L’ACTIVISME DIPLOMATIQUE DE LA FRANCE……

Imprimer

 

 

 L’ACTIVISME DIPLOMATIQUE DE LA FRANCE……
    François Fillon sera tout juste rentré de son voyage de deux jours en Algérie que le Président Sarkozy se sera déjà envolé pour une visite d’Etat de trois jours en Israël. Dans quelques jours, la France assume la présidence de l’Union Européenne. Et le 13 juillet, à Paris, seront présents (ou censés être présents) une bonne partie des pays riverains de la Méditerranée pour l’Union de la Méditerranée. Enfin, le jour suivant, jour de la fête nationale, une invitation a été lancée au président syrien pour assister au défilé militaire du 14 juillet. Cette initiative semble avoir déjà fait un mécontent, l’ancien président Jacques Chirac, qui n’assistera pas au défilé à la tribune officielle… Enfin, la France tente de tirer profit du flottement américain en cette période d’élection présidentielle elle s’était trouvée précédemment évincée, voire exclue, du jeu moyen oriental, en raison de sa politique trop orientée et aussi pour sa vague anti-américaine, suite à la guerre d’Irak.
    Difficile de nier que la diplomatie française connaît un regain d’activités et que le président souhaite une présence accrue dans la diplomatie mondiale. En somme, la France est de retour pas seulement en Europe, mais aussi dans le monde. Ceci est louable et réaliste, mais si le non irlandais en Europe est gérable à plus ou moins brève échéance, le conflit du Proche Orient qui mine la tenue du sommet méditerranéen à Paris constitue un enjeu autrement plus grave. On voit déjà à Alger, à Tripoli, à Beyrouth et ailleurs, des voix discordantes réclamant des précisions sur la présence et le rôle d’Israël à ce sommet. Il y a aussi des inconnues : qui va représenter les Palestiniens, Haniye ou Abbas ? Comment inviter le président syrien alors que l’AIEA nourrit de forts soupçons sur l’implication de son pays dans un marché noir du nucléaire ? Et le tribunal international pour juger les tueurs de Rafic Hariri et leurs commanditaires ?
    Le général de Gaulle ne devrait pas être pour la France cette sorte de plaque hypnotique qui nous rend sourd et aveugle sur tout le reste. Mais il n’avait pas tort d ‘écrire dans ses Mémoires, vers l’Orient compliqué, je voguais avec des idées simples.
    Souhaitons, cependant, au Président Sarkozy un plein succès dans sa mission.
 

Commentaires

  • Sa mission c'est surtout d'aller vendre du nucléaire d'Areva à un maximum de pays, peu importe les prix de l'uranium (multipliés par 10 en 6 ans), peu importe si nous ne saurons que faire des déchets dans 50'000 ans, peu importe les risques divers (accidents, terrorisme, risque sismique, etc.), peu importe l'horreur que représente l'extraction d'uranium au Niger, bref, Sarko s'en fout, tant qu'il peut vendre sa saloperie et la faire proliférer partout.

    Ce type est un véritable danger pour son pays, mais aussi pour tous les autres, je l'ai toujours pensé et dit, j'attends sa destitution (ou sa défaite en 2012) avec impatience!

  • Je suis stupéfait de lire un tel commentaire qui est d'ailleurs ici hors sujet !

    Mais puisque cette question de l'emploi du nucléaire est abordé, j'entends nucléaire civil, je crois qu'il faut dire à ceux qui n'ont ni les connaissances techniques nécessaires ni la faculté d'analyser les graves problèmes énergétiques actuels, que la maîtrise de cette énergie est une chance inéspérée pour l'humanité toute entière !!

    Aucun des grands pays de la planète ne s'y est d'ailleurs trompé et l'on voit de plus en plus de centrales en service. Ce n'est pas parce qu'il y a eu un très grave accident en Ukraine du fait d'une imprudence impardonable, il y a plusieurs dizaines d'années, qu'il faut se priver d'une telle opportunité !

    Il faut rappeler que des quantités minimes d'uranium enrichi permettent de produire pacifiquement d'énormes quantités d'énergie : 27 grammes d'uranium enrichi (j'ai bien dit grammes) équivaut à 220 kilogrammes de fuel ou encore à 335 kilogrammes de charbon ! Et ces 27 grammes peuvent produire un million de kilowatt.heure d'électricité !
    De plus le combustible nucléaire épuisé est recyclable. Après enrichissement il ne reste au plus que 5 % de déchets non recupérables à stocker (certes avec beaucoup de soin), mais cela ne represente en fait que de très faibles quantités de déchets.

    C'est aussi une chance pour la France et pour les Français de disposer d'un savoir exportable à une époque où nombre d'entre eux s'inquiètent du chomage et de la perte de leur pouvoir d'achat.

    Pour terminer j'en viens au lien de l'emploi du nucléaire civil en France avec "Sarko". Moi qui ai le respect du président de la République, quel que soit son étiquette politique, j'aurai au minimum écrit N. Sarkosy.

    La haine me semble égarer le commentateur précédent : Ce n'est pas Mr N.Sarkosy qui a décidé d'installer des centrales nucléaires en France. Cela date des années 70 !
    Plus tard, pendant 14 années Mr F. Mitterand qui incarnait je pense une idéologie plus en accord avec la vôtre que celle de Mr N.Sarkosy a présidé aux destinées de notre pays. Je rends hommage à son intelligence de ne pas nous avoir "sorti du nucléaire".

  • disons le en bon français je suis aussi scié !
    deux remarques pour pierre
    1) en suisse une demande ferme de construction d'une centrale nucléaire est parvenue au conseil fédéral la semaine passé.
    je ne rentrais pas dans le détail mais sachez que depuis je jour même du dépôt de la demande tout ce que le monde a d'anti-nucléaire post partout des proses anti- nucléaire a vrais dire ca deviens lassant!
    ceci explique peut-être cela ?
    bon retirons quelque chose de positif de cette réponse, pierre pouvez vous nous éclairer sur la politique française au Niger ?

  • >Pour terminer j'en viens au lien de l'emploi du nucléaire civil en France avec
    >"Sarko". Moi qui ai le respect du président de la République, quel que soit son
    >étiquette politique, j'aurai au minimum écrit N. Sarkosy.


    Ahahahah!!! Génial!

    Et vous n'avez pas le respect de l'écrire correctement...

  • C'est tout ce que vous avez trouvé ?

    Une faute de frappe sur mon clavier . Un "s" au lieu d'un "z" situé une rangée au dessus ..........
    Dans le même genre vous auriez pu me faire remarquer que le "s" en question aurait mieux été utilisé à la fin de "aurai" pour le mettre au conditionnel.....

    Mais si j'ajoute un nouveau commentaire ce n'est que pour relever le niveau du débat par un argument d'importance :

    Les centrales ne rejettent pas contrairement aux centrales thermiques au fuel, au charbon ou au gaz cet anhydride carbonique (CO2) qui contribue à l'effet de serre et au réchauffement global de la planète !

    Et à propos de l'horreur de l'extraction des divers combustibles du sol de la terre, vous êtes bien muet sur les innombrables accidents dans les mines de charbon, en Chine ou en Ukraine par exemple ou encore sur cette catastrophe incroyable lors d'un forage pétrolier en Indonésie où une région entière est submergée par de la boue.

Les commentaires sont fermés.