25/09/2008

LA TEMPÊTE FINANCIÈRE

 

LA TEMPÊTE FINANCIÈRE
Le discours du Président Bush cette nuit, retransmis sur toutes les chaînes de télévision américaines ne laisse pas d’inquiéter. Cette fois ci, le président a sonné le tocsin. Au plan économique, cela revenait à dire que le pays est en danger et que son chef appelle à la mobilisation générale.
Certes, cet appel aux armes n’est pas entièrement dénué d’arrières pensées politiques : comme la majorité démocrate au Congrès tente de faire des difficultés aux mesures prises (n’oublions que c’est la campagne présidentielle et que c’est le nom du futur président qui est l’enjeu) le président Bush s’edt fit qu’en lançant un vibrant appel au peuple et en le prenant à témoin il limiterait la marge de manœuvre politicienne de ses adversaires.
Mais il faut bien reconnaître que le discours n’est pas seulement tactique, la situation est vraiment grave. Le président a parlé de l’éventualité pour des millions d’Américains de perdre leur emploi, pour les consommateurs de ne plus avoir accès au crédit et pour de multiples organisme financiers de disparaître.
Ce soi, on annonce une importante allocution de Nicolas Sarkozy sur ce même sujet. Que dira-t-il ? Est-ce le système bancaire européen est à l’abri ? Ce n’est pas si sûr.
Il faut absolument que les banques soient tenues de dire désormais la vérité sur leurs actifs.
 

08:30 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Et les origines de la crise quelles sont-elles ?

Écrit par : Dji | 25/09/2008

Bonne nouvelle! Pour abattre les Etats-Unis point ne sera nécessaire de tirer un seul coup de feu. Il suffira de viser au coeur du système, d'un système corrompu jusqu'à la moelle: le porte-monnaie. La Chine et la Russie en se débarrassant d'un coup de tous leurs dollars mettront les Etats-Unis à genoux. Et la menace à elle seule sera désormais un puissant levier.

Écrit par : Johann | 25/09/2008

Les commentaires sont fermés.