22/05/2008

LA PAIX AU LIBAN ?


LA PAIX AU LIBAN ?
    La bonne nouvelle d’un règlement de la crise libanaise laisse subsister plus de zones d’ombre qu’elle ne résout de problèmes. Assurément, tout un chacun souhaite du fond du cœur à ce petit pays si meurtri la paix, la sérénité et la prospérité. Mais il faut être réaliste et analyser avec froideur et rigueur les résultats obtenus.
    Le Hezbollah a obtenu tout ce qu’il voulait : la fameuse minorité de blocage ainsi qu’une re connaissance (au moins arabe) du rôle prépondérant qu’il entend au Liban. Nous doutons qu’il s’arrête en si bon chemin. Il a escamoté la question de son désarmement pourtant expressément votée par une motion de l’ONU. Reste le procès des commanditaires de l’assassinat du Premier Ministre Rafic Hariri, le rôle de la Syrie, les fournitures d’armes clandestines par l’Iran à son protégé libanais etc…
    Enfin, ce règlement se veut exclusivement arabe, c’est-à-dire que les Occidentaux, alliés traditionnels du Liban, c’est-à-dire les USA et la France, ne jouent plus aucun rôle. Ces deux pays, ne l’oublions pas, avaient, par le passé obtenu l’évacuation du Liban par la Syrie, sans tirer un seul coup de fusil…
    Mais en dépit de toutes ces interrogations, il faut espérer que cette trêve tiendra et que le Liban connaîtra enfin la paix à laquelle il aspire depuis tant d’années. Attendons et espérons.

09:06 Publié dans politique internationale | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

1976 - Damour. ?

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 22/05/2008

Les commentaires sont fermés.