinats d’opposants, corruption à grande échelle, etc…
Il y aurait, de ce côté ci, plutôt un excès de démocratie. Mais l’enjeu majeur de ces élections législatives est  et demeure la sécurité du pays. Et on peut dire que la vie démocratique dans ce pays demeure l’otage de la politique étrangère.
La guerre qui vient de cesser a peut-être modifié les résultats à venir : par sa conduite des opérations, le chef du parti travailliste a forcément marqué des points, lui donnant l’espoir de dépasser les 10 ou 12 députés qu’il espérait…  Le parti de Madame Livni ne devrait pas changer profondément la donne en raison de sa constitution même puisqu’il tire sa substance d’autres partis politiques. En revanche, le likoud maintien son avance.  Et l’opinion, excédée par le Hamas, va lui donner raison. Il est fort probable qu’il aura presque la majorité à la Kenséét avec d’autres partis qui feront l’appoint.
Une certaine frange de l’électorat israélien de droit considère que l’offensive contre le Hamas s’est arrêtée en chemin et qu’il fallait aller jusqu’au bout, par exeple mettre à mal la direction politico-militaire qui se terrait dans des lieux identifiés. La sagesse l’a emporté et les clandestins en ont été quitte avec de l’angoisse.
Si le Likoud prend le pouvoir, cela risque de changer, d’autant que des voix à l’Etat-Major  de Tsahal vont dans le sens de la riposte énergique.
Et la paix dans tout cela ?

Commentaires

  • "L'Irak [...] enfin libéré de la terreur d’Al-Qaida"

    Heuu, c'est une plaisanterie ??? Vous oeillères et votre mémoire sélectives sont à ce point puissantes ????

    Pour rappel, les liens entre l'Irak et Al-Qaida ont été un mensonge de l'administration Bush tout comme les ADM !!!

  • Hélas, trois fois hélas, Israel n'est pas démocratique. Les élections s'y gagnent en faisant une bone guéguerre, 2 partis qui ne plaisaient pas parce que "pro-arabes", sans décision judiciaire prouvant des activités illégales, ont été empéchés de participer aux élections, les arabes israéliens ont encore un passeport différent de leurs concitoyens juifs de souche. Donc ... Et si on est interdit d'élection, on ne peut présenter de candidats. On empêche donc le mécontentement de se manifester, cqfd. Navré, le commentaire me paraissait pas trop orienté, pour une fois, mais les faits sont têtus. Et les raisonnements pervers le restent aussi !

  • @ Djinus,
    de quarante attentats par jour à Bagdad en 2007, le pays est passé à un taux de criminalité comparable à certains pays d’Amérique latine.L'Irak est même mieux sécurisé que l'Afrique du Sud et le Mexique qui voit une casi guerre civile entre traficants de drogue et policiers dont l'armée est même venu en renfort.

    A propos d'ADM,à l'heure actuel les Kurdes d'Irak ne sont plus menacés par une dictatures qui les avaient massacrés à l'arme chimique.

    @ Victor Devaud,

    Quand des partis politiques,arabes dans ce cas là,qui plus est dans une démocratie qui ne reconnaisent pas l'existance de l'état d'Israël et qui se solidarisent avec le Hamas est le Hezbollah ennemis d'Israël qui veulent sa destruction,n'ont rien à faire sur l'échiquier politique de l'état Hébreux.

    Que direz-vous si en Suisse des partis néonazis veulent participer à des élections et qui prêche une haine envers nos institutions démocratiques au point de ne plus trouver légitime les élections populaires?

    D.J

    D.J

  • D.J.

    Pour justifier sa guerre illégale pour s'emparer du pétrole d'un pays arabe (*) l'administration Bush à avancé deux arguments centraux:
    - L'Irak possédait des ADM
    - L'Irak avait un fort lien avec AlQuaida

    Et depuis, ces deux arguments se sont révélés être des MENSONGES montés de toutes pièces.

    C'est dur d'admettre non, écoute encore DES MENSONGES.

    Et si tu parles du degré actuel de criminalité, n'oublie pas que l'invasion de l'Irak à causé plus d'un millions de morts ... MERCI GEORGES BUSH !


    (*) Le général Westley Clark, qui dirigeait les opérations militaire en Irak a rapporté qu'il avait participé a une réunion au plus au sommet avec Bush, Cheney et compagnie, ou lorsqu'ils se sont rendu compte que Al-Quaida était une nébuleuse difficilement saisissable ils ont dit "Si on ne peut pas les attraper, prenons leur leur pétrol". Ceci est documenté et officiel.

  • "Et si tu parles du degré actuel de criminalité, n'oublie pas que l'invasion de l'Irak à causé plus d'un millions de morts ... MERCI GEORGES BUSH !"

    pour ce chiffre il aurait falut une moyenne de 500 morts par jour,dont la majorité par les terroristes.Si vous suivez de peu l'actualité sur ce sujet vous sauriez que ce chiffre ne tiennent pas la route.

    Deuxièmement ce n'est pas l'administration Bush qui a menti mais les services secret.Mais je vous le rappel Saddam en possaidait de toute façon.Mais les gens comme vous n'auriez jamais cautionné cette guerre si saddam possaidait bien des ADM.Vous êtes aussi contre la guerre d'Afghanistan et ce pays avait lui des liens flagrand avec Al Queda.C'est dur d'admettre que les irakiens peuvent enfin voter grâce à Bush.Il aurait très bien pu laisser Saddam au pouvoir ( c'était le voeux des gens comme vous ant-guerre)continuer ses crimes de masse.

    Pour ce qui est des mensonges,si vous êtiez cohérent vous seriez libéral est non gauchiste qui tire son idéologie sur des mensonges.

    D.J

  • Aux Nations-unies ...




    Qu'est-ce qui se passe quand une mouche tombe dans une tasse de café?



    > L'Italien - jette la tasse et s'en va furieux.
    >
    > Le Français - jette la mouche et boit le café.
    >
    > Le Chinois - mange la mouche et jette le café.
    >
    > Le Russe - boit le café avec la mouche; c'est un extra sans frais supplémentaire...
    >
    > L'Israélien - vend son café au Français, sa mouche au Chinois et achète pour lui-même une nouvelle tasse de café. Avec le bénéfice, il met au point un dispositif qui empêche les mouches de tomber dans le café.
    >
    > Le "Palestinien" - accuse Israël d'avoir mis une mouche dans son café, dénonce l'agression à l'ONU, y fait une demande de prêt pour financer l'achat d'une nouvelle tasse de café, et utilise l'argent pour acheter des explosifs...
    >
    > puis:
    >


    > il fait sauter la cafétéria où l'Italien, le Français, le Chinois et le Russe étaient tous en train d'expliquer à l'Israélien qu'il devait donner au "Palestinien" sa tasse de café...

    posté par D.J

    Source par le blogueur Leroidavid Sur le site http://neoconservatrice.over-blog.com/.

  • La preuve que je ne raconte pas n'importe quoi :

    http://www.youtube.com/watch?v=SXS3vW47mOE

Les commentaires sont fermés.